Phase 2 du déconfinement : que peut-on faire à partir d’aujourd’hui ?

Alors que la phase 2 du déconfinement s’initie aujourd’hui, la suite des événements devrait être à l’image des propos d’Edouard Philippe, tenus jeudi dernier. A savoir : “La liberté redevient la règle et l’interdiction constitue l’exception”.

Ce vent de nouvelles permissions se ressent particulièrement avec la réouverture des bars, des restaurants ainsi que celle des musées, des salles de spectacle et de sport, en zone verte. Toutefois, les mesures de sécurité sanitaires seront strictes dans ces établissements ainsi que dans l’ensemble des lieux publics. Par exemple, si la pratique d’un sport individuel est de nouveau autorisée, ce n’est pas le cas des sports collectifs et de contact.

Quant à l’Île-de-France, la Guyane et Mayotte, les seuls départements à rester en orange, ils ne bénéficieront pas de ces réouvertures, hormis en ce qui concerne la restauration en terrasse. En revanche, les parcs, les jardins, les plages, les lacs et les forêts rouvriront partout.

Le décret rappelle, par ailleurs que “les mesures d’hygiène” et de “distanciation sociale” doivent “être observées en tout lieu et en toutes circonstances”. Le port du masque reste également obligatoire dans tous les transports en commun, pour toute personne de plus de onze ans. Cela inclut non seulement les trains, les avions, les bateaux, les bus mais aussi l’enceinte des gares et des aéroports.

La réouverture des établissements du second degrés en zone verte, implique l’obligation du port du masque pour les collégiens, les lycéens ainsi que le personnel d’accueil. Toutefois, les enseignants n’auront pas l’obligation d’en porter pendant leurs cours, s’ils sont situés à plus d’un mètre des élèves.

Par ailleurs, si les vols vers La Réunion restent réservés aux motifs impérieux, la limitation des déplacements de plus de 100 kilomètres prend officiellement fin demain, en métropole.

Malgré la fin de cette interdiction, le décret qui précise les mesures pour la phase 2 du déconfinement, souligne que les préfets pourront à nouveau restreindre ces déplacements inter-départementaux, si la situation sanitaire se dégrade dans une zone.

Ces potentiels « reconfinements » devraient être limités à l’échelle départementale. Ces suspensions de déplacements pourraient même être plus localisées, à l’instar de certaines villes d’Allemagne mises sous cloche après la découverte de clusters.

Si l’abrogation des déplacements hors département venaient à être envisagée, les commerces, les écoles et les lieux de culte pourraient être de nouveau fermés, eux aussi.

Ces restrictions, prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, devront être réévaluées le 22 juin. Si le bilan se révèle positif à cette date, de nouvelles ouvertures pourraient être envisagées, comme celles des cinémas. En revanche, le décret prévoit aussi un retour des fermetures des lieux publics si besoin est.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
letocard Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
letocard
Invité
letocard

Il serait mieux si il se rasait …. il fait sale !!!! si il veut se choper Noé !!!! il faut le faire ….MDRRR