/

Prix des carburants : « le racket de la population continue », selon Lutte Ouvrière

1 min de lecture
4

Les candidats de Lutte Ouvrière (LO ou DXG/Divers Extrême Gauche) ont souhaité réagir à propos de l’augmentation des prix des carburants à compter de ce mercredi 1er juin 2022. Selon eux, « le racket de la population continue ». Voici son communiqué de presse :  « La préfecture vient de donner à nouveau le feu vert pour l’augmentation des prix de l’essence et du gazole, respectivement de 10 centimes et 6 centimes au litre. Le racket de la population continue. En un an le litre d’essence a augmenté de 25 % et celui du gazole de 35 %, la bouteille de gaz de 30 %. Le Smic lui n’a augmenté pendant la même période que de 5,8 %. Les principaux perdants sont les salariés qui, faute de transports en commun, sont obligés de s’endetter dans l’achat de voitures individuelles pour se rendre à leur travail.

Cette nouvelle saignée financière des classes populaires enrichira les compagnies pétrolières déjà riches à milliards. Elle contribuera aussi à remplir les caisses d’un État qui utilisera cet argent pour subventionner les capitalistes. Halte au vol de la population ! Face à l’augmentation continuelle du coût de la vie, exigeons que nos salaires, nos retraites, nos minima sociaux augmentent au même rythme que les prix ! »

Les candidat(e)s de Lutte ouvrière à l’élection législative de juin 2022

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

4 Commentaires

  1. Toujours dans la critique quand on est opposé,jamais de solution , ces opposants n feraient pire si par malheur ils arrivaient au pouvoir .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

RSMA : près de 200 employeurs à une journée Portes Ouvertes

Article suivant

Elections à la CCIR : Bruno Cohen crie « à la fraude électorale » et dépose deux plaintes

Free Dom