Rémy Julienne, le cascadeur le plus célèbre du monde, est mort des suites du Covid-19

9 min de lecture
3

Rémy Julienne, né le 17 avril 1930 à Cepoy dans le Loiret et mort ce jeudi 21 janvier 2021 à Montargis dans le Loiret des suites du Covid-19, il avait 90 ans. Cascadeur et concepteur de cascades à son actif, 1 400 productions (environ 400 films, séries télévisées, publicités, shows mécaniques, etc.), une carrière internationale, Rémy Julienne restera un part importante du cinéma français et mondiale.

1964 : Fantômas d’André Hunebelle
1965 : Le Gentleman de Cocody de Christian-Jaque
1965 : Coplan FX 18 casse tout de Riccardo Freda
1966 : Le Solitaire passe à l’attaque de Ralph Habib
1966 : La Grande Vadrouille de Gérard Oury
1966 : Le Grand Restaurant de Jacques Besnard
1966 : Le Roi de cœur de Philippe de Broca
1966 : Commissaire San Antonio de Guy Lefranc
1966 : Le Saint prend l’affût de Christian-Jacque
1966 : Opération San Gennaro de Dino Risi
1966 : Mission T.S. de Alberto Lattuada
1967 : Les Grandes Vacances de Jean Girault
1967 : Au diable les anges de Lucio Fulci
1967 : Typhon sur Hambourg de Alfonso Balcázar
1967 : Fleur d’oseille de Georges Lautner
1968 : À tout casser de John Berry
1968 : Le Pacha de Georges Lautner
1968 : Le Gendarme se marie de Jean Girault
1968 : Le Cascadeur de Marcello Baldi
1968 : Ho ! de Robert Enrico
1969 : Le Cerveau de Gérard Oury
1969 : La Peau de Torpedo de Jean Delannoy
1969 : L’or se barre (The Italian Job) de Peter Collinson
1970 : Qui ? de Léonard Keigel
1970 : Cannabis de Pierre Koralnik
1970 : Point de chute de Robert Hossein
1970 : La Femme du prêtre de Dino Risi
1970 : Sur un arbre perché de Serge Korber
1970 : Le Gendarme en balade de Jean Girault
1970 : Le Mur de l’Atlantique de Marcel Camus
1970 : De la part des copains de Terence Young
1970 : La Cité de la violence de Sergio Sollima
1970 : Fantasia chez les ploucs de Gérard Pirès
1971 : Le Tueur de Denys de La Patellière
1971 : La Poudre d’escampette de Philippe de Broca
1971 : La Maison sous les arbres de René Clément
1971 : Le Casse d’Henri Verneuil
1972 : Le Silencieux de Claude Pinoteau
1972 : Les Charlots font l’Espagne de Jean Girault
1972 : Les Caïds de Robert Enrico
1972 : Le Serpent d’Henri Verneuil
1972 : La Nuit américaine de François Truffaut
1972 : Un homme à respecter de Michele Lupo
1972 : Le Chacal de Fred Zinnemann
1972 : Les Caïds de Robert Enrico
1972 : Cosa Nostra de Terence Young
1972 : L’aventure c’est l’aventure de Claude Lelouch
1972 : Quelques messieurs trop tranquilles de Georges Lautner
1973 : Il n’y a pas de fumée sans feu d’André Cayatte
1973 : La Bonne Année de Claude Lelouch
1973 : Le Grand Bazar de Claude Zidi
1973 : Les Aventures de Rabbi Jacob de Gérard Oury
1973 : Les Grands Fusils de Duccio Tessari
1973 : Deux hommes dans la ville de José Giovanni
1974 : Toute une vie de Claude Lelouch
1974 : Attention, on va s’fâcher ! de Marcello Fondato
1974 : Section Spéciale de Costa-Gavras
1974 : French Connection 2 (French Connection II) de John Frankenheimer
1974 : La Gifle de Claude Pinoteau
1974 : Comme un pot de fraises de Jean Aurel
1974 : Peur sur la ville d’Henri Verneuil
1974 : Marseille contrat de Robert Parish
1974 : Salut les pourris (Il Poliziotto è marcio) de Fernando Di Leo
1975 : L’Agression de Gérard Pirès
1975 : Il faut vivre dangereusement de Claude Makovski
1975 : La Faille de Peter Fleischmann
1975 : Pas de problème de Georges Lautner
1975 : Le Gitan de José Giovanni
1975 : La situation est grave mais… pas désespérée ! de Jacques Besnard
1975 : Le Sauvage de Jean-Paul Rappeneau
1975 : Flic Story de Jacques Deray
1975 : L’Alpagueur de Philippe Labro
1975 : Bons Baisers de Hong Kong d’Yvan Chiffre
1976 : Tough Tony Saitta de Alberto de Martino
1976 : Police Python 357 d’Alain Corneau
