Présentation du « Chèque Noël Solidaire au Village » à l’Entre-Deux

4 min de lecture
3

Ce matin, Bachil Valy, Maire et Président du CCAS de l’Entre-Deux, présentait lors d’une conférence de presse, un dispositif innovant porté par le CCAS : le « Chèque Noël Solidaire au Village ».

En présence de Chantale Grondin, élue aux affaires sociales et au CCAS et Sandrine Rahim Khan, élue aux affaires économiques, le Maire a rappelé le double objectif qui a prévalu au lancement de cette opération.

Premièrement, soutenir le pouvoir d’achat des familles Entredeuxiennes qui subissent de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire. Le CCAS doit faire face depuis plusieurs semaines maintenant à des demandes d’accompagnement venant d’administrés qui n’avaient encore jamais sollicités d’aides auprès de la Ville. Il fallait répondre au plus vite à cette situation d’urgence sociale.

Deuxièmement, accompagner la relance de l’activité pour nos petits commerces de proximité qui ont été durement touchés ces derniers mois. « Ils sont les forces vives et l’âme du village, nous devions être à leur côté pour maintenir leur activité et préserver l’emploi durable », a rappelé Bachil Valy.

Un double objectif de solidarité donc : solidaire des familles Entredeuxiennes avec près de 1 600 familles qui sont concernées et solidaire avec nos petits commerces de proximité (restaurateurs, artisans, petits commerces alimentaires, vendeurs de fruits et légumes…). Nous voulons soutenir le pouvoir d’achat de nos concitoyens et encourager la consommation locale, les circuits-courts et le commerce de proximité.

Soutenu par la Ville de l’Entre-Deux, et en partenariat avec le groupe Edenred éditeur des tickets (chèques), ce carnet de 10 chèques (tickets services) d’une valeur unitaire de 5 €, soit 50 € permettra aux bénéficiaires de consommer chez la vingtaine de commerçants du village, d’ores-et-déjà, affiliés.

Cette opération est un préalable aux projets structurants portés par la Commune de l’Entre-Deux en matière d’autosuffisance alimentaire, d’aménagement durable et de redynamisation du territoire.

« Acteur incontournable du Plan Alimentaire Territorial qui vient tout juste d’être validé par l’État, le CCAS de l’Entre-Deux entend mettre l’accent sur l’innovation territoriale au bénéfice d’un objectif d’autosuffisance alimentaire. En appui à la démarche de la Ville et des orientations de mandature, le CCAS a la volonté de conforter le développement des circuits courts, de l’autosuffisance alimentaire et d’un développement harmonieux et respectueux de notre environnement et de préservation de notre terroir. », a précisé Bachil Valy.

En conclusion le Maire rappelait : « Quand on veut, on peut ! Quand c’est urgent, on doit ! Quand c’est local, c’est mieux ! ». La charmante Commune rurale qu’est l’Entre-Deux traduit bien son adéquation avec sa devise : Deux bras – Un cœur ! #EntreDeuxSolidaire

3 Commentaires

  1. J’ai été déçu de Mr le Maire depuis son soutien à LREM, mais je salue fortement cette action, BRAVO, mais que pour cette dernière chose citée.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Joseph : signature de 2 conventions de financement avec l’AFD pour le développement de la commune

Article suivant

Covid-19 : « le couvre-feu n’est pas envisagé pour l’instant ! »

Free Dom