St-Pierre : trois fast-foods ouvriront bientôt sur le front de mer

1 min de lecture
20

Les bars, restaurants et autres boîtes de nuit ont été contraints à la fermeture à cause de la crise sanitaire. Face à celle-ci, le front de mer de Saint-Pierre compte bien se réinventer. La discothèque le Showroom et le restaurant le Cabanon vont tous deux être remplacés par des fast-foods. Ils seront supplantés par un KFC, un Burger King et un Popeyes. Les dernières enseignes étant la propriété d’un seul homme, Philippe Lariche. Si l’arrivée de ces fast-foods permettront de créer une soixantaine d’emplois, certains ne voient pas l’implantation de ces géants de la restauration rapide d’un bon œil. Une pétition en ligne a été ouverte il y a un mois et a récolté 250 signatures.

 

20 Commentaires

    • Saint Pierre a toujours été une ville bas de gamme. Un littoral le tas est donc normal pour les saint pierrois. La classe c’est à Saint Denis.

  1. Les enseignes de Fast Food, et autres, ont très bien compris que LEURS PRODUITS
    marchent, et que les Réunionnais en demandent.. Alors, laissons les râleurs râler…
    Car ces mêmes personnes vont sans doute acheter des habits, sous-vêtements,
    mais pour ces produits, elles ne parlent jamais de “dégâts écologiques ou sanitaires”.

    • Tél Maire telle population. Pour qui roule Fontaine ? Pas pour le ti créole avec son restaurant local ek son bar pain bouchon…. kossa li sa gagné ek sa

  2. A Ty jo. Faut pas manger tous les samedis ! Lol ! Y fleuri comme des pti pains ces enseignes là. Si c’est pour permettre au ti jeunes d’avoir du taf, alors place aux jeunes !

  3. Ces établissements de la malbouffe , devraient être imposés d’une taxe supplémentaire reversée à la Santé Publique pour les programmes de prévention contre l’obésité qui touche bon nombre des jeunes réunionnais , contre le diabète qui touche aussi gravement une partie de la population…. Monsieur Lariche qui porte bien son nom , ne s’inquiète surement pas de ces problèmes insulaires… Il profite de la pandémie Covid en reprenant ces établissements rayés de St pierre par la crise . Business is business …..

  4. Quand on voit l’embouteillage que peut créer macdo au tampon et a st pierre … Ça va être un vrai plaisir de se promener sur le front de mer .. . Sans parler des déchets qui vont avec, de la mal bouffe, …. De tte manière comme ya des gens pour y aller … On ira aussi 🙁

    • chap pas kreol y aime sa, je va attende pou un l hamburger lol. n importe kouer la plupart kreol y gagne meme pas prononce le nom zot menu. allez achete un livre, avant pou apprendre lire.

  5. 250 signataires pour 870 000 habitants? Mais c’est fantastique tout çà. C’est sûr que çà va faire la fortune des restaurants. Bande de rigolos, laissez les gens faire ce qu’ils veulent. Si vous n’aimez pas çà,n’y allez pas et n’emmer… pas les autres. J’espère que vous ne prenez pas la voiture ou l’avion pour ne pas polluer la planète?

  6. L ouverture des fast food gene les jaloux .
    Vous etes pas obliger d aller manger si ca vous plait pas .
    Dans commerce y vend du poison es ce que vous le prenez pour vous ?.
    Laisse les gens faire ce que zot y vveux point .

  7. Finalement la majorité se réjouit de la multiplication des fast food sur notre île.
    Entre malbouffe, emplois au rabais et sans perspective, précarité, acculturation voire ethnocide, l’avenir de notre île est bien sombre.

  8. Il n y a pas que les fast food qui fait le mal bouf.
    Apres chacun mange ce qu il veux et la liberte alors.
    Que celui qui n aime pas ces resto n y aillent pas mais laisser les gens respirer.

  9. En tt cas le gouvernement a réussi son plan. Détruire nos traditions et culture en envoyant nos progénitures en lieu métropolite. Ils reviennent pour nous imposer leur mode de vie. Conséquence. Ben on perd nos coutumes, nos traditions, et surtout ils détruisent la nos anciens et patrimoines local. Et aujourd’hui la Réunion est aux main des des gens d extérieures. Nos maires un échec total. Millionnaire et destructeur. Un pantin et marionnettes. Le kreol est devenu seconde langue sur notre île.

  10. New York où La Réunion ? Donne un coup de pied dans l’âme du front de mer ça avait déjà commencé en obligeant le café de la gare à fermer pour mettre un restaurant moche à la place. Faut donc continuer à enlever son âme à ce front de mer et quoi de mieux que des usines à gros à l’américaine ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19 : vaccination facilitée pour les personnels des bureaux de vote

Article suivant

Incendie dans un immeuble de la SIDR à Saint Denis ce lundi matin

Free Dom