Pension marron à St-André : verdict attendu le 26 novembre prochain

1 min de lecture

Hier, au tribunal correctionnel comparaissait un couple de St-Andréen poursuivi pour travail dissimulé et création d’un établissement médico-sociale sans autorisation.

La pension Allamele accueillait 17 résidents, qui devaient s’acquitter de 700 euros par mois. Des revenus qui n’ont jamais été déclarés, sans compter qu’aucun papier de cette pension n’était en règle. Les conditions d’hébergement étaient cependant correctes mais en inadéquation avec l’état de santé des résidents. Un dossier épineux donc.

Un an de prison et 1500 euros d’amende ont été requis à l’encontre du couple. La défense demande cependant la relaxe, clamant que les organismes ont fermé les yeux sur ce système de pension marron qui arrangeait tout le monde.

Le tribunal rendra sa décision le 26 novembre prochain.

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Dengue à La Réunion : 22 cas confirmés en une semaine

Article suivant

Le Conseil des ministres de la COI se tient, aujourd’hui, à la Réunion (VIDÉO)

Free Dom