Première saison de letchis pour les 350 agriculteurs réunionnais à la tête de Colipays

5 min de lecture
2

Les pieds de letchis de l’Est de La Réunion sont prêts, la saison des colis est lancée ! Une année très spéciale pour Colipays qui fête cette année ses 30 ans. Cette marque réunionnaise emblématique a été rachetée en avril dernier par 2 coopératives agricoles qui rassemblent 350 agriculteurs réunionnais, aujourd’hui propriétaires.

Une saison retardée mais une saison prolongée 

Malgré un léger retard d’une quinzaine de jours dû à un hiver austral qui a joué les prolongations, la saison 2021/2022 s’annonce excellente : « les arbres sont riches en fruits, la floraison a été bonne, ce qui a permis une bonne fructification », se réjouit Mathias Elma, producteur de letchis à Bois-Blanc. Mais ce retard sera compensé par une saison plus longue “Cette année, nous pourrons étaler la production des letchis jusqu’à fin janvier 2022 ”, ajoute t-il.

L’an dernier, la Réunion a produit approximativement 1 200 tonnes de letchis. Les letchis de Mathias Elma se retrouveront pour une petite part sur les étals réunionnais mais la majeure partie sera exportée par sa coopérative SCA Fruits pour rejoindre les tables de fêtes. « La coopérative les revend soit aux grossistes en métropole soit via Colipays ou la Box Fruitée », explique son président Christian Barret. « Colipays produit l’équivalent de 100 000 colis sur une année dont 65% en décembre. Cela représente entre 60 et 70 000 colis sur ce mois à venir » explique Nicolas Etheve, le tout nouveau Président Directeur Général de Colipays.

Colipays transmis aux agriculteurs réunionnais

Cette année marque un tournant chez Colipays qui, en plus de fêter ses 30 ans, a été transmise aux producteurs réunionnais en avril 2020. Ce sont désormais 350
agriculteurs réunionnais qui président l’une des marques les plus connues de La Réunion, via leurs coopératives SCA Fruits & SICA TR. Ces deux dernières faisaient
toutes deux partie des principaux fournisseurs de fruits de Colipays depuis ses débuts. À elles deux, elles regroupent 350 producteurs réunionnais et vendent 15 000 tonnes de fruits dont 2000 tonnes à l’export. Une expérience à l’export faisant des producteurs réunionnais, des repreneurs de premier plan pour Colipays. La coopérative SCA Fruits n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai puisqu’elle avait déjà lancé en novembre 2020, la Box Fruitée, un service de livraison de colis en direct du producteur au consommateur.

Seule ombre au tableau de cette belle première saison qui s’annonce pour la nouvelle direction de Colipays : le paquet TVA qui a obligé tous les vendeurs e-commerce de La Réunion à appliquer une TVA allant de 8 à 20% en fonction de la nature des produits. « Une très mauvaise nouvelle et totalement injuste pour les consommateurs réunionnais qui ne sont pas considérés par les douanes comme faisant partie de la communauté européenne », s’insurge Nicolas Etheve.

Pour finir sur une bonne nouvelle, les mangues feront peut-être leur retour dans les colis de Colipays grâce à l’acquisition d’une étuve vapeur et la mise en place d’un protocole stricte qui permettrait, si le dispositif est validé par la DGAL, de pouvoir relancer leur commercialisation.

La saison des colis s’annonce prometteuse pour les 350 agriculteurs réunionnais qui exportent desormais avec fierté leurs produits directement du producteur au consommateur.

2 Commentaires

  1. nous les réunionnais de métropole, cette année ont ne goutera pas encore des letchis de la réunion!!! les 2000000 de kilo arriverons bien en métropole, dans les cora bien souvent ont les reniflera, 10 dans une barquette affichés au prix de 6 euros…

  2. Et si ton famille y fait eïn pou toi ? Mi sar dit mon momon envoye eïn pou moi moin alors… pou un exilé là toussa bande parfum fruit la couleur le toucher la vue -na un tas y pourra pas comprendre- toussa y manque à li. Qd ou té vive dans un tel environnement ou té porte pas l’importance. Sûre que dès que mi pose lo pied si mon sol natal mi fais comme lo pape : un gros bisou !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Enfants victimes d’inceste à La Réunion : Karine Lebon interpelle le gouvernement

Article suivant

Incendie au Maïdo : plus de 4 000 m2 partis en fumée à Alcide

Free Dom