Première coupe de la simulation des urgences de l’océan Indien : que le meilleur soigne !

4 min de lecture
1

La première SIMCUP océan Indien, une compétition de simulation en médecine d’urgence de l’océan Indien, s’est déroulée hier, à la Saline. 6 équipes d’urgentistes composées d’aides- soignants, d’ambulanciers, d’infirmiers et de médecins, représentaient respectivement les structures d’urgence du CHU (sites Nord et Sud), du GHER, du CHOR, du CH de Mayotte et du service de Santé des Armées.

Autour de mannequins de simulation représentatifs de victimes d’accident de la route ou de pathologies graves hospitalières, les équipes ont dû démontrer comment prendre en charge ces patients et sauver des vies !

Sous les encouragements de leurs collègues, chaque équipe s’est appliquée à prodiguer les meilleurs soins en tenant compte de différentes contraintes fixées dans le cadre de scénarios plus que réels par un jury attentif surveillant les interventions des différentes équipes et notant ces interventions à l’aide de différents critères.

Les gestes médicaux les plus rapides et les plus fluides ont permis à l’équipe du CHU Sud de remporter cette première coupe ! Le CH de Mayotte est arrivé 2ème.

rhdr

« Au-delà de la compétition, ce qui prime à travers cette journée, c’est la médecine d’urgence et le meilleur soin au patient » nous confie Adrien Vague, chef du service des urgences du CHU Sud.

« La simulation est devenue incontournable dans l’amélioration des compétences techniques et non techniques des soignants. Je suis fier du dynamisme des équipes formatrices en simulation… Cette journée, au-delà de la compétition, permet à toutes les équipes d’urgences de nos 2 départements, de mieux se connaitre » ajoute le Pr Arnaud Winer, Coordonnateur médical du Centre de Simulation, Vice Doyen de l’UFR Santé de La Réunion.

Mais qu’est ce que la simulation ?

La simulation est une technique de pédagogie basée sur la mise en situation de cas fictifs mais très proches de la réalité. Elle prône la bienveillance et l’apprentissage par l’expérience encadrée. C’est une technique très adaptée à la santé et particulièrement aux soins critiques. En effet, la simulation permet d’acquérir des techniques spécifiques, mais aussi la connaissance des facteurs humains ; c’est l’alchimie qui règne entre chaque membre d’une équipe, qui la rend plus performante.

Cette première SIMCUP était organisée à l’initiative du CHU de La Réunion et du Centre de Simulation en Santé de l’Océan Indien – RéUniSim. Elle a pu se tenir grâce au soutien du CHU de La Réunion, du Centre d’Enseignement et de Soins d’Urgence, du GHER et de FormLife.

Un événement qui a permis de rassembler les équipes très éprouvées suite à la période épidémique traversée.

Félicitations à l’équipe du service des urgences du CHU Sud pour cette belle victoire, et à toutes les équipes présentes pour cette saine émulation et leur bel esprit d’équipe !

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Journée mondiale de l’AVC : les actions sur notre île

Article suivant

Ecole Henri La pierre à St-Louis : des parents d’élèves manifestent contre l’arrivée d’une contractuelle

Free Dom