Prévention des actes suicidaires : un CHSCT ministériel exceptionnel ce mercredi 6 novembre

2 min de lecture

Le mercredi 6 novembre se tiendra un CHSCT ministériel (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des
Conditions de Travail) exceptionnel qui portera sur la prévention des actes suicidaires au sein de
notre ministère. Ce CHSCT exceptionnel a été demandé par l’ensemble des élus suite au suicide de
Christine Renon, directrice d’école, le 21 septembre dernier.

Dans un communiqué, le SNES-FSU explique “dénoncer l’augmentation des risques psycho-sociaux dans nos professions. Ceux-ci sont dus au néo-management que subissent bon nombre de nos collègues, aux réformes imposées verticalement qui dénaturent le sens du métier, à l’absence de soutien de la hiérarchie… La souffrance au travail n’a jamais été aussi importante, dans notre académie aussi.

Ce CHSCT ministériel exceptionnel n’apportera sûrement pas toutes les réponses nécessaires mais il
sera, pour le moins, l’occasion de mettre notre autorité de tutelle face à ses contradictions et ses mensonges. En effet, elle ne peut parler de dialogue social et, en même temps, supprimer les
instances qui le permettent (CHSCT, Commissions Administratives Paritaires…)

Le SNES-FSU Réunion continuera, quoi qu’il en soit, son travail de défense des personnels dans le but d’améliorer le système éducatif et les conditions de travail afin de favoriser la réussite de tou(te)s nos élèves.

Il appelle ensemble des personnels à se joindre au rassemblement prévu demain, mercredi 6
novembre 2019, à 14h00 devant le rectorat.”


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



1 Commentaire



Free Dom
WordPress Video Lightbox