Présidentielle 2022 : Bello-Mélenchon même combat !

2 min de lecture
1

Lors de la réunion avec les acteurs économiques, vendredi dernier, dans l’hémicycle de la pyramide inversée, Huguette Bello avait effectué une brève apparition, juste le temps de saluer les chefs d’entreprises avant de préciser qu’elle devait aussitôt prendre l’avion pour la métropole où, en tant que présidente de la pyramide inversée, elle avait quelques dossiers à régler notamment à l’antenne parisienne de la Région Réunion.

Mais, comme je vous l’avais déjà annoncé dans mes éditos du vendredi, Huguette Bello avait aussi rendez-vous, ce dimanche 29 août 2021, dans la Drôme, plus précisément à Château-Neuf-sur-Isère où se tenait depuis mercredi dernier l’université d’été de La France Insoumise, parti politique de Jean-Luc Mélenchon, candidat à l’élection présidentielle de 2022.

Sur place, Huguette Bello a retrouvé  Younous Omarjee (député européen) et Jean-Hugues Ratenon (député de la 5ème circonscription à la Réunion). Devant les militants de La FRance Insoumise (LFI), Huguette Bello a tenu un long discours, en rappelant son soutien entier au candidat Mélenchon.

Crédit Photos : LFI

Même si c’était un secret de polichinelle, la présidente de “Pour La Réunion” (PLR), également présidente de Région depuis le 27 juin dernier, a rappelé qu’elle mènera campagne en faveur de Jean-Luc Mélenchon à la prochaine présidentielle. Elle lui avait déjà donné sa parole depuis l’année dernière lorsque ce dernier s’était déplacé à la Réunion. Rappelons que le candidat Mélenchon avait terminé en tête à la Réunion devant Marine Le Pen et Emmanuel Macron lors du premier tour de la présidentielle de 2017 dans notre département.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

1 Commentaire

  1. Comment YM y peut oublié de préciser que la LFI est devenue Union Populaire lors de cette université!?
    L’avenir en commun est le programme pour battre Lepen et sa Métropole aux métros, Macron et son ultra libéralisme économique favorisant les fortunés, la droite bourgeoise et esclavagiste soutenant le grand patronat.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Normane Omarjee, vice-président de la Région : de la justice à la politique !

Article suivant

Julie Aroubani : « Laurent Vergès voulait que mes parents me prénomment Victoire »

Free Dom