1976 : On aura tout vu de Georges Lautner
1976 : L’Aile ou la Cuisse de Claude Zidi
1977 : Dites-lui que je l’aime de Claude Miller
1977 : A chacun son enfer d’André Cayatte
1977 : Bobby Deerfield de Sydney Pollack
1977 : L’Animal de Claude Zidi
1977 : La Coccinelle à Monte-Carlo de Vincent McEveety
1977 : La Menace d’Alain Corneau
1977 : Mort d’un pourri de Georges Lautner
1978 : La Raison d’État d’André Cayatte
1978 : Sale Rêveur de Jean-Marie Périer
1978 : Le beaujolais nouveau est arrivé de Jean-Luc Voulfow
1978 : Ils sont fous ces sorciers de Georges Lautner
1978 : La Carapate de Gérard Oury
1979 : Coup de tête de Jean-Jacques Annaud
1979 : Flic ou voyou de Georges Lautner
1979 : Le Gendarme et les Extra-terrestres de Jean Girault
1979 : Le Pull-over rouge de Michel Drach
1979 : Les Égouts du paradis de José Giovanni
1979 : Avec les compliments de Charlie de Stuart Rosenberg
1980 : Inspecteur la Bavure de Claude Zidi
1980 : Le Coup du parapluie de Gérard Oury
1980 : Le Guignolo de Georges Lautner
1980 : Trois hommes à abattre de Jacques Deray
1981 : Rien que pour vos yeux de John Glen
1981 : Beau-père de Bertrand Blier
1981 : Le Professionnel de Georges Lautner
1981 : Pour la peau d’un flic d’Alain Delon
1982 : L’As des as de Gérard Oury
1982 : Le Battant de Alain Delon et Robin Davis
1982 : Jamais avant le mariage de Daniel Ceccaldi
1982 : Le Gendarme et les Gendarmettes de Jean Girault
1982 : Mortelle randonnée de Claude Miller
1982 : Le Faucon de Paul Boujenah
1982 : Flics de choc de Jean-Pierre Desagnat
1982 : Tout feu, tout flamme, de Jean-Paul Rappeneau (sous la houlette de Daniel Vérité)
1983 : Trenchcoat de Michael Tuchner
1983 : Le Marginal de Jacques Deray
1983 : Octopussy de John Glen (Cascadeur)
1983 : Il était une fois en Amérique de Sergio Leone
1983 : Canicule d’Yves Boisset
1984 : La Femme publique de Andrzej Żuławski
1984 : La Septième Cible de Claude Pinoteau
1984 : French Lover de Richard Marquand
1984 : Les Morfalous d’Henri Verneuil
1984 : Joyeuses Pâques de Georges Lautner
1985 : Target de Arthur Penn
1985 : Tristesse et Beauté de Joy Fleury
1985 : Mon beau-frère a tué ma sœur de Jacques Rouffio
1985 : Dangereusement vôtre de John Glen
1985 : Hold-up d’Alexandre Arcady
1986 : Mauvais Sang de Léos Carax
1986 : Mr Dynamite de Jackie Chan
1986 : Lévy et Goliath de Gérard Oury
1986 : Twist again à Moscou de Jean-Marie Poiré
1987 : Grand Larceny de Jeannot Szwarc
1987 : Le Solitaire de Jacques Deray
1987 : Tuer n’est pas jouer de John Glen
1987 : Man on Fire de Élie Chouraqui
1988 : Frantic de Roman Polanski
1988 : Honor Bound de Jeannot Szwarc
1988 : Permis de tuer de John Glen
1989 : Pleure pas my love de Tony Gatlif
1991 : Netchaiev est de retour de Jacques Deray
1991 : Les Associés de John Woo
1993 : Un crime de Jacques Deray
1995 : Mr Stitch de Roger Avary avec Rutger Hauer
1995 : GoldenEye de Martin Campbell
1995 : Antartida de Manuel Huerga
1998 : Une chance sur deux de Patrice Leconte
1998 : Taxi de Gérard Pirès
2000 : Taxi 2 de Gérard Krawczyk
2002 : Riders de Gérard Pirès
2006 : Da Vinci Code de Ron Howard
2010 : La Souricière de Antoine Besson et Yasmina Ghemzi

©Photo compte Twitter Officiel 


3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
K isszef@zef.re Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
zef@zef.re
Invité

Du grand n’importe quoi, mort du covid a 90 ans. Pfffff, Jeanne Calmant aussi est morte du covid 17 ?
A 90 ans il était cascadeur, et a du affronté tous les maux de la vie, et là comme c’est une personnalité on vient nous faire croire qu’il est mort du covid?

K iss
Invité
K iss

Abruti comme d habitude

zef@zef.re
Invité

Tu dois avoir des actions dans la ripoublik en marche Noah pour pas ouvrir les yeux

Free Dom
WordPress Video Lightbox