Réseau régional à Très Haut Débit : Orange décroche le marché

7 min de lecture
3

Cet après-midi, l’opérateur Orange a signé avec la Région Réunion un accord dans le cadre du projet Très Haut Débit (THD) régional qui doit permettre ne couverture à 100 % en THD avant 2022.

Le Président de La Région Réunion, Didier Robert a reçu la Directrice Générale Adjointe d’Orange et CEO d’Orange France, Fabienne Dulac pour la signature du marché de construction et d’exploitation de ce réseau régional à Très Haut Débit (THD) en présence du Préfet de La Réunion, Jacques Billant cet après-midi.

Le projet Très Haut Débit (THD) de La Région Réunion doit permettre au territoire d’être équipé en fibre optique dans toutes les zones n’ayant pas fait l’objet d’intention de déploiement de la part d’opérateurs privés, pour une couverture à 100 % en THD avant 2022. Malgré les difficultés relatives à la détermination du périmètre d’intervention publique, la collectivité régionale a toujours été déterminée pour que chaque Réunionnais puisse bénéficier d’un accès
en fibre optique.

Après l’approbation d’un Schéma Directeur Territorial pour l’Aménagement Numérique en 2013, et sa révision en 2016, la Région Réunion a lancé un appel d’offre en 2017 en vue de choisir l’opérateur en charge de la conception, de la réalisation, de l’exploitation et de la maintenance de son réseau Fibre. A l’issue de la mise en concurrence et après négociations le marché a été attribué au groupement Orange/Sogetrel/Circet et les travaux démarreront dès le 2e semestre 2019.

Le marché du Très Haut Débit Régional est porté par la régie Réunion THD, un établissement public créé par La Région Réunion pour le développement du THD à La Réunion. Il bénéficie d’un financement tripartite Europe-Etat-Région pour mener à bien la mission de « rééquilibrage numérique » sur le territoire de plus de 45M€. Le FEDER intervient à hauteur de 19,5M€, l’État 9,8M€ et la Région 16M€.

Il se compose de deux tranches

Une tranche ferme pour un montant de 22 M€ composée des 6 communes n’ayant pas fait l’objet d’intention d’équipement par les opérateurs privés (Cilaos, Entre-Deux, Saint Philippe, Salazie, Sainte Rose et Les Avirons).

Une tranche optionnelle composée de 17 zones sur lesquelles la Région serait potentiellement amenée à intervenir en cas de carence de l’initiative privée, pour un montant prévisionnel pouvant atteindre 67 M€. Le marché s’étalera sur une durée globale de 6 ans, les travaux démarreront au cours du 2e semestre 2019.

Actuellement, La Réunion est le 3ème département le plus fibré de France derrière Paris et les Hauts de Seine. A titre de comparaison, le territoire national connaît un taux de couverture de 39 % contre 75 % à La Réunion.

La Région Réunion veut faire de notre île la 1ère région de France intégralement fibrée

La Région Réunion, en tant que Pilote du Projet THD Régional et partenaires des communes dans le déploiement du THD a fixé des objectifs clairs ainsi qu’un plan d’action pour mener à bien « La Réunion 100 % connectée » pour que les 400 000 logements et locaux à usage professionnel soient tous équipés.

« Nous respectons les engagements pris en 2010 : internet partout, internet pour tous et internet moins cher. En 2012, la Réunion sera le premier territoire français à être totalement fibré avec internet dans toutes les communes, dans tous les quartiers, dans toutes les familles. » Didier Robert, Président de La Région Réunion.

« La connectivité est un enjeu primordial dans tous nos territoires, pour leurs habitants et tous ceux qui y développent une activité professionnelle. Chargé de déployer le RIP de la Réunion en partenariat avec Sogetrel et Circet, Orange réaffirme son engagement de longue date, celui d’être leader dans le déploiement de la Fibre en France, afin de faire bénéficier à tous les habitants de toutes nos régions du meilleur des services et des usages numériques » Fabienne Dulac, Directrice Générale Adjointe d’Orange.

Depuis 2015, La Région Réunion accompagne et finance un programme de formation des techniciens sur les métiers du déploiement des réseaux fibrés. 83 stagiaires ont ainsi été formés dans les domaines techniques (études et construction) et commerciaux pour un coût total de 420 000€.

Une clause d’insertion sociale a été prévue par la Région aux fins de permettre aux personnes éligibles de se former et in fine d’intégrer la filière du déploiement de la Fibre à la Réunion.


3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
LaurentMwa Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox