Plaine St-Paul : « nous subissons depuis des années des déjections d’abeilles »

1 min de lecture
11

Ces habitants de La Plaine St-Paul sont à bout. « Nous subissons depuis des années des déjections d’abeilles qui salissent quotidiennement nos véhicules, nos vêtements, nos mobiliers de jardin etc… Tous les voisins n’en peuvent plus », explique une St-Pauloise en colère. C’est un vrai calvaire pour les habitants du quartier, qui ne peuvent plus rien laisser à l’extérieur.

À travers son coup de gueule, cette dernière espère retrouver le propriétaire de la ruche située dans le secteur. « On veut trouver une solution. Si rien n’est fait, nous porterons plainte », confie une habitante du quartier.

11 Commentaires

  1. Une ruche qui fait tant de désagrément, je crois plutôt que cette personne a un différent avec l’apiculteur, moi, j’ai un gros problème avec les chats des voisins, en terme de déjections, c’est autre chose, ça chient, ça pissent dans le jardin, sous le garage, dans la buanderie, sous la véranda, sur les parechoc des voitures, vraiment partout.
    J’échangerais volontier ses minuscules désagréments tout propres, inodores contre mes gros qui puent et persistent..

  2. Monsieur le juge, les abeilles du monsieur fait partout, il n’a pas de toilette règlementaire dans ses ruches.
    Romark, j’aurais aimé être à la place de cet apiculteur devant cet abruti au tribunal,
    – monsieur, si vos abeilles ne sont pas propres, vous devez leur mettre des couches sous astreinte de 150€ par infraction. Hi! Hi! Hi!

  3. Il faudrait juste que cet apiculteur déplace ses ruches ,car croyez moi ce n’est pas agréable de laver sans arrêt. J’ai subis la même chose ds le secteur de la rivière st louis. Cette personne a fait ce qu’il fallait. Concernant les chats ou chien des voisins, il vous suffit d’informer le ou les propriétaires, si rien n’est fait vs porter plainte pr divagations des chats sur votre terrain et demander des dommages et intérêts pr les dommages subis. À vs d’avoir des preuves que ce sont ses chats.l’article 213-2 du code rural interdit de laisser divaguer les chiens et chats. Bon courage à vous.

  4. L homme à sa place et tout se qui tue son confort le dérange, chien, chat, soleil, la pluie, les oiseaux, les abeilles…. casse couille change de planète… j en croix pas comment la nature peut faire chié autant que ça…. stop reste la je me tire..

  5. A la réunion maintenant beaucoup de choses dérange, malheureusement nos habitudes dans le temps, les nouveaux venus essaye de nous interdire. Mais avec moi …….

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

« Le commissaire » gifle à plusieurs reprises son ex-compagne devant leur enfant de 10 mois

Article suivant

Bidonvilles à Mayotte et en Guyane : des mesures de relogement d’urgence mises en place

Free Dom