/

Morgane Partal, 1ère féminine au Rallye de Petite-Ile/Sud Sauvage ADA, la voiture Free Dom au 19e rang du classement général (Vidéos-Photos)

5 min de lecture
7

Lors de la deuxième et dernière journée du Rallye Petite-Ile/Sud Sauvage ADA le dimanche 12 mai, Morgane Partal a terminé 1ère féminine et 19e au classement général parmi 86 concurrents. La voiture Free Dom, portant le numéro 24, une Peugeot 208 blanche aux couleurs de la colombe, se classait au 27e rang du classement général après les six épreuves spéciales de samedi.

Matthias Ramsamy  est  sur le terrain pour suivre l’équipe PARTAL, dirigée par la pilote Morgane PARTAL.Le coup d’envoi de l’ES1 a été donné à 13h

 

Classement 

Après l’ES3, Thierry Law Long  qui se trouvait en tête a dû déclarer forfait. Désormais, c’est Meddy Gervile qui se trouve en tête du classement général, après avoir remporté les trois dernières ES. Il a gardé le rythme jusqu’au bout de la compétition et s’en sort victorieux de cette manche.  La voiture Free Dom, elle, a terminé 18e au classement général de cette compétition.

 

 

 

 

Meddy Gerville, vainqueur du Rallye Petite-Ile/Sud Sauvage, ADA
Meddy Gerville, vainqueur du Rallye Petite-Ile/Sud Sauvage, ADA
Meddy Gerville, vainqueur du Rallye Petite-Ile/Sud Sauvage, ADA
La voiture Free Dom au 19e rang du classement général
Morgane Partal, 1ère féminine au Rallye de Petite-Ile/Sud Sauvage ADA
Morgane Partal, 1ère féminine au Rallye de Petite-Ile/Sud Sauvage ADA, la voiture Free Dom au 19e rang du classement général

Vous avez peut-être entendu Morgane récemment au micro de Francky alors qu’elle participait au rallye de Lozère. Pour cette saison 2024, nous la suivrons tout au long de l’année, avec sa copilote Emmanuelle PROBST.

La voiture Freedom est en route pour Petite Île ce vendredi après-midi ! Merci à Morgane PARTAL pour l’info !

Le rallye promet d’être une course palpitante avec la participation d’autres concurrents talentueux, tels qu’Olivier Chan Fat et Rudy Adélaïde, qui concourront avec une petite Citroën Saxo sous le numéro 76.

Le rallye de Petite-Ile/Sud Sauvage ADA est un événement incontournable pour les passionnés de sports automobiles, et nous vous tiendrons informés des derniers développements tout au long de la compétition. Restez connectés sur Free Dom pour des mises à jour en direct.

La jauge est pleine…

L’horloge continue d’égrener son tic tac à l’approche du Rallye de Petite Ile-Sud Sauvage- ADA. L’échéance  se rapproche à une semaine du début de la deuxième manche du Championnat avec le passage obligé par les vérifications administratives et techniques à compter du Vendredi 10 Mai. Auparavant, les concurrents engagés (99 unités pour cette édition) partiront arpenter le terrain lors des sessions de reconnaissances. La première d’entre elle se déroulera ce Samedi 4 Mai de 14h00 à 22h00. Le parcours détaillé exhaustif est donc disponible à compter de ce jour sur le site internet de l’organisateur. Pour le Rallye de Petite Ile-Sud Sauvage-ADA 2024, le club dionysien a opté pour un parcours utilisant les mêmes sections routières que l’an passé. Toutefois pour reprendre son ADN de nouveautés, l’ASA Réunion a inversé le sens de circulation de trois des quatre terrains de jeux qui seront parcourus en course les 11 et 12 Mai prochains.

Cette inversion de sens a pour objectif premier de rebattre les cartes et permettre aux plus récemment arrivés à la compétition de rouler face aux habitués sans porter le poids de la découverte. Tous les concurrents découvriront ce sens inédit de roulage.

Certes, les plus anciens ont déjà parcouru certaines portions dans ce sens mais cela remonte à des temps très lointains et le profil des routes (revêtement notamment) a évolué et les repères complètement différents. Bien que se déroulant sur des routes connues, les épreuves de vitesse de l’édition 2024 du #RPI24 (hormis Piton de Bloc ES2,4,6) seront perçues comme de nouveaux tracés. Qualifiées de techniquement plus intéressant dans ce sens de circulation, ces tracés se présentent comme de véritables challenges pour les concurrents. Afin de permettre des reconnaissances aisées et un travail approfondi en préparation de la course, l’ASA Réunion met également à disposition des concurrents les fichiers vidéos de reconnaissances sur sa page Youtube @ASAReunion. Avec 99 engagés pour cette deuxième course de la saison du Championnat de la Réunion des Rallyes 2024, la Présidente du club Muriel Rajoël se déclare honorée de ce succès et mesure la responsabilité de la plus ancienne association sportive automobile de la Réunion. “Notre club a la chance de compter en ses rangs de véritables passionnés particulièrement impliqués dans l’énorme
travail de préparation d’un rallye.

Nos partenaires et en premier lieu la commune de Petite Ile sont extrêmement réactifs et souvent proactifs. Nous mesurons tous la confiance que les concurrents portent en notre organisation et ferons tout pour en rester dignes.” La liste des engagés fait apparaitre nombre de débutants dans la discipline ainsi que le retour à la compétition de plusieurs pilotes et copilotes qui avaient pris leurs distances avec le rallye.

