Produits pétroliers : le gaz et le carburant en hausse à partir du 1er mars

4 min de lecture
9

Les prix des produits pétroliers et gaziers à La Réunion sont fixés en application des dispositions du code de l’énergie. Le mécanisme de réglementation des prix des carburants qui en résulte permet de se conformer aux conditions réelles du marché et d’assurer la transparence sur la formation des prix des hydrocarbures.

En février, les cours mondiaux des carburants sont en nette hausse pour le supercarburant (+ 13,94 %) comme pour le gazole (+ 13,04 %).

En ce qui concerne le gaz, la cotation mensuelle du butane enregistre une hausse à 775 $/TM (soit + 9,15 %), tout comme celle du propane (775 $/TM, soit + 4,73 %).

L’euro se renforce très légèrement par rapport au dollar, la moyenne des parités sur 15 jours ouvrés s’établit à 1,1378 $ (+ 0,22 %) pour 1 € pour les carburants et à 1,1372 $/€ pour le gaz (+ 0,17 %). Ce renforcement de l’euro, combiné à la légère hausse du fret des carburants (+ 0,6%) est sans incidence sur les prix des carburants.

Les frais de passage, comme les marges de gros et de détail, fixées par arrêté préfectoral, restent pour leurs parts inchangés.

Les taxes environnementales (CEE) sur les carburants routiers sont en baisse (-7,8%) sans pour autant impacter de manière perceptible le prix final consommateur de ces produits.

Il en découle ainsi :

– Pour le sans plomb

Le prix public est en hausse à 1,69 €/litre (+ 10 cts par rapport au mois précédent). Cette évolution s’explique essentiellement par la hausse de la cotation moyenne (+ 10 cts sur le prix final). Les autres paramètres sont sans incidence sur le prix final.

– Pour le gazole

Le prix de vente est en hausse à 1,31 €/litre (+ 8 cts) là encore, du fait de la hausse des cotations (+ 8 cts au final).

Comme pour le supercarburant, l’évolution des autres paramètres n’influence pas de manière perceptible le prix final.

– Pour le gaz

Le prix final de la bouteille est en hausse à 21,01 € (+ 68 cts). Ceci s’explique principalement par l’évolution à la hausse des cotations (+8,7 % en cumulé), tempérée par le renforcement de l’Euro (+ 0,17 %) face au dollar. Les cotations « pèsent » pour plus de 69 cts de hausse sur le prix final, auxquels viennent s’ajouter environ 1 ct de baisse pour la fluctuation de l’Euro.

En conséquence, les prix des produits pétroliers et gaziers à La Réunion s’établissent de la façon suivante au 1er mars 2022 :

Libellé du produit1-fev.-221-mars.-22Evolution
Supercarburant  (€/litre)1,591,696,29%
Gazole (€/litre)1,231,316,50%
GNR (€/litre)0,790,8710,13%
Pétrole lampant (€/litre)0,790,857,59%
Supercarburant destiné aux professionnels de la mer  (€/litre)0,800,8810,00%
Gazole destiné aux professionnels de la mer  (€/litre)0,790,868,86%
Gaz (€/bouteille de 12,5kg)20,3321,013,34%

9 Commentaires

  1. après cyclone Lebon, cyclone Russie Ukraine , la on tape ou ça fait mal . surtout le gaz. Ben dit plus rien de plus . nous va dire le normal et nous verra les jours meilleurs. en attendant mi roule en électrique 100%. sauf le gaz ma besoin mais bon ça mi prend qd le en solde de bcp de centimes , sinon vive le bois , avec cyclone la passe, c as je du bonheur .mi fe tjrs a Lebon et poutine une grosse bise. prend toujours ça avant zot i gagne le kokement.

  2. Sa change quoi de se plaindre, malheureusement les réunionnais c’est des moutons nés… le gaz augmente y cours pour aller acheter, l’essence y augmente y cours aussi pour acheter, l’auto neuve les cher y cours pour acheter, langouste en promotion y bataille pour acheter, et après sa vient pleurer pour un pied salade à 1€5 pffff c’est pas ici va avancer.

  3. Dans la chanson créole, t dit, mi paye pas impôts , mi roule ds gros loto allé goût mon coco. Ben moi c mi met pas l essence , mi paye mon courant, mi roule dans ti loto,électrique allé goût mon coco. et ds les info TV les mois à venir seront dure.

  4. c est pas pour jeter encore une pierre mais n avons nous pas des réserves avant les prochaines livraisons sur l île venant d Arabie .DC l achat des carburants ne se font pas en fonction du cours du pétrole lors de la commande? si je comprends bien on applique le taux actuel sur du carburant qu on a p être paye moins cher . c pas trop mal pour la srpp de bouffer du pain complet alors que la populasse mange du pain basic des bouffons je vous dis

Répondre à Boucané Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

« Notre voisin a des cochons, cabris, volailles en ville ! Nous gagn’ pu ec l’odeur ! »

Article suivant

Bras Panon : un marmaille renversé par un véhicule sur le passage piéton

Free Dom