/

Pierrick Robert, candidat à l’élection de la CCIR : « notre liste est bouclée depuis samedi ! »

13 min de lecture
3

Les candidates et candidats doivent déposer leur liste cette semaine (à compter d’aujourd’hui lundi 14 mars jusqu’à vendredi prochain, 18 mars) à la préfecture afin de pouvoir se présenter aux élections de la Chambre de commerce et d’industrie de la Réunion (CCIR) prévues entre le 14 et 27 avril prochains. La liste qui sera menée par Pierrick Robert, poulain d’Ibrahim Patel, est déjà bouclée et elle sera déposée dès aujourd’hui.

Durant toute la journée de samedi 12 mars, de 10 heures à environ 17h30, les 40 colistiers sont passés au local de l’OTRE à Bras-Panon pour remplir toutes les formalités d’usage. La liste sera déposée dès ce lundi 14 mars à la préfecture de Saint-Denis. « Nous avions de quoi faire deux listes », souligne Ibrahim Patel, présent toute la journée de samedi aux côtés de Pierrick Robert à Bras-Panon, tout comme de nombreux autres soutiens de la première heure. Une équipe de fidèles qui ont toujours milité en faveur d’Ibrahim Patel. Mais ce dernier, ne pouvant plus se présenter en raison de son inéligibilité prononcée récemment par le tribunal administratif, a dû passer le flambeau à Pierrick Robert.

Durant toute la journée de samedi, Pierrick Robert et Ibrahim Patel ont finalisé la liste Fédaction/Caped/Action TPE-PME dans le local de l’OTRE à Bras-Panon.

Comme on vous l’a déjà annoncé, depuis la déclaration de l’inéligibilité d’Ibrahim Patel, Pascal Plante de la CPME a préféré prendre ses distances pour aller composer avec le Medef. Patricia Paoli et Bernard Robert, bien que faisant partie de la CPME, ont tenu quant à eux à rester aux cotés de l’équipe d’Ibrahim Patel. Pascal Plante n’a qu’un objectif : il veut être président. « Il n’était pas question pour nous de quitter la plateforme Fédaction/Capeb/CPME qu’on avait formée depuis 2016 et qui avait été renouvelée en 2021. Au sein de cette plateforme de gouvernance, Ibrahim Patel a toujours donné une très large place à la CPME dont une 1ère vice-présidence, une place de secrétaire général adjoint, une présidence à la commission « finances », une autre à la commission « industries », sans compter des représentations dans plusieurs autres commissions et organismes extérieurs, nous n’allions donc pas trahir cette gouvernance », expliquent Patricia Paoli et Bernard Robert.

Bernard Robert et Patricia Paoli, de la CPME, sont restés avec l’équipe d’Ibrahim Patel. Ils sont sur la liste qui sera conduite par Pierrick Robert. (Crédit Photos : Yves Mont-Rouge)

Ils rappellent également que « la CCI de la Réunion est la 3ème de France en matière de bonne gestion, que les comptes sont excédentaires, que notre bilan est bon. Tout départ était donc injustifié ». Patricia Paoli et Bernard Robert ne souhaitent pas « rentrer dans des problèmes de personnes et/ou d’égo ». Ils considèrent que « notre ADN, c’est la proximité, à savoir les très petites, petites et moyennes entreprises. Notre place est bien à côté de la Fédaction d’Ibrahim Patel. Nous, on veut travailler. Pierrick Robert aura toute notre confiance », précisent Patricia Paoli et Bernard Robert, qui sont toujours adhérents à la CPME présidée par Gérard Lebon.

Johnny Arnachellum, Fabrice Marouvin, Michel Allamèle, Giraud Payet, Gaël Poïnapin, et Cléry Tia-Van-Kaï arrivent

Parmi les anciens de la majorité sortante, Pascal Ponapin a décidé de ne plus continuer l’aventure mais il reste en contact avec Ibrahim Patel et avec la nouvelle équipe. Ramata Touré a préféré se consacrer à l’élection présidentielle à venir et s’est engagée dans la campagne électorale en faveur d’Emmanuel Macron. Elle est responsable du comité de soutien de Sainte-Suzanne. En revanche, à l’instar d’Irchad Omarjee, Thomas Pomarès et Alain Akbaraly quittent également le groupe de l’ancienne majorité. Ils ont opté pour la liste CPME/Medef qui sera conduite par Pascal Plante.

