Ratenon sur les émeutes en Nouvelle Calédonie : « Macron doit retirer son texte »

2 min de lecture
5

« La Nouvelle Calédonie s’embrase avec un lourd bilan ce mercredi : 4 morts ; des centaines de blessés tant chez les manifestants que chez les forces de l’ordre ; des dizaines de magasins pillés, incendiés, des centaines de maisons attaquées et brulées. Des tirs à balle réelle contre des Kanaks rapportent les médias. L’état d’urgence décrété. Une guerre civile s’installe », relate le député de La Réunion, Jean Hugues Ratenon qui, dans un communiqué, égratine le président Emmanuel Macron.

« D’abord, j’adresse mes sincères condoléances aux familles, proches de ces victimes. Je leur exprime tout mon soutien et toute ma sympathie. Je souhaite un prompt rétablissement aux blessés. J’ai aussi une pensée pour les Réunionnaises et les Réunionnais installés en Nouvelle Calédonie et les appellent à la plus grande prudence.

Mais Macron et son gouvernement ne peuvent pas se dédouaner de leurs responsabilités. Pourquoi ont-ils déterré la hache de guerre unilatéralement et brisé ces 30 dernières années de paix en voulant changer de force le corps électoral de ce territoire où les Kanaks représentent 39% de la population et autoriser les personnes vivant depuis 10 ans sur le caillou à voter ?

La paix retrouvée en Nouvelle Calédonie a été l’œuvre d’un grand leader Jean Marie TJIBAOU et des accords de Nouméa en 1998. Pourquoi remettre en cause ces acquis ? quel est l’objectif final ?

C’est ce projet de loi portant cette modification qui a mis le feu aux poudres. Un texte voté hier à l’Assemblée malgré les demandes des oppositions de le retirer compte tenu de la situation qui s’aggravait.

4 morts déjà. Combien en faut-il pour que Macron et son gouvernement renoncent à convoquer le Congrès pour entériner ce texte ?

C’est la seule façon d’empêcher l’escalade. Il faut apaiser le climat, envoyer des signaux forts et ouvrir le dialogue sur place avec toutes les composantes et non promettre une réunion à Paris. Le ministre des Outre-Mer et sa Ministre déléguée auraient déjà dû être sur place au lieu de tester le dispositif FR-Alert dans la perspective des jeux olympiques pour l’un ou de venir bate karé ici pour l’autre.

L’envoi en nombre de forces de l’ordre ne servira à rien sinon que de jeter l’huile sur le feu. Cette partie de la population, les Kanaks ne se laisseront plus une nouvelle fois être humiliée par ce qui ressemble à une nouvelle colonisation, en tout cas par la méthode employée par le gouvernement.

Il n’y a que par le dialogue et le respect que la Nouvelle Calédonie retrouvera le calme et la volonté de son développement pour le bien de TOUTE la population. »

5 Commentaires

  1. Les élus de la Réunion soutiennent Macron et son gouvernement. Et pourtant, nous ne sommes pas respectés. Aucun élu en position éligible sur les listes aux européennes! Aucun respect de la parole donnée (accord de Nouméa)! Un département français, sans eaux courante au robinet, comme à Mayotte! Les DOM doivent être solidaires entre eux! L’appel de Fort-de-France rejeté par nos élus locaux! C’est une honte!
    Nos élus sont des béni-oui-oui! Juste bon pour cirer les bottes de Paris!
    Nous ne sommes que des colonies et non pas de vrais départements français! Nous devons exiger le respect!

    • et nous devrions commencer par sortir notre doigt de là où vous savez et nous mettre à l’oeuvre au lieu d’accepter que nos élus nous tiennent par les c… en brandissant à chaque fois que nous allons perdre not ti l’arzent nou ti contrat etc…. Les élus sont nos esclavagistes…… Ils ne savent que quémander au gouvernement des aides mais aucun n’a de véritable projet pour les DOM…. et dernièrement ils réclament une « autonomie financière »…. Alors là on agira comme la calédonie….

  2. Une bande d’agités qui n’ont rien à voir avec les vrais indépendantistes…. Ceux là ne sont là que pour détruire, piller et voler …. ils sont entrain de détruire ce que d’autres avant eux ont fait et pour certains qui y ont laissé leur vie…. et notre député insoumis soutient la racaille comme Mélenchon

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Soutien de l’Etat au projet MEREN : réaction du sénateur Stéphane Fouassin

Article suivant

Semaine de l’alternance : forum a Saint-Joseph

Free Dom