/

Mathieu Hoarau : “les Citoyens de L’Etang-Salé sont condamnés à payer des millions d’euros”

7 min de lecture
17

Lors du Conseil Municipal de L’Etang-Salé du 24 juillet 2020 qui s’est déroulé durant 7h30, l’ordre du jour comprenait notamment :
-Un rapport de la CRC (période 2015-2019) cinglant de vérité qui fait froid dans le dos et dans les poches des citoyens !
-Des indemnités d’élus au maximum au sein de la mairie, dans les SPL et tous types de commissions, conseils d’administration, organismes (Sodegis, Sidélec…)

Dans le communiqué ci-dessous, les élus de la liste LVC reviennent sur ce conseil municipal. 

Au regard de ce rapport CRC, ce sont a minima plus de 50 MILLIONS d’euros que devront payer en plus des coûts initiaux, la commune et donc les citoyens ! Malgré 3 projets abandonnés (utiles : crèche, jardin d’enfants, centre de réadaptation fonctionnelle…) et du patrimoine communal qui s’envole au profit du privé !

 Des choix d’aménagements qui vont étrangler les citoyens :

-Opération Vent Ilet : un terrain de 4856m2 en plein cœur du centre-ville a été déclassé des biens publics, vendu à OCIDIM 1 566 333 € à qui la commune rachète 734m2 de bureaux qui vont coûter 3 578 984€ utilisables pour 3 services comprenant 23 agents. Chercher l’erreur ! Convention avec la Semader alors que le maire en est le Président. Chercher les erreurs de droit ! : favoritisme, prise illégale d’intérêts, et détournements de fonds publics ?
– Opération Butte Citronnelle : A minima surcoût supporté par les fonds publics 20 MILLIONS €
– Opération Zac Collège : avec 3 projets abandonnés sur cette Zac, le surcoût est de 7 à 10 MILLIONS €
– Projet Gendarmerie : Le surcoût est a minima de 18,5 MILLIONS€ et perte annuelle de 800 000 €

Si la mairie a oublié de récupérer 2,5 MILLIONS € de FCTVA et qu’une partie est déjà perdue en raison de la déchéance quadriennale, elle n’a pas oublié de faire subir aux citoyens de L’Etang-Salé une 1ère hausse de la contribution directe et se prépare à enclencher une 2 ème hausse! Il leur a semblé plus simple de racketter les citoyens que de gérer les fonds publics de la commune en bon maire et bonne mère de famille.

 Parmi les autres aberrations aux conséquences financières directement supportés par les citoyens :

-Eau assainissement : 5,5 fois plus cher que dans les autres communes, soit 843€ par habitant
– Régies : 4,5 % plus cher que les autres communes
– Un Marché de gestion de Pub: déjà 200 000 € ! avec des frais de gestion à 27%

– Des jetons de présence Sodegis à 41 000 € versés au 5 ème adjoint non justifiés

 De graves manquements juridiques aux conséquences financières :

-Non-respect du code des marchés publics
-Non-respect des règles de mise en concurrence
-Non-respect du principe d’égalité de traitement des candidats
-Non-respect des dispositions applicables en matière d’aménagement
-Graves retards
-Absence de sécurisation juridique
-VEFA irrégulière (vente en l’état futur d’achèvement)
-Mauvaise comptabilisation financière
-Versement d’avances importants empêchant sur l’opération Vent Ilet de pouvoir demander des comptes sur la qualité des fondations du bâtiment
-Pas de contrôle des concessionnaires
– Non réalisation de logements sociaux entraînant des Amendes cumulées de plus en plus fortes ! …

 A la lecture de ce rapport CRC, le délit de favoritisme, la prise illégale d’intérêts et les détournements de fonds publics semblent constitués.

Les élus de la Liste LVC demandent audience à la CRC pour savoir si elle a déjà ou va transmettre ce rapport à La Procureure de la République du Tribunal judiciaire de Saint Pierre ; M. le maire leur ayant répondu qu’il ne savait pas si la CRC avait saisi la Procureure de la République.

Les élus de la Liste LVC sont déterminés à ce que les préjudices subis par la commune et ses citoyens soient réparés. Ils saisiront Madame la Procureure de la République si nécessaire et mettront en action l’article L2132-5 CGCT (code général des collectivités territoriales). Concernant aux indemnités des élus siégeant à la Sodegis, au Sidélec, dans les nombreuses SPL (Grand Sud, Horizon, Maraina )…, la Liste LVC a exprimé officiellement sa position en faveur d’une baisse conséquente des indemnités des élus qui y siègeront : les diviser par 2.

En effet, pour les élus de la liste LVC, il est indécent de continuer à verser des jetons de présence à 300€, 700 € à un élu pour siéger quelques heures (et ce parfois même sans preuve de réelle implication), qui plus est dans un contexte de crise sanitaire qui a nécessitait la distribution de colis alimentaire et de crise économique à venir ! L’éveil des consciences, qui a eu lieu à L’Etang-Salé, continuera à s’exprimer par l’action des 8 élus de la liste LVC au sein du Conseil Municipal, en attendant que les juridictions se prononcent sur leur protestation électorale, leur plainte pour fraude électorale et les 4 recours citoyens.


17
Poster un Commentaire

avatar
8 Fils de commentaires
9 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
9 Auteurs du commentaire
Klou97427L' Avenir974C'est bon les indemnitésLuc Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox