Plaine des Palmistes : inauguration du buste dédié au poète engagé Boris Gamaleya (VIDEOS)

4 min de lecture

Le maire de la Plaine des Palmistes a inauguré le buste dédié à Boris Gamaleya au Jardin Urbain de La Plaine des Palmistes, ce 28 septembre, dans l’après-midi. La famille du poète, les élus de la ville ainsi que des élèves du collège Gaston Crochet étaient présents pour rendre hommage au défunt poète engagé, disparu en juin 2019.

L’inauguration s’est accompagnée d’une exposition sur la vie et l’œuvre de cet artiste. Boris Gamaleya est le fruit d’un métissage atypique. Sa mère est Réunionnaise et son père est un Russe émigré à La Réunion après la Révolution d’Octobre 1917.

Inauguration du buste de Boris Gamaleya © Sinusoïde / Annaëlle Dorressamy

Johnny Payet, le maire de La Plaine des Palmistes, s’est exprimé sur l’inauguration du buste :

Boris Gamaleya était un poète engagé en faveur de la culture créole. Les exemples de son engagement sont nombreux, notamment à travers son ouvrage « Vali pour une reine morte », publié en 1973.

David Erudel a déclamé un des poèmes de Boris Gamaleya, en particulier pour nous rappeler notre histoire, notre passé colonial. Ecoutez son hommage poignant :

« Colonialistes assassins… Ricanez assassins, crachez assassins, La Réunion, jamais ne l’oubliera », sur sa prose véridique et provocatrice, Boris Gamaleya a été le représentant de La Réunion au conseil académique des langues régionales en 1985. Il a vécu une vingtaine d’années à la Plaine des Palmistes avec son épouse Cléli Gamaleya, d’où l’importance d’inaugurer son buste dans ce village.

Pendant dix jours (décade),  un peu partout sur toute l’île, un hommage lui a été rendu. Ecoutez Danielle Barret, Commissaire de la Décade Boris Gamaleya à ce sujet :

Les élèves de 4e du collège Gaston Crochet ont découvert Boris Gamaleya, une expérience enrichissante pour eux :

 

Un nouveau Jardin Urbain à La Plaine des Palmistes

Un Jardin Urbain est actuellement en cours de réalisation, notamment par des apprentis. Ce sera un lieu dédié à la méditation, à la poésie et au bien-être. « Un amphi-théâtre en plein air sera prochainement construit », affirme Mylène Mahalatchimy, élue à la Culture de la ville. Les futurs concerts auront lieu à cet endroit-là.

Vous pourrez profiter pleinement du Jardin Urbain d’ici début 2022.

Nouveau Jardin Urbain de La Plaine des Palmistes, en cours de construction © : Sinusoïde / Annaëlle Dorressamy

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le CHU de La Réunion parmi les meilleurs hôpitaux de France dans 15 spécialités

Article suivant

Covid : le Vaccinobus à la Plaine des Palmistes ce mercredi

Free Dom