Contrôle technique des motos : le gouvernement fait volteface

3 min de lecture
5

Face à la colère des 85 fédérations françaises des motards, le gouvernement a décidé de revoir sa copie, avec un rétro pédalage sur son projet d’appliquer le contrôle technique aux deux roues en 2023.

Une satisfaction pour Christelle Beis, présidente de la FFMC974, qui indiquait, hier,  dans un communiqué qu’elle est toujours opposée  au contrôle technique (CT) des 2 et 3 roues motorisés.

“Hier matin, les motards ont pu découvrir au Journal Officiel le décret concernant la mise en place du contrôle technique des 2 et 3 roues motorisés. Décidemment le gouvernement ose tout ! Pour la FFMC c’est toujours NON au CT.

Majoritairement, les motards sont contre, mais le décret sur la mise en place d’un contrôle technique pour les 2 et 3 roues motorisés est pourtant bien paru hier au Journal Officiel pour obéir à la directive Européenne.

Pour le moment, le contenu du CT n’est pas encore connu puisque le décret porte surtout sur la périodicité et ressemble à un copier/coller de ce qui se fait déjà pour l’automobile alors que le kilométrage d’un 2 ou 3 roues motorisés n’est pas le même. En effet, d’après une enquête mené par KANTAR TNS (étude de référence utilisée par l’ONISR) les motards feraient 3 fois moins de kilomètres que les automobilistes.

La FFMC ne cesse de répéter l’inutilité d’un contrôle technique pour les 2 et 3 roues motorisés en s’appuyant notamment sur le rapport MAIDS qui met en évidence que les accidents causés par une défaillance technique du véhicule ne représentent que 0.3%, alors que les défauts d’infrastructures routières sont bien plus dangereux pour les usagers fragiles.
Réparez nos routes, nous nous occupons de nos motos !

La FFMC continue de dire NON au contrôle technique et va étudier toutes les pistes et leviers d’actions, qu’ils soient juridiques ou sur le terrain. La FFMC invite donc tous les motards à se préparer à manifester dès la rentrée pour montrer notre ferme opposition à la mise en place d’un CT et dont les motards français ne veulent pas et n’ont pas besoin.”

5 Commentaires

  1. Il etait temps !
    Y en a un paquet qui vont enfin se mettre aux normes surtoit bruit et pollution
    Enfin une action utile ds ce gouvernent

  2. Ce n’est pas les motos qu’il faut contrôler mais les conducteurs qui se carburent souvent aux tikalités qui provoquent chez certains , des “bouffées délirantes” puis des accidents !

  3. ils sont TOUJOURS en colère ces pauvres petits!
    mais ils ont un besoins permanent de faire du bruit pour qu’on sache qu’ils existent.
    qu’ils commencent à comprendre qu’ils n’ont pas besoin de péter plus haut que leur c…. pour être respectés.
    en attendant ils font ch….

  4. ils sont TOUJOURS en colère ces pauvres petits!
    mais ils ont un besoins permanent de faire du bruit pour qu’on sache qu’ils existent.
    qu’ils commencent à comprendre qu’ils n’ont pas besoin de péter plus haut que leur c…. pour être respectés.
    en attendant ils font ch….

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le contrôle technique obligatoire suspendu par Emmanuel Macron

Article suivant

Prêtre tué en Vendée : les obsèques auront lieu ce vendredi

Free Dom