REPLAY / Radio Freection 07/20/19 : municipales, le retour des anciens

dans Actu Radio/Actualités/Infos Réunion/Vidéos

Ce lundi 7 octobre, Radio Freection a eu lieu dès 9h en simultané sur  Radio Free Dom et sur Antenne Réunion. Emission présenté par Charles Luylier. Le sujet du jour était “A 6 mois des municipales : est-ce le retour des anciens ?” avec pour invités :

  • Ibrahim Dindar
  • Alain Bénard
  • Sandrine Lambert-Mareuil
  • Mathieu Hoarau

Un débat qui s’est avéré houleux, comme d’habitude :

4
Poster un Commentaire

avatar
4 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
DjangoTansaléYferi Monbousnoe Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
noe
Invité
noe

Les dinosaures sont immortels à la Réunion … Même cet oiseau , la Dodo , lé touzour là , en bouteilles et en pression !!! ils sont à la retraite et ils s’emmerdent , alors ils essaient de fionter les éventuels “moutons de Panurge” péi pour accaparer la puissance de leur voix en leur promettant monts et merveilles ! Lamentables causeurs-à-la-con !

Yferi Monbous
Invité
Yferi Monbous

Mathieu Hoarau qui parle de probité. Il est déjà disqualifié par les cadeaux, plus ou moins de valeur, qu’il distribue à la population à Etang-Salé. Facilement vérifiable.

Tansalé
Invité
Tansalé

Mathieu hoarau très bien parlé. … l’avenir de demain c la jeunesse…. une jeunesse forte qui sait prendre aussi soins des générations anciennes… ce n’ai pas en achetant nos jeunes par des contrats kon les fera avancé …forme pas zot et fait croire à zot que n’a un l’avenir 6 mois CES ou PEC…et 6 mois lassedic…. ni en aménageant les routes et les aires de jeux 6 mois avant…. laisse pas nou avoir marmaille. … en 5 ans li dit non à tte projets pour nos enfants et notre patrimoine et c que maintenant la financement …. bientôt li… Lire la suite »

Django
Invité
Django

Dindar et Bénard sont vraiment exécrables de mensonges et de point la honte.
Il faut DÉGAGER les vieux truands.
Dindar arrêtez de pousser notre jeunesse à l’exil stérile.