/

Ratenon : « le gouvernement vient de signer le certificat de mort du code du travail »

2 min de lecture
8

Pour le député Jean-Hugues Ratenon, la seule solution pour faire pression sur le gouvernement c’est de descendre dans la rue le 12 septembre à l’appel des syndicats et le 23 septembre, à Paris, à l’appel de la France Insoumise dont il fait partie.

Voici son communiqué : « Comme on s’y attendait et comme on le disait depuis les pseudo-débats à l’Assemblée nationale, le code du travail, fruit de longues luttes sociales de nos ancêtres, vient d’être cassé. Le gouvernement attaque violemment les travailleurs et protège les plus riches. Comment accepter la fin des CDI avec ce nouveau « contrat de chantier »? On est dans la précarisation de l’emploi.

Comment accepter que les licenciements soient facilités, que les indemnités prudhommales soient plafonnées, que le délai de recours pour tout licenciement soit limité à 1 an ? Pire, la loi autorise aujourd’hui le licenciement économique dans une entreprise en France alors qu’à l’étranger cette même entreprise réalise des bénéfices…

Enfin, il est scandaleux de voir le compte pénibilité transformé en compte professionnel de prévention, le départ anticipé à la retraite  conditionné à une maladie professionnelle et quatre critères sont exclus de la pénibilité : les substances chimiques, les charges lourdes, les postures pénibles et les vibrations. Le monde du bâtiment notamment est directement visé. C’est une réelle provocation du monde du travail, des ouvriers. Le gouvernement, aujourd’hui, n’a pas délivré 5 ordonnances mais il a carrément a signé le certificat de mort du code du travail ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



8 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox