Meurtre d’Alexandrine Silloz au Chaudron : Patrick Lao-Kan condamné à 15 ans de prison

1 min de lecture
1

Depuis hier, Patrick Lao-Kan était jugé pour le meurtre de sa compagne Alexandrine Silloz, 42 ans. L’homme a plaidé la légitime défense mais plusieurs éléments prouveraient le contraire. Il encourrait la perpétuité. Ce vendredi à midi, le verdict est tombé. Patrick Lao-Kan a été condamné à 15 ans de prison.

Retour sur les faits. Le 16 juillet 2018, dans la cité du Messin au Chaudron, Alexandrine Silloz a reçu trois coups de couteau, dont un fatal au niveau du thorax.

A l’époque et après son crime,  l’homme de 49 ans avait tenté de se donner la mort en s’injectant des doses massives d’insuline après avoir tué la mère de ses trois enfants. Il avait ensuite affirmé avoir agi par légitime défense, après avoir reçu un coup de couteau dans le torse. Une version qui n’a pas convaincu les enquêteurs.

Les anciennes compagnes ainsi que les témoins entendus au cours de l’enquête parlent d’un homme extrêmement jaloux.

Un meurtre sordide dont se souvient cette voisine. En 2019, une reconstitution avait eu lieu :

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



1 Commentaire



  1. Il faut tjrs fuir d un homme jaloux et possessif. Mon 1er petit copain, j avais à peine 17 ans, n à pas supporter que j adresse la parole à 2 gars du même lycée. Il m à dit “. Aller crever, sèchement et est parti “. Il s est excusé l après-midi. Mais j ai voulu qu il admet sa jalousie, il admis en disant qu il recommencerait plus. Certes. Mais dans le temps j ai compris que si on restait ensemble, il aurait pas voulu que j ai un emploi. Il a dit carrément qu il ne veut pas que sa femme travaille. Il avait pas encore 18 ans, ça craignait déjà

Free Dom
WordPress Video Lightbox