La liste  des engagés en vue du Rallye de Petite Ile-Sud Sauvage-ADA prouve ainsi l’intérêt des valeurs portées par le club basé à Saint Denis: sécurité, équité, convivialité, sportivité et nouveautés notamment ressenties par les pratiquants. Dans le détail ce sont 86 équipages qui sont engagés en Moderne et 13 en rallye de doublure VMRS qui s’élanceront AVANT les voitures du moderne. La classe de cylindrée la mieux représentée est le Rally4 qui affiche 11 concurrents sur la ligne de départ (15,12%).

Un record ! Vingt féminines sont présentes sur la liste: 4 pilotes et pas moins de 16 navigatrices. Le Rallye de Petite Ile-Sud Sauvage-ADA est éligible pour la Coupe des France des Rallyes (coeff3), le Championnat de la Réunion des Rallyes de la LSAR le Championnat Junior, féminin et 2RM des Rallyes de la LSAR, les Coupes de la Réunion ainsi que pour le volant 208 du Peugeot Sport Réunion validé par la LSAR.

Itinéraire :

Liste des engagés

Liste des engagés – régularité

 

7 Commentaires

  1. A Petite-Île, on n’en veut pas/plus de ce rallye de m…. !
    – Grave atteinte à la libre circulation des personnes avec des riverains (parfois très âgés et ayant obligatoirement besoin de visites) coincés chez eux avec interdiction de sortir ou à l’inverse, dans l’impossibilité de rejoindre leur domicile ! C’est intolérable !
    – Mise en danger de la vie d’autrui : Forte insécurité sur le parcours où les habitations et leurs occupants sont dangereusement exposés aux risques liés aux sorties de routes (fréquentes étant donné l’amateurisme général qui colle à ce genre de manifestation ! )
    – Insécurité routière et incivilités du fait de ces pseudos pilotes qui circulent déjà largement sur le parcours, une fois la nuit tombée, pour y effectuer leur reconnaissance chronomètre en main ! D’ailleurs, pourquoi la nuit ? Est-ce autorisé par le règlement du rallye ? Ces véhicules bruyant et polluant sont-ils homologués pour circuler librement ? On en doute au regard du bruit et de la pollution engendrés par ces voitures de série largement modifiées. Mais que font les gendarmes pour empêcher cette délinquance routière ?
    – Insécurité routière, incivilité encore et nuisances comportementales du fait des agissements d’un public pas très fin qui se confond avec ces pilotes amateurs ne donnant pas du tout l’exemple notamment auprès des jeunes conducteurs (ceux qui se croient en compétition sur nos routes avec leurs petites voitures qui boucanent salement et font beaucoup de bruit inutilement entre deux ralentisseurs) ! Encore une fois, que font les gendarmes pour empêcher cette délinquance routière indirectement encouragée par des élus locaux organisateurs de rallyes ?
    – Nuisances environnementales : Gaspillage outrageant et pollution inacceptable à une époque à laquelle on se doit de lutter contre le réchauffement climatique ! Mais à quelle époque sommes-nous ?
    – Nuisances sonores : Pourquoi les riverains et leurs animaux domestiques ainsi que la faune locale auraient à supporter durant de longues heures le bruit infernal de ces machines roulantes ? La lutte contre le bruit fait partie des préoccupations de première catégorie en matière de santé publique. Là, on provoque délibérément des atteintes potentiellement grave à la santé des personnes. A cela s’ajoute l’effet de panique et un stress extrême pour les chats, les chiens et l’ensemble des animaux qu’ils soient domestiques ou sauvages. La commune vient de priver ses administrer d’éclairage public durant un mois pour les pétrels et plante régulièrement des endémiques sur son territoire ! Pourquoi finalement ? Juste pour mieux faire passer la pilule empoisonnée qu’est ce rallye ??? Quelle hypocrisie que cette politique environnementale ? Qu’en pensez-vous Monsieur Lavergne ?
    Monsieur S. HOAREAU, au lieu d’imposer chaque fois arbitrairement votre arrêté, ne vous viendrait-il pas à l’esprit de demander leur avis à vos administrés, à minima à l’ensemble de ceux qui vivent soudain et contre toute attente sur un circuit de sport automobile ? Ce serait la moindre des choses pour avoir la certitude que cette pratique immonde et d’un autre temps (ces rallyes devraient être strictement interdits sur l’ensemble de notre île) aille vraiment dans le sens des attentes de la population de Petite-île en matière de distraction, de sport et de loisirs. En en discutant avec les habitants de la commune, il semble que ce soit loin d’être le cas.
    Pour ce qui relève de la vie sportive de la commune et des manifestations assorties pourquoi ne pas proposer le même circuit mais en voiture à pédales ? Ce serait l’occasion de voir de véritables sportifs à l’oeuvre à la place d’une bande de dangereux fous du volant.
    Ou mieux, rapprochez-vous vite de FFCAS, la très sérieuse Fédération Française des Caisses à Savon.
    Ces courses ont un réel succès dans l’Hexagone. Bien plus sportives qu’un rallye automobile et surtout bien plus amusantes tout en étant respectueuses de l’environnement, elles attirent des milliers de spectateurs.

  2. En métropole ils gueulent autant les riverains ? Arrêtez votre cinéma ? Sur ce cailloux tout est interdit sauf de voler et d’avoir une moinelle de cerveau ! Le Taz a pédale , heureusement que ces toxiques existent pour le bien être de leur pedigree et d’emmerder leur monde

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Sport : Saint-Joseph Basket Club 

Article suivant

Antoine Elisabeth, entrainé par Lucie Ignace, est sacré Champion de France de Karaté !

Free Dom