Rapport de la CRC: Nathalie Bassire fustige TAK sur la “mauvaise gestion de la commune du Tampon”

La conseillère municipale & communautaire du Tampon, Nathalie Bassire, réagi sur le rapport de la Chambre Régionale des Comptes sur “la mauvaise gestion de la commune du Tampon depuis 2015”. Dans un communiqué, elle s’interroge notamment sur “la communication tardive de ce rapport”, après les élections municipales. “Il aurait dû à notre sens être transmis à la commune en janvier 2020 pour être débattu en conseil municipal avant le premier tour de mars 2020, afin d’éclairer la population sur la réalité de la gestion communale du maire”, estime-t-elle.

Dans cette réaction, Nathalie Bassire, ne manque pas de s’en prendre au maire du Tampon, André Thien Ah Koon, son principal adversaire au second tour des municipales. “Loin du mensonge asséné tout au long de la campagne électorale d’une bonne gestion de la commune, ce rapport révèle la manipulation des chiffres par le maire pour tromper la population et se faire réélire.”

“Un endettement outrancier (plus de 54 millions d’€ d’emprunts nouveaux entre 2015 et 2018) par rapport aux réels besoins, selon les termes de la Chambre Régionale des Comptes (CRC), pour afficher une trésorerie confortable et faire croire à une excellente santé financière, ce qui coûte chaque année pas moins de 2 millions d’€ d’intérêts, soit une dépense de fonctionnement qui aurait largement permis, par exemple, de rendre la cantine gratuite toute l’année pour l’ensemble des élèves du Tampon et ainsi redonner du pouvoir d’achat aux familles tamponnaises (le coût mensuel de la cantine est de 15€ par enfant par mois, avec
un effectif de l’ordre de 10000 élèves). Il s’agit là d’un véritable gaspillage d’argent public !”

“L’intention du maire d’emprunter plus de 100 millions d’euros supplémentaires sur le nouveau mandat, pour réaliser ses projets pharaoniques (tour administrative pour un coût total de plus de 84 millions d’€, parc du volcan pour un coût total de plus de 65 millions d’€, …), est fustigée par la CRC car « de nature à bouleverser » la situation financière”, remarque-t-elle.

“En 2022, l’endettement de la commune sera de 146 millions d’€, soit un niveau élevé en comparaison des communes de strates démographiques équivalentes”, analyse Nathalie Bassire. “La CRC estime donc que ce programme d’investissement ne laisse pas beaucoup de marges de manœuvre, avec le risque accru d’un dérapage et de dérives qui impactera l’équilibre financier.”

La conseillère municipale indique alors qu’elle réitère sa ” demande d’abandon des projets pharaoniques qui vont ruiner la commune et risquent à terme de la placer sous tutelle. D’autant que, contrairement aux mensonges du maire pendant la campagne électorale, les investissements de la commune du Tampon (1 266€ / habitant) sur le précédent mandat sont très insuffisants et sensiblement faibles par rapport aux autres communes réunionnaises (en moyenne 1 500€ / habitant), notamment
celles de mêmes strates démographiques comme Saint-Pierre (1980€ / habitant).”

Nathalie Bassire, révèle par ailleurs que “la CRC pointe l’absence de plan pluriannuel de programmation des travaux pour la voirie communale jusqu’à peu, soit une gestion « à la petite semaine », ce qui ne va pas contribuer à sortir le Tampon du « coma
circulatoire » : une énième promesse électorale qui ne pourra pas être tenue !”. “Il est également consternant de lire que la collectivité a prévu d’investir plus de 20 millions d’€ pour les retenues collinaires afin d’accroître le volume d’eau agricole … alors même que nos agriculteurs ont manifesté ces derniers jours pour protester contre la fermeture des vannes d’eau d’irrigation !”7

“Plus révoltant, la CRC nous confirme que « la situation de la commune est assez atypique, elle thésaurise, les ressources ne sont pas toutes exploitées », c’est à dire par exemple que le résultat d’exploitation est excédentaire du fait notamment de la diminution des subventions au CCAS et à la Caisse des Ecoles : ainsi que nous l’avions déploré pendant la campagne électorale, le maire fait des économies sur la dépense sociale, donc au détriment des familles les plus pauvres et des tamponnais en difficultés !”