Qu’à cela ne tienne, ils ont été vite remplacés. Plusieurs « nouveaux » font leur entrée dans l’équipe de Pierrick Robert, pilotée en coulisses par Ibrahim Patel. Tous les nouveaux venus seront présents sur la liste Fédaction/Capeb. A noter la présence de Johnny Arnachellum, de Fabrice Marouvin, de Giraud Payet, de Gaël Poïnapin, de Cléry Tia-Van-Kaï et bien d’autres encore. « Nous avons de quoi faire une deuxième liste s’il le fallait», laisse entendre Ibrahim Patel. Histoire de faire comprendre que son groupe reste plus que jamais soudé autour de Pierrick Robert et que le départ de Pomarès et d’Akbaraly n’a en rien déboussolé l’équipe, « bien au contraire » ! Et Ibrahim Patel de préciser par ailleurs : « celles et ceux qui sont restés sont là pour travailler pour le petit commerce, pour accompagner les petits commerçants… ».

« Nous sommes plus que jamais sereins ! », dixit Pierrick Robert

Pierrick Robert, 40 ans, père de famille et chef d’entreprise, se dit « tout prêt » pour cette nouvelle campagne électorale. Il en a l’habitude. « A vrai dire, cela ne me dérange pas car je suis tout le temps sur le terrain. Mon équipe et moi n’avons pas peur du terrain car, comme nous l’a toujours appris Ibrahim Patel, ce qui compte le plus, c’est le contact avec les ressortissants de la Chambre. Notre tissu économique à la Réunion est composé à 94% de TPE/PME. Ces petites entreprises sont notre ADN. La majorité sortante a toujours été aux côtés des petites entreprises. Ibrahim Patel l’a encore démontré durant ces dernières années qui ont été marquées par la crise sanitaire. Nous avons mis en place, tout en travaillant en étroite collaboration avec l’Etat, des mesures d’accompagnement pour que les petites entreprises ne mettent pas la clé sous la porte malgré la complexité de la situation. A plusieurs reprises, Ibrahim Patel et nous mêmes avons rendu visite aux chefs d’entreprises. Nous avons toujours été à leur écoute».

Concernant la liste qu’il va conduire, Pierrick Robert se veut confiant. « Nous sommes plus que jamais sereins. Nous avons une équipe solide et soudée qui a l’habitude du terrain. Nous n’avons d’ailleurs pas eu grand mal à boucler notre liste. Le plus gros problème a été surtout de dire non car les demandes ont été nombreuses. Les chefs d’entreprise connaissent notre façon de travailler à la Chambre ; Depuis qu’il est à la tête de cette chambre consulaire, Ibrahim Patel a beaucoup fait. Il a ouvert la CCIR aux petites entreprises. Durant de très nombreuses années, la Chambre a été la chasse gardée des grands patrons du Medef. Les petits n’y avaient quasiment pas droit d’accès ».

Concernant Pascal Plante ? Pierrick Robert répond sans hésitation : « personnellement, et même avec toute l’équipe, nous n’avons pas de problème particulier avec Pascal Plante. Il a fait le choix d’aller avec le Medef qu’il avait pourtant toujours critiqué, c’est son choix. Nous sommes en démocratie. J’espère de tout cœur que la campagne sera propre, que les critiques porteront sur le bilan ou les projets et non sur les personnes. Notre bilan est positif. Sur ce point, Pascal Plante pourra difficilement soutenir le contraire puisqu’il en est le dépositaire lui aussi. Je souhaite que nous concentrions nos efforts sur ce qu’il faut faire pour développer notre économie, pour accompagner le plus judicieusement possible nos petites entreprises, pour développer toutes les filières créatrices d’activités car les jeunes et moins jeunes ont besoin de travailler. L’avenir ne s’annonce pas radieux dans le sens où, en plus de la crise sanitaire qui est toujours présente, une autre crise est récemment apparue. Je veux parler de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. L’économie sera (est déjà) chamboulée et la Réunion sera forcément impactée par cette guerre. Au lieu de se tirer dans les pattes, nous ferions mieux d’unir nos efforts pour que notre économie réunionnaise arrive à passer le cap. Donc, tout cela pour vous dire que je me garderai de porter des jugements sur les uns et les autres. Pour moi, les autres sont des concurrents et non des adversaires ».

Le mot de la fin ? « La balle est dans le camp des ressortissants de la Chambre. Que le meilleur gagne ! Et quelle que soit l’issue du scrutin, j’ose espérer que nous nous mettrons tous au travail dans l’intérêt général ».Rappelons que Pierrick Robert conduira la liste Fédaction/Capeb/Action TPE-PME ; Pascal Plante mènera la liste CPME/Medef. Bruno Cohen et Myriam Boullay conduiront une liste commune.

Y.M.

([email protected])

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Article précédent

Maurice : le test PCR n’est plus obligatoire pour les touristes mais sous conditions

Article suivant

Cyber World CleanUp Day, 3ème édition : du 14 au 19 mars 2022

Free Dom