Plaine des Palmistes : Amandine Ramaye réagit suite au conseil municipal mouvementé

2 min de lecture

Le 30 mars 2014, les électrices et électeurs de la Plaines des Palmistes ont voté majoritairement pour la liste conduite par Marco Boyer, soit 29 personnes composaient le conseil municipal dont 8 personnes faisant partis de l’opposition.

Par la suite, ce même conseil municipal a voté pour élire le maire ainsi que les adjoints et aujourd’hui le maire décide de faire voter pour la destitution de son 1er adjoint. Face au vote de défiance désavouant le maire, celui-ci préfère claquer la porte du conseil municipal et mettre en suspend les affaires de la commune.

Rappelons-nous que le 6 décembre déjà, Marco Boyer avait suspendu et décide de reporter la séance à une date ultérieure, ne supportant aucunes contradictions et diverses formes d’opposition.

Compte tenu du contexte global actuel, et notamment face à la gronde des gilets jaunes en métropole comme à la Réunion, il est plus que jamais nécessaire d’entendre et de comprendre que le peuple demande une meilleure expression et respect de la démocratie et cela doit passer impérativement par un nouveau modèle de gouvernance.

Fort de ce constat, je suggère au maire de notre commune de prendre acte et d’accepter la voix de son conseil municipal. Au cas échéant, de démissionner de son poste de maire et de faire revoter l’ensemble de ses conseillers afin de ne pas bloquer la vie citoyenne des palmiplainois(es).


Poster un Commentaire

avatar
Free Dom
WordPress Video Lightbox