/

Retour sur les lieux 1 mois après l’incendie mortel de Montgaillard, à l’immeuble Marina.

3 min de lecture
2

Un mois après l’incendie dans un immeuble Marina à Montgaillard, les travaux de réhabilitation ont commencé. Free Dom s’est rendu sur place pour faire un état des lieux.

Les habitants vivant dans le quartier restent très choqués par ce qui s’est passé. Beaucoup ont sous leurs fenêtres la carcasse de l’immeuble carbonisé. « C’est insupportable de voir ça tout le temps. Ça me rappelle sans cesse le drame qui s’est produit », nous confie un habitant d’un immeuble voisin. Tous évoquent être marqué par ce qu’il s’est passé dans ce quartier où tout le monde se connaît, au moins de vue. Un mot revient : traumatisme.

Les habitants qui ont perdu leurs logements ont été relogés, mais parfois de manière temporaire. Certains habitants de l’immeuble sont en revanche toujours dans l’attente d’un relogement. Une procédure longue et fatigante comme nous explique une résidente.

En attendant, ils vivent au pied du chantier et des débris causés par l’incendie.

Reportage de charles luylier

Début des travaux : renouveau ou cauchemar ?

Le début des travaux marque pour certains un renouveau, un pas vers l’avenir. Pour d’autres, il s’agit de la suite du cauchemar, avec les mouvements incessants, de machines et du bruit sans discontinuer. Difficile alors de se reposer et de faire jouer les enfants sur les balcons.

Des agents de sécurité quadrillent la zone, interdisant ainsi l’accès du site au public. Ils expliquent la difficulté du chantier à cause des accès étroits et des immeubles à très proches les uns des autres. La première étape est le déblayage et le nettoyage. C’est seulement une fois l’immeuble vide qu’un état des lieux plus précis pourra avoir lieu et que les travaux de rénovation ou de destruction pourront être engagés.

Témoignage d’un de ces agents chargé de la sécurité des lieux :

Quelques photos de l’immeuble :

2 Commentaires

  1. L’auteur de cet incendie n’ira certainement pas se dénoncer!
    Il va garder son crime sur sa conscience car il sait qu’il risque l’emprisonnement.
    Que les flammes de l’Enfer le hantent à jamais aprés les flammes qu’il a mises!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Une fête en pleine crise Covid au Tampon : 30 personnes sans masques

Free Dom