Quatre élus de Joé Bédier à Saint-André appellent à voter Éricka Bareigts aux régionales

5 min de lecture
33

Alors que le maire de Saint-André Joé Bédier fait partie des soutiens actifs d’Huguette Bello aux régionales, quatre de ses élues au sein du conseil municipal ont décidé de soutenir la candidate Ericka Bareigts. En effet, Sabrina Dijoux, 2ème adjointe au maire de Saint-André et Gilles Naze, 11ème adjoint ainsi qu’Isabelle Permacaondin également vice- présidente de la Cirest et Sabrina Benoît, conseillère municipale, appellent à voter Éricka Bareigts dès le premier tour des régionales le 20 juin prochain. Ces élus sont également membres du mouvement citoyen ENDEMIK présidé par Mickaël Sihou (notre photo ci-dessous). Mouvement qui “roule” pour la maire de Saint-Denis.

Sabrina Dijoux explique ce choix collectif par “l’urgence sociale qui touche la société réunionnaise où nous observons des écarts substantiels de niveau de vie inacceptables” et “l’expérience de Mme Éricka Bareigts qui, en tant que ministre des Outre-mers, a su défendre les intérêts des territoires ultramarins”.

L’élue ajoute : “la Réunion a grandement besoin d’un véritable projet de développement harmonieux et équilibré sur l’ensemble du territoire. Aussi, je pense que Mme Bareigts saura le porter et surtout y arriver. Je l’ai rencontrée et je lui fais confiance quant à la mise en œuvre d’une politique volontariste et ambitieuse pour la Région Réunion”. Sabrina Dijoux est en charge du social, de la santé et des affaires publiques au sein du conseil municipal de Saint-André.

“Pour porter ce projet, il m’a paru pertinent de porter cette réflexion et construction d’idées au sein d’un mouvement citoyen que j’ai rejoint ENDEMIK et qui véhicule les valeurs d’entraide, de solidarité et de partage dans le cadre d’un développement plus équilibré et harmonieux du territoire, notamment vers l’Est. C’est un projet à construire ou reconstruire en fonction de la réalité que nous vivons et des propositions du terrain”, développe l’actuelle vice-présidente déléguée du CCAS, et vice-présidente du Conseil de surveillance du GHER.

Concernant les conséquences de ce choix au sein du conseil municipal, selon la 2ème adjointe au maire, “il n’atténue en rien notre loyauté au maire et à l’équipe municipale. La légitimité populaire nous l’avons pour six ans. Tout au contraire, avec ENDEMIK, mouvement de la société civile, nous nous donnons pour mission de rendre plus forte et ouverte cette majorité municipale sur la base de projets nourris de l’intérêt général”.

Titulaire du diplôme d’état d’Assistante Sociale et du CAFERUIS (Certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsabilité d’une unité d’intervention sociale), Sabrina Dijoux, 50 ans, est cadre de la fonction publique hospitalière à l’Établissement Public de Santé Mentale de la Réunion (EPSMR). “J’ai toujours œuvré soit dans le cadre professionnel, associatif ou amical à faire en sorte d’accompagner et de soutenir les personnes afin de leur permettre de retrouver leur juste place dans notre société en favorisant leur insertion à tous les niveaux”.

Après avoir analysé les forces politiques en présence, Sabrina Dijoux, Isabelle Permacaondin et Sabrina Benoît ont fait le choix citoyen d’apporter leur soutien à la liste d’ouverture menée d’Éricka Bareigts. Rappelons que le maire de Saint-André, Joé Bédier, soutient quant à lui la candidate PLR Huguette Bello.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

33 Commentaires

  1. Mais on nous prend pour des c*ns nous électeurs. C’est quoi ce galimatias ? On n’y comprend plus rien de rien. Arrêtez cette politique d’amateurisme par pitié !

  2. espèces ban traites zot la pas honte!! a zot femm zot?! band traitresses! pli macro que lo zom! zot vien etes élus et i tromp zot maire kom ca! kosa zot té vé zot la pa gagné!rest zot kas arret fé honte zot famil foutor! a nou kom couillon vote pou zot! zot i ressemble lo sihou la !la guel un traite! en plis lo ericka pa fill jp! mi compren pi! pov bédier!met l’ordre dan ton l’équip té!

  3. Ote un vrai girouette dijoux déjà dis merci bedier la ramasse a ou avant ou te dans l’équipe des virapoulle ou le un vrai girouette, ou la besoin l’indemnité ou quoi, ou ca gagner la reve toujours, quel cinéma un peu avant huguette un peu avec ericka semaine prochaine n aura un peu avec Didier , bedier met l ordre dans ton l’équipe a moins que baisement la fin pété

  4. C’est toute à l’honneur de ces quatre élus d’avoir compris l’incompétence de leur maire Joe Bédier. Ils réalisent que Saint-André est dans les mains d’un nul. Il va y avoir des élus sur d’autres listes. C’est sûr.

