Perquisition chez Air Austral : la compagnie s’explique

dans Actualités/Infos Réunion

Certains articles de presse y faisant référence aujourd’hui, la compagnie Air Austral souhaite apporter les précisions ci-après.

Certains des bureaux de la Direction Générale d’Air Austral, ont fait l’objet ce matin d’une perquisition par l’Autorité de La Concurrence Française.

Une mise sous scellés a ainsi été réalisée dans le cadre d’une enquête ouverte par cette dernière qui s’est saisie.

Cette enquête est en lien avec le dossier de non reconduction par les Autorités Malgaches des droits de trafic temporaires de la compagnie Corsair entre la Réunion et Tananarive en 2018.

La procédure de mise sous scellés reste une procédure classique, mais reste une opération quelque peu surprenante et spectaculaire.

La compagnie a confirmé qu’elle collaborerait pleinement avec les Autorités dans le cadre de cette enquête.

« Je vous tiendrai informés des résultats qui seront obtenus à l’issu de l’enquête, ce pourquoi je reste totalement confiant. L’intégrité de notre compagnie que je représente fait en effet partie de mes priorités absolue mais aussi de nos valeurs communes. », Indiquait Marie Joseph Malé PDG d’Air Austral dans son message adressé cet après-midi en interne.

14
Poster un Commentaire

avatar
9 Comment threads
5 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
14 Comment authors
BobsyElieMORITZSAUTRONmacatia Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Consciencedomoun
Invité
Consciencedomoun

Stop aux monopoles, ouvrez le ciel, occupez vous mieux de votre clientèle et arrêter de nous prendre pour des vaches à lait

Maxou
Invité
Maxou

Bien dit

Caf
Invité
Caf

On s es debarassse du monopole d air France
Faudrais aussi le faire avec air malchance (austral)

Jacky
Invité
Jacky

Trop chére billets austral

Allez Lou y a
Invité
Allez Lou y a

Ras le bol des coups bas de la région

Boiboi
Invité
Boiboi

Monopole de l océan indien.
Tout le monde lé au courant. Fini les bla bla.

RIPOSTE974
Invité
RIPOSTE974

La situation est simple. Le capital de la compagnie réunionnaise Air Austral est détenu à 87% par une société d’économie mixte, la Sematra, créée en 1990. Dont la Région Réunion est propriétaire à 74%, et le Département à 11%. La Sematra contrôle aussi la compagnie Ewa, basée à Mayotte. Air Austral détient également des participations au capital de la compagnie Air Madagascar à hauteur de 49 % à travers une filiale dénommée Air Austral Invest. Une nouvelle fois, la Chambre Régionale des Comptes de La Réunion publie un rapport critique sur la gestion de la SEMATRA pour les exercices 2014… Lire la suite »

Sayye
Invité
Sayye

Mais quand serons nous débarrasser de ces Cies
Quand un avionneur serieux s installera à la Réunion ou à Tana afin de proposer des tarifs raisonnables à ceux qui vont vers la France.
Air Austral berke, air France pouah, quand aurons nous le retour de Corsair ?

Bobsy
Invité
Bobsy

500€ le prix d’un voyage A/R d’une durée d’une heure et demi! C’est parmi les plus cher du monde! Scandaleux!!!

J ai raison
Invité
J ai raison

Ceux qui vont cette compagnie, c est exploité la misère des mahorais est des malgache,. Ils ont une services de merde, avec des appareils qui tombe tous le temps en panne . Franchement ils est temps que d autres compagnie aérienne ceux présente. Est que ces voleurs d air Austral ne vole plus ces deux Îles

macatia
Invité
macatia

Partout où Didix passe la compagnie ou la collectivité trépasse. Ce vice est inscrit dans ses gènes.

SAUTRON
Invité
SAUTRON

il faut le citer Didier Robert. Lui n hésiterait pas

MORITZ
Invité
MORITZ

La compagnie air austral a doublé le prix des billets entre Madagascar et la réunion depuis le mariage avec air Madagascar et le regrettable départ de corsair,cette situation est inadmissible, arrêtez de nous prendre pour des vaches à lait…

Elie
Invité
Elie

Depuis les prix ont grimper plus de 40% sur les vols vers madagascar, est ce normal vu le nombres de kilometres parcourus tous ça c du vol organiser vous devrez avoir honte