Ratenon satisfait d’avoir pu loger Jean-Pierre Clain

 Grâce à une action qu’il a menée, hier matin, à la sous-préfecture de Saint-Benoît, le député de la France insoumise Jean-Hugues Ratenon a pu trouver une issue favorable pour Jean-Pierre Clain, cet homme de 51 ans qui, semble-t-il, dormait dans sa voiture depuis près d’un an du côté de Bras-Panon, alors que le CCAS (Centre communal d’action sociale) avait été informé de cette situation. Après une rencontre avec la sous-préfette Christine Geoffroy, le quinquagénaire a obtenu un logement qu’il intégrera le 14 février prochain. Dans un communiqué, Jean-Hugues Ratenon se dit satisfait mais il estime néanmoins que “cette situation doit appeler à la réflexion” car “60 000 Réunionnais sont toujours mal logés à La Réunion. Voici son communiqué de presse : “je me félicite qu’une solution ait été trouvé ce mardi 06 février pour Mr CLAIN qui dort dans sa voiture depuis 1 an à Bras Panon.Il a fallu une action forte, médiatisée, aujourd’hui devant la sous-préfecture de Saint Benoit pour que ce problème soit réglé. Toutefois, ce résultat ne peut pas cacher la souffrance des 60 000 Réunionnais qui vivent dans des logements indignes. Cette question du mal logement doit être abordée dans sa globalité. Il est inadmissible que des familles doivent vivre entassées dans des logements ; Inadmissible qu’elles vivent dans des logements qui connaissent des infiltrations ; Inadmissible que des femmes, des hommes, des enfants, des grand mères, des grand pères, soient obligés de vivre dans des conditions inhumaines. A quand une véritable prise de conscience et des actions concrètes pour remédier au problème ? Les élus doivent changer de comportement car des solutions existent. N’oublions pas que la pauvreté engendre la souffrance, la maladie, l’échec scolaire… Ça suffit … Trop c’est trop.

En ce qui concerne Mr CLAIN : une pré-commission enregistrera le dossier dès demain matin, mardi 07 février. Dossier qui sera présenté en commission le 14 février pour validation. Une demande de FSL (fond social pour le logement) et une demande d’aide aux mobiliers seront transmises aux services compétents dans les prochains jours.

L’étalement de la caution est envisagé. Une proposition d’hébergement a été faite mais Mr CLAIN souhaite rester dans sa voiture et se préparer à rentrer dans son logement le 14 février. Je remercie la Sous-Préfète et les jeunes qui ont donné l’alerte”. Nous avons sollicité Daniel Gonthier, maire de Bras-Panon, pour une réaction, mais ce dernier n’a pas donné de nouvelles.

Y.M.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
MonoNoe97444 Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Noe97444
Invité
Noe97444

Une bonne action de faite !

Mono
Invité
Mono

Bravo pour le travail médiatique M Ratenon.
Le logement social est de la compétence de l’Etat français avec son banquier La CDC.
L’attribution du logement relève du Préfet qui accompagné d’un paquet de travailleur social fixe les conditions d’exploitation humaine dans le système collectif.
Le maire dans cette histoire fait croire (surtout aux jeunes femmes) que c’est lu la fait. après le maire mets la pression sur les petits salariés du bailleur modéré pour gagner son coup.