Retour en images sur la 4e édition de la Fête de Sans Souci

4 min de lecture

La quatrième édition de la Fête de Sans Souci s’est tenue samedi sur le Plateau Noir. Plus d’une centaine de personnes sont venues participer à cette journée festive. Cette année le vivre ensemble et la tradition étaient à l’honneur au cœur du quartier.

Les visiteurs ont pu profiter des ateliers préparés par l’amicale de Sans Souci en partenariat avec la Semader et la ville de Saint-Paul. Les marmailles du quartier se sont réunis sur le Plateau Noir pour profiter des jeux lontan, de l’exposition d’objets, de la confection de poupées, mais surtout de la balade en charrette bœuf qui a été un réel succès.

La traditionnelle charrette bœuf remis au goût du jour lors de la fête a également accompagné le cortège du fictif mariage Lontan de Maelys et Lino notre cher humoriste, escorté par l’orchestre cuivre « Waki Band », sur des airs de Jean-Claude Gaspard, Luc Donat ou encore Jules Joron. Sully l’un des compagnons musicaux du groupe partage « Nous le faisons avec beaucoup d’enthousiasme. Nous jouons ce que les gens apprécient, connaissent. Avec nous, si na point courant, nou continu de jouer quand même !». Un répertoire riche sur lequel les habitants du quartier ont pu danser et se remémorer le temps lontan. A l’époque les « Bal La Poussière » avaient lieu dans des salles vertes, non bétonnées où justement en dansant les personnes étaient supposées faire lever la poussière. Une petite anecdote, le batteur de caisse du groupe est le dernier maréchal-ferrant de la Réunion qui a lui même ferré les bœufs qui ont accompagné le cortège.

A travers cette manifestation, Karl Maillot, président de l’association Amicale de Sans Souci souhaite rappeler aux jeunes générations comment on vivait avant, à l’époque de nos grands-parents et parents. « C’est important pour les jeunes qui ne connaissent pas, de le découvrir. Il ne faut pas oublier notre culture, nos racines et surtout nos traditions. »

Avec leur atelier « Le Petit Alambic » et l’exposition d’objets « lontan », Benoît et Roger de la Chaloupe Saint-Leu sont enthousiastes à l’idée de présenter tous ces objets : moulin à café, à grain, fer à repasser fonctionnant à la braise… « Tous ces objets, les gramounes les connaissent, ça nous fait plaisir quand ils partagent leurs souvenirs avec nous. Notre souhait est que les jeunes prennent la relève.»

Pour clôturer cette fête de partage, de vivre ensemble et de traditions, tout le monde s’est retrouvé sur le plateau noir pour une soirée dansante en compagnie des groupes de quartiers, Sundri Feeling, Lumière, Mirage, Kitty Shery et Mister Ramsy. Ambiance assurée.
Retour en images sur cette manifestation:


Poster un Commentaire

avatar
Free Dom
WordPress Video Lightbox