Retraites à 64 ans : l’intersyndicale et la gauche appellent à se mobiliser « contre cette réforme injuste » (VIDÉO)

7 min de lecture
5

Alors que ce jeudi 19 janvier s’annonce « noir » en métropole avec des perturbations à tous les niveaux de la vie quotidienne, quelle sera l’ampleur de la mobilisation à la Réunion ? En sachant que dans notre île, nous sommes toujours en période de vacances scolaires et que le secteur du bâtiment ne reprendra pas le travail avant le lundi 23 janvier. Pas sûr que la mobilisation sera pleinement suivie.

Raison pour laquelle, sans doute, les syndicats et les partis de gauche notamment commencent à sonner le tocsin. L’intersyndicale a tenu une conférence de presse, lundi 16 janvier, au siège de la CGTR à Saint-Denis pour appeler à la mobilisation dans la rue, ce jeudi 19 janvier afin de contester « cette réforme injuste » du gouvernement Borne et du Président de la République Emmanuel Macron. Ecoutez les responsables syndicaux face à la caméra de Rajeev Jeetun :

À noter qu’une seconde mobilisation est prévue à St-Pierre. Les manifestants partiront de la mairie de St-Pierre et se rendront devant la sous-préfecture.

PLR : « cette réforme constitue une régression sociale sans précédent »

De son côté, le PLR (Pour La Réunion), présidée par Huguette Bello (présidente de la Région) appelle également, via un communiqué de presse, à la mobilisation  contre la réforme des retraites qu’il qualifie de « grave régression sociale ».  « Ce 10 janvier, Elisabeth Borne a détaillé le projet de réforme des retraites voulu par le gouvernement. Sans surprise, la Première ministre a annoncé un report de l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans et un allongement de la durée de cotisations. Ce projet de réforme constitue une grave régression sociale puisqu’il va impacter en priorité les personnes les plus précaires et aggraver les inégalités femmes-hommes.

Cette réforme constitue une attaque sans précédent contre les personnes les plus vulnérables car 25% des plus précaires sont déjà morts à l’âge de 62 ans. La Réunion est d’autant plus concernée par cette réalité puisque près de 40% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Tandis que 7 français sur 10 sont opposés à cette réforme, Emmanuel Macron s’enferme dans une politique de casse sociale qui va aggraver les inégalités. Face à ces annonces inquiétantes, l’intersyndicale nationale appelle à l’organisation d’une grande journée de grève et de manifestation ce jeudi 19 janvier.

A La Réunion, cette mobilisation prendra la forme d’une manifestation à Saint-Denis depuis le “Petit marché” à partir de 9h. Le PLR appelle l’ensemble de ses adhérents et sympathisants à s’y rendre afin de faire de cette journée un succès de mobilisation. Notre parti politique, conformément à sa volonté de défendre la justice sociale et d’être un relais des revendications sociales populaires soutiendra l’ensemble des initiatives décidées par l’intersyndicale locale pour barrer la route à cette réforme profondément injuste », écrit PLR.

Jean-Hugues Ratenon : « tous dans la rue avec les syndicats »

Idem pour Jean-Hugues Ratenon, le député de La France Insoumise. « Ce projet de réforme est présenté après de simples concertations ! Quel mépris ! les syndicats ne s’y sont pas trompés et ont refusé la mascarade. L’objectif est bien de faire travailler plus, alors que l’espérance de vie bonne santé s’établit à 64,1 ans pour les femmes et 62,7 ans pour les hommes !!! Ce gouvernement presse le peuple et les travailleurs comme des citrons jusqu’à la dernière goutte. Par ailleurs, faire travailler plus longtemps signifie qu’on ne libère pas les postes. Quand va-t-on donner des responsabilités aux jeunes ? Cela va aggraver le chômage et des centaines de milliers de personnes vont rester sans travail.

De plus, les ultramarins qui travaillent dans l’hexagone, qui ont été obligés de s’expatrier, auront les pires difficultés pour revenir dans leur île natale à l’âge de la retraite. Pourront-ils encore voyager ? Enfin, il faut savoir qu’un retraité qui réside dans les Outre-Mer touche en moyenne une pension inférieure de 10 à 17% à ce que perçoit un retraité en France hexagonale. Si la réforme est injuste pour la métropole, elle l’est encore plus en Outre-Mer. C’est pourquoi, je serai aux côtés des syndicats et du peuple qui seront dans la rue ce jeudi 19 janvier. J’appelle les Réunionnais à participer massivement à cette 1ere journée de mobilisation ».

L’Union des Femmes Réunionnaises : « cette réforme aggravera les conditions de vie des femmes »

Pour l’UFR, les femmes doivent se joindre en masse à la mobilisation. « L’Union des Femmes Réunionnaises appelle toutes les femmes à se mobiliser et à participer à la manifestation initiée par l’ensemble des syndicats de La Réunion, contre la réforme des retraites. Cette réforme ne tient pas compte des inégalités déjà criantes et aggravera les conditions de vie des femmes et de leurs familles.

Alors, pour ne pas être les battues de la retraite, nout tout dann somin, le jeudi 19 janvier 2023, à partir de 9h00 au Petit Marché, rue Maréchal Leclerc à Saint-Denis. Fanm La Renyon, Fanm dobout ! »

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

5 Commentaires

  1. c’est pour quand la retraite à 60 ans pour les élus (ex huguette Bello TAK et cie) ainsi que pour les syndicalistes ? un bande de vieux syndicalistes que l’a jamais branlé une dans le travail, qui plient la queue devant les patrons mais en catimini quand zot y gagne un zaffaire… ni politique ni syndicaliste n’est là pour défendre le petit peuple. zot tout la même chose

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Sœur André est morte à l’âge de 118 ans, doyenne de la France et du monde (VIDÉOS)

Article suivant

Opérations en métropole : Aurélien Centon demande un foyer pour accueillir les familles

Free Dom