“La CRC a également relevé plusieurs anomalies, notamment dans la politique d’animation et en matière de gestion des ressources humaines. Les manifestations communales, notamment Florilèges et Miel Vert, ne sont pas équilibrées financièrement en dépenses et en recettes : un déficit chiffré par la CRC à 1,8 millions d’€ en 2018 (en augmentation constante d’année en année), supporté par les contribuables tamponnais qui paient donc deux fois pour aller à  ces évènements (d’une part en achetant un billet d’entrée, et d’autre part en payant des impôts pour combler le déficit). De plus, il n’y a aucun bilan économique, aucune mesure des retombées économiques et sociales de cette coûteuse politique d’animation, ce qui est le comble de la mauvaise gestion.”

“S’agissant des ressources humaines, on comprend mieux la souffrance au travail de tant d’employés communaux du fait notamment d’un sous-encadrement important (« faiblesse manifeste » du taux d’encadrement) et d’une précarisation
de l’emploi en raison d’un « recours massif aux contractuels », qualifiées de « pratiques irrégulières » par la CRC qui critique le fait que « la collectivité fonctionne essentiellement sur la base des contrats aidés et des agents de catégorie C ».”

En conclusion, Nathalie Bassire souligne “un endettement trop important et exagéré, des intérêts financiers élevés représentant un gaspillage d’argent public, des investissements trèsinsuffisants et faibles depuis 2015, des projets pharaoniques avec un risque accru de dérapage financier sur le nouveau mandat qui pourrait mener la commune sous tutelle, une absence de vision sur des questions essentielles comme les routes ou l’eau agricole, …”

“A cette mauvaise gestion financière, économique et sociale de la Ville s’ajoutent une politique d’animation coûteuse et sans visibilité des retombées pour les entreprises et les familles, ainsi qu’une mauvaise gestion des ressources humaines au sein de la mairie : voilà la vérité affligeante des chiffres et la triste réalité de la gestion takiste !”

 

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

16
Poster un Commentaire

avatar
12 Comment threads
4 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
Ti sentier làMILKFabrice JeambluAULET JACQUESBecassine Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Mdr
Invité
Mdr

Elle a du voir le rapport de la CRC sur la region.

Lobo
Invité
Lobo

Lol c quoi ts ces mensonges

boina
Invité
boina

Vous avez raison Mme faut foutre chinois dehors c’est un dictateur peut être il se croit en chine.

Henriette
Invité
Henriette

Encore un vomi de mme Bassire.
Comment expliquer que la mairie du tampon soit la 5ème commune la mieux gérée de France ?
C’est une insulte pour toutes les autres communes alors ?

Liuis
Invité
Liuis

Y ça va entendre à elle encore longtemps ?

Regis
Invité
Regis

Me TAK a répondu à vos questions ce matin au Conseil municipal ?

Aline
Invité
Aline

Il y avait conseil municipal ce matin. Pourquoi mme Bassire n’a posé aucune question au sujet de tout ce qu’elle énumère dans son courrier.

Pouspous
Invité
Pouspous

Je suis fière de payer la cantine pour mes 2 enfants. Pourquoi la gratuité ?
J’ai fait mes enfants et j’assume ma responsabilité de parent.
Sur ma petite paye et mes allocations qui sont déjà gratuites, je paye mon loyer, mon eau, mon électricité, ma télé et téléphone, les tickets de bus pour moi et enfants et je suis fière de pouvoir à la manière contribuer au bon fonctionnement de la société.
Il me semble que tout donner gratuit c’est une démagogie qui ne nous élève pas.
Faisons de la politique oui, mais pas du misérabilisme non plus.

Samwinsa
Invité
Samwinsa

Lé vré 15€ par mois lé pa excessif. Mais lé vré aussi je Bécassine lé reconnue po ses talents de gestionnaire pendant les années elle té dans la majorité… ou pas…

Thierry
Invité
Thierry

C’est vouloir vous donner bonne conscience, tout ce que vous êtes entrain de dire là ?

Alicia
Invité
Alicia

Nous aimerions avoir votre avis sur les rapports de la chambre régionale des comptes pour la Région.

Becassine
Invité
Becassine

Et sur la moitié la route : la NRL

AULET JACQUES
Invité
AULET JACQUES

comment avoir le rapport? un lien internet svp , merci paravance

Fabrice Jeamblu
Invité
Fabrice Jeamblu

Dmme na pas pont comme entre2 sur Tampon pour que mme Bassire y saute connait pu koi dire

MILK
Invité
MILK

Et avant que Mr Paulet Payet et ensuite TAK a redresser la situation catastrophique de la commune que son mentor Didier Robert dirigée , pourquoi elle n’en parle pas ?
Oseras-t-elle de faire une analyse critique de la mauvaises situation financière de la Région Réunion ?

Ti sentier là
Invité
Ti sentier là

Madame de l’article va dire à ton patron mieux vaut il démissionne de la région , ou allé prend son retraite