Régionales : les propositions d’Olivier Hoarau pour l’agriculture

4 min de lecture
2

Olivier Hoarau, tête de la liste “Ensam” aux prochaines élections régionales, s’est rendu vendredi matin, 21 mai 2021, sur l’exploitation d’agrumes de Monsieur Barret à Saint-Pierre pour aborder une thématique centrale de son programme : les enjeux agricoles.

Rappelant que La Réunion, de tout temps, a été une terre agricole et que le mouvement syndical réunionnais est issu des rangs des ouvriers agricoles, Olivier Hoarau a tenu a honoré la mémoire d’Angélo Lauret, figure du monde agricole décédé en avril dernier. « Je pense qu’il est grand temps que la Région s’implique dans l’agriculture… Nous devrons être à l’écoute des agriculteurs pour les accompagner vers les grands changements inévitables qui les attendent. » a fait ressortir le candidat.

Il estime que l’agriculture réunionnaise doit être partie prenante des grands enjeux de société tels que l’aménagement du territoire, la transition écologique, le développement économique, la sauvegarde du Patrimoine et la gouvernance territoriale.

La filière canne sera fortement soutenue, les planteurs accompagnés dans la production de produits à haute valeur ajoutée. Les cultures traditionnelles qui font l’identité et la renommée de La Réunion, doivent être pérennisées a ajouté Olivier Hoarau. Pour cela, il mise sur le développement des circuits courts du « producteur au consommateur ».

Pour encourager la diversification agricole, Olivier Hoarau propose de :

  • Soutenir le revenu des agriculteurs en voie de diversification,
  • Encourager et faciliter l’installation et la reprise d’activité d’agricole
  • Simplifier les démarches administratives pour les agriculteurs à travers un guichet unique. Le temps agricole ne peut se calquer sur le temps bureaucratique.

Autre problématique à résoudre : le coût de la main d’œuvre et la formation. Une réponse claire : un contrat d’insertion et de formation agricole pour soutenir nos planteurs. EVA pour Emploi de Valorisation Agricole s’adressera aux personnes de 30-45 ans, volontaires pour travailler sur les exploitations.

Olivier Hoarau souhaite également favoriser l’expérimentation agricole pour faire face aux grands enjeux de demain tels que la question de l’autonomie énergétique ou encore de l’autosuffisance alimentaire.

La préservation des ressources naturelles est un « grand défi » face à l’urgence du changement climatique. Olivier Hoarau propose de :

  • Créer un « Fonds d’Urgence Eau » pour soutenir l’investissement des communes et des intercommunalités dans la rénovation des réseaux d’eau et d’assainissement.
  • Lancer au niveau régional l’expérimentation de recyclage de l’eau qui permettrait d’utiliser une eau traitée pour l’arrosage des espaces verts.
  • Favoriser l’équipement des particuliers en récupérateurs d’eau pluviale, dans la même logique que les aides pour les chauffe-eaux solaires.

Olivier Hoarau soutient que « de tout temps la Réunion a été une terre agricole et qu’elle doit le rester ».

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

2 Commentaires

  1. Cet conférence a le mérite de montrer qu’il n’y connait rien en ce qui concerne l’agriculture réunionnaise. Que du blabla politique sans fondement sérieux. Que du vent !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Régionales et départementales : découvrez les tribunes des frères Moussajee, de Ramata Touré, de Philippe Berne…

Article suivant

Départementales : “LR” investit certains candidats de droite et de gauche

Free Dom