Qui sera le futur directeur-adjoint de Pôle Emploi Réunion ? Ratenon écrit à Angélique Goodall

6 min de lecture
4

Futur directeur ou future directrice… A compétences égales, embauche locale ou pas ? C’est en ce sens que le député Jean-Hugues Ratenon a adressé récemment un courrier à la Réunionnaise Angélique Goodall, directrice régionale de Pôle Emploi à la Réunion. Voici ci-dessous le contenu de la lettre du parlementaire :

“Suite à votre nomination en février dernier vous avez déclaré que Pôle emploi Réunion est, je vous cite : « au service du développement de notre territoire. Et que c’est collectivement, en coordonnant et en mutualisant nos offres de service, que nous pourrons lutter contre le chômage à La Réunion et trouver des solutions d’insertion à nos concitoyens ».

Sachez que je suis totalement d’accord avec votre déclaration, notamment quand vous dites qu’on peut compter sur vous et je pense que l’ensemble des réunionnais souhaite en effet pouvoir compter sur vous.

Le développement d’un territoire passe avant tout par l’éradication de toutes formes d’injustices. Cela passe aussi par l’encouragement à la prise de responsabilité des résident(e)s d’où la nécessité de privilégier l’embauche et la promotion locale.

Cette promotion privilégiée et constatée sera un message fort à notre jeunesse, dans le cadre d’une lutte efficace contre la privation d’emploi car elle développera le sentiment nou lé kapab et nou néna l’espace pou réussir.

Mme la directrice, vous occupiez le poste de Directrice Régionale Adjointe, en charge des Opérations de Pôle emploi Réunion avant d’accéder à la fonction qui est la vôtre aujourd’hui. Vous aviez bénéficié d’une promotion sur site et je m’en félicite. Dans ce contexte, votre précédent poste est désormais vacant et il devra être pourvu très prochainement.

Or, on m’informe que ce poste d’adjoint sera attribué dès le mois prochain à une personne qui ne connaît rien de La Réunion et qui arrive tout juste de métropole. On m’informe aussi qu’il existe des compétences autant chez des locaux qui peuvent eux aussi assurer ce poste à responsabilité, que chez des réunionna is expatriés dans l’Hexago ne ayant les compétenc e s requises et pouvant bénéficier d’un retour au pays.

Dans ce cadre, le respect et l’application du droit faisant valoir le centre des intérêts matériels et moraux dans la gestion des emplois publics en outre-mer peut prévaloir.

D’ailleurs, l’affaire de la CNFPT a démontré que La Réunion est de plus en plus vigilante sur les embauches par réseaux au détriment de la promotion locale.

Pour ma part vous le savez très bien, je suis un partisan confirmé de l’embauche locale et je refuse tout amalgame s’agissant de racisme, de discrimination ou autre. Je combats les réseaux qui font beaucoup de mal à notre société.

Madame la directrice pouvez-vous confirmer ou infirmer, cela et si tel n’était pas le cas je resterai extrêmement vigilant. Mais si cela est avéré, alors je vous demanderais de réviser votre position et de faire valoir l’embauche locale conformément à votre volonté affichée.

De plus, dans une lettre en date du 12 mai 2015, adressé au CREFOM, le directeur général de pôle emploi Monsieur Jean BASSERES s’engageait à, je cite : « D’autre part, je vous informe que dans le cadre de notre gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, nous avons identifié, comme potentiel futur Cadre dirigeant, un membre réunionnais de l’équipe de direction qui est, à ce titre, inscrit dans un parcours qualifiant visant à le préparer à cette fonction. Dans le cadre de ce parcours, il sera prochainement amené à prendre en métropole des responsabilités élargies avant un retour à la Réunion sur un poste de cadre dirigeant ».

J’espère pouvoir aussi aborder ce sujet avec vous notamment lors de notre rencontre prévue pour le 15 avril”.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

4 Commentaires

  1. Avoir ce qui se passe dans nos collectivités ,c’est des embauches privilégier que tout nos femmes et hommes politique défends. Alors arrête de faire croire que c’est les Réunionnais (aises)que vous défendez.

  2. Pas de zoreil a la REUNION mais les RSA la CAF et AUTRE on veux C ‘est un grand pas vers l’autonomie Un grand pas vers la misère

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Dépôt sauvage à St-Pierre (Vidéo)

Article suivant

L’AMDR à Emmanuel Macron : “la tenue des élections présente un risque accru de relance de l’épidémie”

Free Dom