Pêche de requins : “certaines espèces sont gravement menacées d’extinction” alerte Shark Citizen

dans Actualités/Infos Réunion

L’association OPR (Océan prévention requin), qui a été crée principalement pour tenter d’apporter une réponse rapide à la crise requin, soutient la pêche amateur de requins. Dans un communiqué, l’association Shark Citizen souhaite réagir à l’article paru dans le quotidien du 07/01/2019, et traitant de la pêche amateure des requins bouledogues juvéniles appelée de ses vœux par l’association OPR. Cette réaction, ne se focalise pas sur la pêche des requins bouledogues mais sur les autres espèces de requins pouvant être capturées.

“Pour rappeler le contexte de l’article du Quotidien, l’association OPR mentionne « l’invasion » de requins bouledogues le long des côtes réunionnaises et félicite les nombreuses captures depuis le début d’année et encourage les pêcheurs à continuer.

Nous n’allons pas ici entrer dans le débat de la pêche amateure des requins bouledogues. Nous souhaitons en revanche rappeler avec insistance le fait que les requins-bouledogues et tigres ne sont pas les seuls requins de l’île et qu’ils sont loin d’être majoritairement représentés parmi les captures de requins juvéniles le long des côtes, en particulier durant cette période de l’année. Pas moins de 50 espèces de requins sont recensées actuellement à La Réunion et sont loin de pulluler. Certaines espèces de requins et de raies ayant pour habitat les côtes de l’Ile de La Réunion sont par ailleurs gravement menacées d’extinction. Nous souhaitons rappeler que leur pêche met en péril leurs populations et nous invitons les pêcheurs qui ne le font pas déjà fait à les relâcher, et si possible à nous signaler ces captures : ces informations sont précieuses.

Nous profitons donc de cet article pour mettre en lumière quelques espèces particulièrement sensibles localement. Les observations de ces espèces se sont raréfiées au fil des années. Il est important de noter que 5 d’entre elles sont protégées par arrêté préfectoral suite à la mobilisation de plusieurs associations dont certaines sont très actives dans la réduction du risque requin. Ces 5 espèces sont interdites à la pêche et doivent être relâchées en bon état autant que possible. Il est également important de noter que le statut de ces espèces au niveau mondial n’est pas systématiquement inquiétant, mais que leur statut à La Réunion est probablement beaucoup plus préoccupant et qu’il n’est pas à exclure aujourd’hui qu’elles disparaissent du paysage réunionnais.

Nous invitons donc chaque pêcheur à relâcher ces espèces en cas de capture. Les mécanismes d’équilibres du milieu marin ne sont pas toujours connus et ces requins peuvent y jouer un rôle important. C’est pourquoi nous vous invitons également à nous le signaler en remplissant le formulaire (anonyme) en ligne sur le site de l’association http://www.sharkcitizen.fr/signaler-un-requin/ ou par mail à [email protected] Aidez-nous à préserver ces espèces patrimoniales et importantes pour l’écosystème côtier de l’île, et n’hésitez pas à nous contacter pour toutes informations supplémentaires.”

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
gueenecBoloNoé Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Noé
Invité
Noé

Qu’on mette ces requins pêchés dans les aquariums et utilise les pêcheurs comme appâts d’amusements !

gueenec
Invité
gueenec

Et noé comme chef (fe) appats

Bolo
Invité
Bolo

Autant de requins que de plats differents que l’on pourrait faire !