Québec : 2 cas de variole du singe confirmés

3 min de lecture
10

Deux premiers cas de personnes infectées par la variole du singe au Québec ont été confirmés jeudi, indique le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)√

Plusieurs dizaines de cas suspects ou confirmés de variole du singe ont été détectés depuis début mai en Europe et en Amérique du Nord. La dangerosité de la maladie est faible, indique l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Mais la spécificité des zones touchées alerte les scientifiques. Que sait-on sur la variole du singe ?

La variole du singe est une zoonose, une maladie infectieuse causée par un virus transmis par des animaux. Le plus souvent des rongeurs mais aussi certains primates sont en cause. Concrètement, la transmission se fait généralement par « consommation de viande d’animaux infectés pas suffisamment cuite », indique l’OMS.

Quels sont les premiers symptômes  ?
Il y a une période d’incubation d’environ sept à 14 jours.

Les premiers symptômes ressemblent généralement à ceux de la grippe, tels que fièvre, frissons, épuisement, maux de tête et faiblesse musculaire, suivis d’un gonflement des ganglions lymphatiques, qui aident le corps à combattre les infections et les maladies.

« Une caractéristique qui distingue l’infection par le monkeypox de celle de la variole est le développement de ganglions lymphatiques enflés ».

Vient ensuite une éruption cutanée généralisée sur le visage et le corps, y compris à l’intérieur de la bouche et sur la paume des mains et la plante des pieds.
Les véroles douloureuses et surélevées sont nacrées et remplies de liquide, souvent entourées de cercles rouges. Les lésions finissent par former une croûte et disparaissent sur une période de deux à trois semaines.

« Le traitement est généralement de soutien car il n’y a pas de médicaments spécifiques disponibles. Cependant, un vaccin est disponible qui peut être administré pour prévenir le développement de la maladie », a déclaré Jimmy Whitworth, professeur de santé publique internationale à la London School of Hygiene & Tropical Medicine. dans un rapport.

 

10 Commentaires

  1. avec tous les gens qui arrivent a la réunion , c’est sur qu’on aura la maladie comme le covid , c’est a l’ars et la préfecture de faire leurs travails , mais comme d’abitude ils vont laisser la maladie rentrée et bonjour les dégats .

  2. 2019=la Covid,2020 à 2022=ses différents variants et là,une autre maladie qui se révèle?
    On est dans l’ère technologique avec bientôt la 5G partout et dans l’ère des maladies apparemment!
    Si c’est pour êre dans l’évolution et être infecté de maladie,c’est insensé.
    Mais,bon,le monde n’est pas et ne sera jamais parfait!

  3. avec tous les gens qui arrivent a la réunion , c’est sur qu’on aura la maladie comme le covid , c’est a l’ars et la préfecture de faire leurs travails , mais comme d’abitude ils vont laisser la maladie rentrée et bonjour les dégats .

  4. Oui tout ça vient de cette catégorie de personnes et la pour ne pas montrer du doigt on fait silence radio bande de merde.!

  5. après le Coronalevice estèr né n’a la galle singe, après législatives va di la Réunion lé contaminé faut confiné

  6. après le Coronalevice estèr né n’a la galle singe, après législatives va di la Réunion lé contaminé faut confiné

  7. après le Coronalevice estèr né n’a la galle singe, après législatives va di la Réunion lé contaminé faut confiné

  8. après le Coronalevice estèr né n’a la galle singe, après législatives va di la Réunion lé contaminé faut confiné,et bizarrement fini trouve in vaccin contre variole la, haha ben kel qualité singe ça, où bien c’est pour fait croire de moune la monnaie singe,en vu de prévenir un éventuel retour des gilets jaunes

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Vangelis est décédé à l’âge de 79 ans, compositeur du générique du quart d’heure politique de Free Dom(VIDÉO)

Article suivant

La Possession : des bougies électriques pour le recueillement, la mairie s’explique

Free Dom