/

Propos racistes à l’Assemblée nationale : Grégoire de Fournas (RN) censuré pendant 2 semaines

4 min de lecture
18

Fait rare et alarmant, ce jeudi 3 novembre, la présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet a dû mettre fin à la séance de questions au gouvernement.

Ce qui a déclenché cette décision rarissime, c’est une petite phrase lancé à la cantonnade du député RN Grégoire de Fournas, après l’intervention du député LFI Carlos Martens Bilongo, élu à la peau noire. Une invective ambiguë, dont le caractère raciste a vite animé l’ensemble de l’hémicycle, provoquant l’indignation des députés.

« Le racisme n’a pas sa place dans notre démocratie », a réagi la première ministre Élisabeth Borne.

Lors d’une intervention du député LFI Carlos Martens Bilongo sur le « drame de l’immigration clandestine », le député RN Grégoire de Fournas a en effet, lancé dans l’hémicycle « qu’ils retournent en Afrique » ou « qu’il retourne en Afrique ». Après quelques minutes de confusion, la présidente de l’Assemblée a mis fin à la séance « compte tenu de la gravité des faits » et de « l’émotion légitime » dans l’hémicycle.

Des propos sortis de leur contexte

Le député Grégoire de Fournas se défend en expliquant que « cette phrase a été détournée par la France Insoumise qui cherche tous les prétextes à faire des interruptions de séance. Ils ont compris, ce que j’ai eu moi-même du mal à réaliser que je parlais du député, ce qui est évidemment totalement faux ». Le député de la Gironde explique avoir lancé « qu’ils retournent en Afrique » en parlant des bateaux transportant les migrants. « Il n’y a absolument rien de problématique, c’est dans notre programme le fait d’arrêter les vannes migratoires et d’arrêter le rôle des bateaux sur la Méditerranée. »

Son groupe RN nie également que son député ait visé l’élu LFI.

« Grégoire de Fournas a évidemment parlé des migrants transportés en bateaux par les ONG qu’évoquait notre collègue dans sa question au gouvernement. La polémique créée par nos adversaires politiques est grossière et ne trompera pas les Français ». Marine Le Pen (@MLP_officiel)

Plusieurs élus réclament sa démission

Le député de Gironde a ensuite catégoriquement nié tout caractère raciste, assurant parler du bateau humanitaire Ocean Viking bloqué en mer avec 234 migrants, et pas de Carlos Martens Bilongo. Il a dénoncé une « manipulation de LFI » visant à lui prêter des « propos dégueulasses ».

Exclusion et censure

Le bureau de l’Assemblée nationale a demandé ce vendredi 4 novembre, une exclusion de 15 jours pour le député du RN Grégoire de Fournas. Pour la deuxième fois depuis 1958, les députés se sont exprimés favorablement à la sanction proposée par le bureau du palais Bourbon. Ainsi, fait rarissime, Grégoire de Fournas sera censuré pendant deux semaines et il sera privé de la moitié de son indemnité parlementaire, pendant deux mois.

18 Commentaires

    • A bon chat bon rat. Faux prophète lé dan zot propre bande. Inutile d’enlever la poutre qui est dans les yeux des autres. Y trappe bâton pou donne à zot même le coup. Quel diable la pousse à li pou dit ça ? Quand la mère chatte est pas là, les souris dansent et bonjour les conneries. Youplaboum ne soit pas triste pour eux tu ne possèdes pas ce qu’ils ont comme compte en bcq

  1. Et quand l autre trouduc de Ratenon dit « le gros blanc », personne ne bronche!
    Et l autre députée de merde bonobo , française quand ça l arrange et congolaise une autre fois,qui dit « Je nique la République » et elle persiste et signe
    Aucunes manifestations des anti racistes de merde,et tous ces merdes de lfi, silence total….
    Total soutien au député RN qui ne fait dire que des vérités !
    Que le bateau de migrants retourne en Afrique…..
    quel racisme il y a t il là dedans !

    • Toute cet devant zot poste la entendu « retourne en Afrique » montre l’âge que ou nena. Assume. Quand ou sens l’odeur brûler ou défile dont. Toute façon c’est un mouvement que lé dans le déni. Lo paternel l’avait dit la chambre à gaz l’avait pas exister pou la shoah. Y montre bien que les chats ne font pas des chiens. Et quel spectacle zot la pou donné à l’assemblée : Toute pays y regarde ça. La France la tombe vraiment bien bas. La France té pas coma. Partout quand la ségrégation té en mode live, la France té le pays que té regarde pas out couleur. Miles Davis té au bras de Greco à la vue de tous. Joséphine baker et les soldats noirs américains que zot pays té prends pas compte ; lors de la victoire ces même français té tire zot chapeau bas quand té défile.

    • Que li dit seulement un affaire. Son canard sera noir pareil. Attention dan le langage créole dire à quelqu’un que son « canard lé noir » ça veut dire que ses « carottes sont cuites » ou qu’ils vont s’occuper de son matricule. En somme ça sens pas bon du tout pour lui.

  2. « Le racisme n’a pas sa place dans notre démocratie ». Mais voilà ; il est est bien présent comme un poison insidieux. Qu’il soit dit de manière ostensible ou dissimuler dans une mise en scène trompeuse.

    • On veut nous fair croir qu’on vaincra le racisme…et qu’il na pas sa place…mdr g suis creol et force est de constater que g suis en train de devenir raciste…et pro-raciste…car g vote R.N…et g revoterai R.N…

      • Depuis q un homme de couleur foncé m à traiter de « sale » blanc sans que je lui adresse la parole ,et que par la suite je suis allé déposer plainte et qu il n y a pas eu de procès…je m interesse peu à leur future !…

  3. Le gars l’avait l’air dépité. Le député noir alors. (En créole faut bien suive). Li la justifie son position sociale. Moin la pense au mahatma quand li la justifier à li aussi en disant que li té avocat mais la batte un patte dan son boyo et la fait voltige à li du train. Son combat té pas encore gagné. En 2022 reusement y peut pu tolère ban propos coma et cet la dit la été sanctionné. D’autre va mesure zot parole avant causé.

  4. Il aurait dit qu’ils retournent en Ukraine, ça n’aurait choqué personne. Dans notre pays, les noms comme Afrique, Arabie, Algérie, Comores, sont de suite pris pour du racisme…
    Où vas-ton ?

  5. Melenchon la moucate italien fait rentre immigrés en Italie pesse la merde. Kwer ou nena pour di, ratenon boure out nez dans son ki .insoumis bande la moucate

  6. Ratenon un gros.moucate que la jamais travail .
    Moins mi dis retourne en afrique retourne à Mayotte et chaque les pas content fou son nez dans mon ki

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Coup de couteau à la Poste de St-Benoît : les employés en grève crient leur colère en direct

Article suivant

Incendie à St-André : un véhicule en stationnement prend feu

Free Dom