Régis Laope a tiré sa révérence

1 min de lecture
7

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès de Régis Laope, fils du célèbre ségatier  Maxime Laope.

Âgé de 61 ans, l’animateur diplômé de la jeunesse et sport a été terrassé par une crise cardiaque. Un départ brutal pour ce plasticien, artiste engagé très apprécié du monde culturel.

Si sa famille est très tournée vers la musique, c’est vers la mise en scène que Régis excelle en offrant un cadre, des supports des éléments de décoration qui apporte un plus aux membres de sa famille pour les concerts et leurs spectacles.

Depuis plusieurs années, c’est sur le goni que Régis donnait libre vie à ses créations, il avait même installé son atelier chez lui à la Source

Un mélange des arts qu’il partage généreusement

Plasticien autodidacte depuis 2001, Régis Laope aborde question de la graphie du créole réunionnais dans ses peintures sur goni.

La musique coule dans ses veines : au travers de célèbres rimes empruntées tour à tour à Maxime Laope, Danyel Waro ou Firmin Viry, les piliers de l’univers du maloya.

Sa passion il la partageait lors des ateliers pour petits et grands dans des établissements scolaires ou à la Cité des Arts.

Au revoir Régis.

 

 

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
7 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Pont de la Rivière de l’Est : tentative de suicide avortée

Article suivant

Variant OMICRON : la préfecture confirme la présence du 1er cas positif dans l’île

Free Dom