POSEI : 2 milliards d’euros pour les agriculteurs; La satisfaction des deux eurodéputés de la Réunion

4 min de lecture
9

Voici le communiqué de Stéphane Bijoux :

« Une victoire européenne pour notre modèle agricole Outre-mer : Avec près de 2 milliards d’euros, le POSEI continuera à protéger nos agriculteurs et nos éleveurs. Après plusieurs années de négociations et de longues heures de compromis, un accord politique a été trouvé à Bruxelles sur la nouvelle Politique Agricole Commune. Les Outre-mer sont bien intégrés à la dynamique de la nouvelle stratégie agricole. Nous avons aujourd’hui la possibilité de défendre notre modèle agricole familial et de réussir les transitions agro-écologiques nécessaires au développement de notre autonomie alimentaire ». Sous l’impulsion du Président de la République et du Gouvernement français, avec l’implication totale de mon collègue Jérémy DECERLE, nous avons exigé et obtenu le respect de nos spécificités, le soutien à nos professionnels et la possibilité de consolider nos filières. Dans ces négociations, avec une détermination constante, les Ministres Julien DENORMANDIE (Agriculture), Clément BEAUNE (Affaires européennes) et Sébastien LECORNU (Outre-mer) ont porté avec nous le combat pour la reconnaissance et le respect de notre monde agricole ultramarin ».

©Sinusoïde / Frédéric Rustan

« Il reste encore d’autres chantiers, mais ensemble, nous continuerons à construire une Europe qui protège nos savoir-faire et qui s’inscrit dans le cœur de nos territoires », souligne encore le député européen (En Marche) Stéphane Bijoux.

Younous Omarjee : « le budget du POSEI est sauvé et maintenu à hauteur de la précédente programmation »

 « Alors que la Commission européenne avait proposé une baisse globale du fonds spécifique à l’agriculture pour les outre-mer, le POSEI (Programme d’Options Spécifiques à l’Éloignement et à l’Insularité), la bataille menée au Parlement européen pour empêcher cette baisse et rétablir le budget a porté ses fruits après trois longues années de négociations. L’accord sur la nouvelle PAC a été conclu ce vendredi 25 juin, entre le Parlement européen et le Conseil. Cet accord prévoit donc le maintien du budget du POSEI jusqu’en 2027, date à laquelle la politique agricole commune fera l’objet d’une renégociation ».

Younous Omarjee, Président de la Commission du Développement Régional, originaire de La Réunion, se félicite de cette décision : « Nous avons sauvé le budget POSEI au Parlement, c’est une nouvelle grande victoire et satisfaction pour les outre-mer en Europe, et pour les agriculteurs ultramarins. Nous n’avons rien cédé aux zélés fonctionnaires de la Commission européenne qui voulaient sacrifier notre agriculture et piétiner le Traité qui reconnait pourtant les handicaps structurels auxquels sont confrontés les régions ultrapériphériques (RUP). Je tiens à saluer la mobilisation de toutes et tous. La voix des agriculteurs des Outremer a été entendue. Notre unité a une fois  de plus marqué un succès »

 

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

9 Commentaires

  1. POSEI : 2 milliards d’euros pour les
    GROS agriculteurs; Les deux eurodéputés de la Réunion sont satisfaits d’apporter leur aide à ceux qui n’ont pas besoin, les petits restent à terre.

  2. La pas empêche zot deux fait vote un torchon pou empêcher les pêcheurs de la Réunion d utiliser les drones
    Au fait comment y devient euro député
    Ça un l arnaque encore

  3. La pas empêche zot deux fait vote un torchon pou empêcher les pêcheurs de la Réunion d utiliser les drones
    Au fait comment y devient euro député
    Ça un l arnaque encore

  4. et on paiera les tomates pas bonnes 8euro le kilos et nos povres agriculteurs continueront d’acheter des terres et des bagnoles et disant qu’ils sont ruinés…ben voyons

  5. et on paiera les tomates pas bonnes 8euro le kilos et nos povres agriculteurs continueront d’acheter des terres et des bagnoles et disant qu’ils sont ruinés…ben voyons

  6. Distribution d’euros, en métropole mis à part quelques ananas Victoria et quelques letchis (le tout hors de prix et peux nombreux ) il est impossible de trouver des mangues réunionnaises ou des chouchoux par exemple. Normal que nos agriculteurs des dom qui produisent de bons produits ne soient pas privilégiés et qu’on voit plus de letchis plein de concervateurs venant de Mada que de chez nous ? Non chez nous pour fermer les bouches, on donne des sous

Répondre à Alédipartout Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19 : au moins 5 personnes contaminées par le variant delta

Article suivant

Festival du Cinéma et Musique : Soan et « Le Petit Piaf » récompensés

Free Dom