Prise de fonctions du nouveau directeur de l’IEDOM à La Réunion

4 min de lecture
11

L’agence IEDOM de La Réunion accueille son nouveau Directeur, Philippe LA COGNATA, depuis le 20 juin. Après avoir occupé les postes de responsable du service des études économiques et monétaires et de
Directeur-adjoint par le passé sur l’île, il prend désormais les rênes de l’Institut à La Réunion.

Qui est Philippe La Cognata ?

Économiste et financier de formation, Philippe LA COGNATA travaille dans le domaine financier et du développement économique depuis plus de 30 ans principalement dans les outre-mer. Il a débuté sa carrière en 1989 comme Volontaire à l’Aide Technique à l’Agence Française de Développement (AFD) en Martinique.

Recruté en 1990 par l’AFD, il rejoint l’agence de Guadeloupe et prend en charge la supervision des activités secteur privé en tant que responsable du service OSEO/BDPME. Il est ensuite mis à disposition de l’IEDOM en Guadeloupe, puis à La Réunion en 1992 où il occupe les fonctions de responsable du service des études économiques et monétaires.

De 1995 à 1998, il est affecté à l’agence de l’Institut d’Émission d’Outre-Mer (IEOM) de Polynésie Française comme responsable du service Entreprises. Il pilote une équipe en charge de la cotation des entreprises, de la mise en œuvre de la politique monétaire et du suivi des grands risques.

En 1999, il est nommé à l’AFD au Maroc à Casablanca. Il supervise les activités de l’AFD en direction du secteur privé en mettant notamment en place pour le compte de l’État français un fonds de garantie des PME marocaines. Il appuie également l’intermédiation bancaire et les opérations de la filiale secteur privé de l’AFD, la Proparco, dans le pays.

Il revient à l’IEDOM en 2003 comme Directeur-adjoint de l’agence de La Réunion, puis Inspecteur au siège à Paris à l’été 2007 et ensuite Directeur de l’agence IEDOM de Martinique en septembre 2009. Nommé Directeur de l’IEDOM et de l’IEOM à Paris en septembre 2012, il a eu pour principales missions de moderniser
et rationaliser le fonctionnement des deux établissements, finaliser le rapprochement de l’IEDOM avec la Banque de France (intervenu en janvier 2017 avec la filialisation de l’IEDOM) et finaliser la séparation entre l’IEDOM et l’AFD historiquement en Unité Economique et Sociale (UES) jusque-là (effective fin février 2018).
À partir de septembre 2018, il est chargé de mettre en place la Direction régionale Atlantique du groupe AFD en tant que Directeur régional. Basé en Martinique, il coordonne et supervise les activités et les moyens dans la région où le groupe AFD intervient dans 14 territoires et dispose de 7 agences et bureaux de représentation s’étendant de Saint-Pierre et Miquelon au plateau des Guyanes : 6 collectivités ultramarines (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Saint-Pierre-et-Miquelon) et 8 états étrangers (République Dominicaine, Haïti, Grenade, Dominique, Sainte-Lucie, Suriname, Guyana et Jamaïque).

Il est nommé Directeur de l’agence IEDOM de La Réunion avec une prise de fonctions à compter du 20 juin 2022.

11 Commentaires

  1. d ailleurs c’est pas seulement les gros postes pou zot .dans 2,3 mois va mettre la pression sur le band créoles, pou donne le ti place zot camarade que zot va fait venir, ça se passe comme ça tout le temps !

    • Mi compren à ou Mme
      La magouille même, psk si Bana n’aurai met que i recherche un monde po ce poste sur pôle emploi ou autre , n’aurai pas était la magouille.

  2. Le boug la fė le tour du monde grassement paye par nos impôts. Ici, 75% de surenumeration,…après ça li pė prendre sa retraite a Tahiti, la goyav

  3. créole rouve le yeux,a koz pas donne in réyoné pou ce poste, bientôt va fait ni tte son famille la Réunion vu que la Russie la coupe le gaz et carburant a nous réyoné sera tjs considéré comme le chien par se race envahissante bientôt su le déclin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Magnifique passage de la Station Spatiale Internationale au dessus de l’île de la Réunion

Article suivant

Hausse des coûts de l’alimentation animale : l’État déploie un dispositif d’indemnisation exceptionnelle

Free Dom