« Prêt Rebond » de la Région pour les entreprises : Didier Mazeau interpelle Bernard Picardo

4 min de lecture
2

Le président de « l’U2P 974 » n’est pas content suite au vote du président de la Chambre des métiers Bernard Picardo intervenu en commission permanente de la Région concernant le dispositif « Prêt Rebond » (voir édito de vendredi dernier). Bernard Picardo également vice-président du conseil régionale et colistier de la liste « Objectif Ré-Union » conduite par Didier Robert aux régionales des 20 et 27 juin prochains a validé ce dispositif dont de nombreuses entreprises locales en seront exclues. Voici la lettre que lui adressée Didier Mazeau mardi dernier.

Bernard Picardo, président de la Chambre des métiers et vice-président de la Région.

« Monsieur le Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Réunion et Vice-président de la Région Réunion

Lors de la dernière Commission Permanente du 11 mai 2021 en temps que vice président à la Région Réunion, figurais a l’ordre du jour l’aide aux entreprises a travers effectivement le prêt rebond 2, il ne vous a pas échappé à la lecture du dossier les critères d’inéligibilité. Vous avez voté de manière positive à la mise en place du Prêt Rebond 2 sur notre territoire.

Il s’agit, dans la continuité du PGE, d’un prêt compris entre 30 000 et 300 000 euros à destination des entreprises sous formes de sociétés (SARL, SAS…)

Comment, en tant que Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Réunion, vous avez laissé valider la mise en place de ce prêt, sans aucune réaction, alors même que la majorité de vos ressortissants ne pourront y avoir accès ?

Vous n’êtes pas sans savoir qu’à la date du 07 mai 2021, 6095 TPE ont pu bénéficier du Prêt Garanti par l’Etat (source Banque de France). Or si je m’en réfère à vos chiffres, la chambre des métiers et de l’artisanat de la réunion comptait en 2019, 20 050 entreprises. Cela veut donc dire que plus de 70% des Très Petites Entreprises (TPE) artisanales n’ont pas bénéficié du PGE.

Malheureusement ce prêt rebond n’est pas accessible :

  • –  Aux entreprises individuelles ni aux professionnels libéraux.
  • –  Les entreprises ayant été créé il y a moins d’un an.
  • –  Les entreprises qui étaient en difficulté avant le 31.12.2019 (Fond propre négatif).

Sont également exclues notamment :

  • –  Les dépenses visant à éteindre une dette fiscale ou sociale.
  • –  Les dépenses visant à anticiper un encours bancaire.
  • –  Préfinancement subventions

    Oui, Monsieur, le président de la chambre des métiers et Vice président de la Région réunion, toutes ces entreprises, plus de 17 000 n’auront pas accès à votre prêt rebond.

    Donc pas de rebond, ni de reprise économique pour 17 000 d’entre elle. Alors vous ne le saviez pas ?
    Dans ce cas permettez nous de douter de votre compétence.
    Mais peut être que vous ne le vouliez pas ?

    Que faite vous alors à ce niveau de responsabilité.

    Les artisans de la réunion ont plus que jamais besoin de décideurs qui agissent et osent pour qu’ils puissent vivre et agir efficacement pour l’économie de la Réunion ».

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

2 Commentaires

  1. Ce type fait parti de la majorité de son président de Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat .

    Il vient par un courrier faire la danse du ventre à la veille des élections des Chambres de Métiers et de l’Artisanat .

    La décision de Picardo est électorale , irresponsable , et petit .

    Par contre Didier Mazeau sait qu’il pouvait intervenir avant et en commission , il ne l’a pas fait .

    De grâce Didier Mazeau traverse , tu veux être calife à la place du calife point final

  2. Kunta kinté
    Comment voulez-vous que Didier Mazeau intervient alors que ce dossier a été voter à la region le 11 mai alors que Monsieur picardo est entrain de manger a tous les rateliers:
    Président de chambres des metiers,
    Vice-president de région,
    5ème adjoint a la mairie du Tampon,
    Vice-président CASUD,
    Vice-président du conseil de surveillance de l’aéroport de st denis et st pierre,
    Vice-président de sillage de bourbon.

    D’après vous qui fait la danse du ventre??

    Où monsieur Picardo trouve t’il encore le temps de s’occuper des chefs d’entreprise ??

    Du balai!!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Didier Robert demande au préfet la levée des motifs impérieux pour tous les Réunionnais

Article suivant

Levée des motifs impérieux : l’Association des Maires interpelle Sébastien Lecornu

Free Dom