Plus de cas de covid en Nouvelle-Calédonie : « ici, on vit normalement. À la Réunion, c’est compliqué »

3 min de lecture
11

En plein milieu du Pacifique Sud, la Nouvelle Calédonie est l’un des rares territoires de la planète où le virus ne circule pas.

La raison principale ? La fermeture des frontières dès le début de la pandémie. En effet, dès le 20 mars 2020, la Nouvelle Calédonie avait suspendu tous ses vols internationaux. Le gouvernement avait par la suite mis en place des mesures drastiques pour limiter au maximum la propagation du coronavirus.

Une méthode qui a porté ses fruits.

A ce jour, 52 cas de Covid-19 ont été confirmés sur le territoire depuis le début de l’épidémie, dont aucun local ou mortel.

 

Sur notre antenne de Radio Free Dom, le Réunionnais Jean vivant en Nouvelle-Calédonie, a réagi à la manifestation devant l’aéroport : “Tout le monde i balade sans masque ici, on va à la plage. Vous à La Réunion, c’est délicat. Quand les gens arrivent de l’aéroport en Nouvelle-Calédonie, ils sont conduits à l’aéroport et doivent rester plusieurs jours en isolement. 15 jours je crois. Et ça se fait aux frais des voyageurs. Bon du coup, nous n’avons plus de touristes.”

En effet, au mois de juin 2020, après un confinement de 3 semaines, le gouvernement avait fait le choix d’assouplir les mesures d’arrivée sur le territoire.

“La quarantaine obligatoire des passagers qui arrivent en Nouvelle-Calédonie est ramenée à quatorze jours dans un hôtel réquisitionné par le gouvernement. La période de sept jours supplémentaires de confinement strict à domicile, instaurée par un arrêté du 5 mai, est supprimée. Cette mesure est entrée en vigueur le 18 juin et s’applique à tous, y compris aux personnes qui effectuent à présent leur troisième semaine de confinement à domicile. Ces personnes sont autorisées à circuler librement.” peut-on lire sur le site du gouvernement.

Au mois de septembre 2020, les frontières ont rouvertes, sous conditions “Tout voyage à destination de la Nouvelle-Calédonie ne doit être envisagé que pour un motif impérieux personnel, familial, de santé ou professionnel.”, suivi par une quatorzaine très strictes.

Toutes ces mesures ont permis aux 287 000 Néo-Calédoniens de reprendre leur vie comme avant, sans Covid-19.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




11 Commentaires



  1. Voilà, ici trop de liberté et ceux sont les enfants qui en pâtissent !!! Tout ça devient tellement ridicule. Qu’est ce qui a de compliquer à comprendre que de tenir une septaine sérieuse ainsi que tous les gestes barrières . Pas de fêtes en famille etc…

  2. Non zot i comprend pas …..le préfet avec les zot comerage i aime la maladi ,l”arzent surtout l’ARS a nous ici nous en caisse toute nous a nous meme la poubelle mwin même ma grandi la réunion mi lé déçu band décision koma franchement

  3. Oui mais !!! Le statut de la nouvelle Calédonie ne permet pas à l’état français de décider à leurs place et oui c’est la grande différence entre eux et nous aucune comparaison n’est possible. Les indépendantistes, kanac et compagnie prennent les décisions. Nous les directives viennent de PARIS

  4. Oter oui!! La oui!! Mr le préfet faut prend exemple su la nouvelle Calédonie, ferme l’aéroport la t!!! Attend pas, reagi Mr!! Nous gagne pu fait rien, limite nous vive pu alors que sate i fo faire c ferme les frontières !! Depuis le début fallait faire sa.

Free Dom
WordPress Video Lightbox