  5. Ce sont des personnes qui ne connaissent rien en politique et qui veulent juste exister et remplir leurs poches. Mme Dijoux parle de Mme Bareigts comme sauveuse de la Réunion en citant qu’elle était ministre. C’est vrai depuis son passage au ministère tout à changer, plus de problème chez nous ! Mme Dijoux ne sait plus, un coup JPV, un coup JMV, un coup Bédier, un coup annette…

  6. Mme Dijoux mi espère quand ou lev le matin ou va gagne garde ton figuir dan un miroir. Juste un truc tempête tant que ou veux. Fait soudoie aou comme ou veux. Ou va reste à terre. Trahis le moune la donne aou la chance d’être élu. De base cest une équipe pas des ennemies. Aller fait recommence aou don

  7. Ôté zot les trop couillonne, zot i croit bareigh sa gagner looollll, pou court derrière indemnités, zot i fait pitié, mi espère n’aura une sanction, Bédier vire band na dontttt !!!

    • Je suis totalement d’accord avec toi. Si ou n’est obligé de suivre notre maire dans ce cas pas la peine d’organiser des élections!! On demande au Maire de voter pour nous..
      Bravo à ces personnes.

  8. Je suis admirative devant votre audace. Je suis élue à Saint Leu et on n’a pas votre liberté. Aujourd’hui l’emprise de Didier sur notre maire fait que si demain on lui dit de prendre une pioche pour creuser la carrière il le fera sans nous écouter. La majorité des élus est contre son choix mais on n’a pas le droit de le dire sans risque de représailles… C’est triste

  9. J’ai honte pour ces femmes qu’on n’ont aucune valeur et aucune morale pour leur chef de file. Saint André a fait le choix du changement en votant pour Joé Bédier et elle ne respecte même pas ce changement et le choix des saint Andréens en désavouant notre maire. Mme Bareight fait un très mauvais choix politique en s’affichant avec ces femmes.

  10. Si ces élus ont osé faire cela c’est qu’ils n’ont a rien à gagner de la part de leur maire. Cela m’inspire Plutot confiance en eux.
    La majorité municipale est une liste de gauche. Il est normal que les différentes sensibilités de gauche puissent s’exprimer.
    De toute façon ni Bello ni Bareigts ne gagneront sans alliance au second tour.
    Vive la liberté d’expression et bon courage à vous.

  11. Le maire Joé BEDIER est candidat remplaçant dans le 5e canton du centre ville face à Eric Fruteau qui c’est désister au municipal de 2020 qui a permis qu’ils soient élu maire de Saint-André. À plusieurs fois dans la presse, il a déclaré “je ne serais plus candidat à aucune élection jusqu’à 2026” ??? Il n’a pas respecté sa parole donné même pas un retour d’ascenseur à l’ancien maire de Saint-André, on se souviendra de vous monsieur le maire !

  12. Eric fruteau ne s’est jamais désisté, a moins que vous ne comprenez pas le français, il s’est retiré sans appeler à voter pour bédier. Pire, il demandait à ses proches de ne pas voter pour bédier.

  13. Mi espère que zote i sera cohérent et que zote va soutenir Ramassamy au cantonale que lé soutenu par bareigts. zote lé in bande trahison.

  14. De 2014 a 2020 la maman de Sabrina dijoux était élue de Virapoullé père ( Solange Honorine ). Pendant ce dernier mandat du règne Virapoullé, la fille Sabrina Dijoux s’affichait déjà Avec le fils jean marie lors de grandes soirées mondaines. Bien opportuniste qu’elle est elle est parti avec Bedier. Aujourd’hui avec Bareigts demain forcément avec le vainqueur. Quelle toupie cette femme

  15. Peu importe le maire elle est restée, ça prouve qu’elle est compétente !!
    La critique y fait avancer, bonne continuation Madame.

  16. Mme Bareigt devrait bien se renseigner avant de se faire de telles copines ! Ce n’est pas bon pour sa campagne ça… dommage

  17. L’altérité , si elle ne met pas en danger la cohésion du groupe , est une richesse.
    Une citation d’Albert Jacquard , généticien (1925-2013) :
    « Notre richesse collective est faite de notre diversité . L’autre , individu ou société , nous est précieux dans la mesure où il nous est dissemblable ».

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

L’union des droites et des centres derrière le binôme Atchapa/Papaya dans le canton 6 (St-André 3)

Article suivant

Le Tampon : la majorité municipale présente ses 4 candidats pour les cantons 24 et 25

Free Dom