© photo Frédéric Rustan pour Sinusoïde

“Le décès de ma grand-mère n’est pas un motif impérieux” : Jean-Hugues Ratenon s’indigne

4 min de lecture
45

Un Réunionnais vivant en métropole nous a contacté désemparé. Il y a quelques jours, il apprend que sa grand-mère est mourante. L’homme décide alors de prendre un billet d’avion ce lundi 22 février pour rentrer à La Réunion afin de lui faire ses adieux. Dimanche, sa famille lui annonce le décès de sa grand-mère. Il achète alors un nouveau billet d’avion d’urgence pour rentrer. “J’ai bien pensé à emmener une photocopie du livret de famille et le certificat de décès. J’ai présenté un test PCR négatif. Mais arrivé à l’enregistrement à l’aéroport d’Orly ce dimanche, j’apprend que le décès de ma grand-mère n’est pas un motif impérieux. Dans cette situation, le motif impérieux familial n’est valable que pour les parents, frères et soeurs… Il n’y a pas eu assez de communication à ce sujet”, nous explique-t-il, bouleversé de ne pas avoir pu embarquer pour rendre hommage à un être cher à ses yeux.

“Cela a été un vrai choc pour moi mais aussi pour ma famille… Je n’avais pas vu ma grand-mère depuis deux ans car avec la crise sanitaire, je ne pouvais pas venir. Je suis en métropole pour le travail. Je trouve que c’est de la discrimination de refuser l’accès à leur île aux ultramarins car si on habitait tous en métropole, j’aurais pu être là pour l’enterrement de ma grand-mère”, nous confie-t-il.

“Le décès de ma grand-mère n’est pas un motif impérieux” : Jean-Hugues Ratenon s’indigne

Suite à ce témoignage sur notre antenne, Jean-Hugues Ratenon s’indigne d’une mauvaise gestion de la mise en place des motifs impériaux. Ce dernier a décidé de faire part de son mécontentement au ministre des Outre-mer :

Les motifs impérieux obligatoires depuis le 28 janvier

Rappelons que les motifs impérieux peuvent être d’ordre personnel, familial, de santé ou professionnel relevant de l’urgence tels que :

  • Un décès ou une maladie grave d’un parent proche
  • Une obligation de déménagement familial impérative
  • L’exercice des droits de visite et d’hébergement des enfants pour les parents séparés
  • Le retour des étudiants ayant leurs parents domiciliés à La Réunion
  • Suite à un accouchement pour le conjoint ou le père de l’enfant
  • La prise de fonction dans un nouvel emploi

Les compagnies aériennes contrôlent les pièces justificatives au moment de l’embarquement.

À noter qu’à partir du samedi 27 février, les personnes désirant voyager devront fournir leur déclaration sur l’honneur et les justificatifs de motif impérieux au moins 6 jours avant leur départ sur une plateforme en ligne. En cas d’urgence dûment justifiée, le délai de dépôt du dossier peut être raccourci.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master




45 Commentaires



  1. il y a deux poids et deux mesures. Les touristes viennent avec de faux motifs, qui plus est s’en vantent à la TV et un créole qui aimerait rendre un dernier hommage à sa grand mère n’a pas le droit de prendre l’avion. Que font nos élus ??????

    • Les elus ? Bonne question quand ils entendent ça…qu’est ce qu’ils pensent ? A la région au département bientot les élections arrive ,et le reunionnais va remettre ou mettre a zot en plaçe mème , sans vraiment refléchir au petit reunionnais…que les vraiments en difficulté….toute pareil meme le bello, les roberts,le ratenon,le melchior,le clan anette la maire st denis ect na trop pou dit…en attendant cabri mange meme

    • Ils sont préoccupés par l’élection régionale et départementale… beaucoup plus interessant que de s’occuper et se préoccuper des p’tits misères
      qui touchent les réunionnais.

      • Perso on a tous nos souci il faut juste se renseigné avant d entreprendre quelque chose facile de jeter le tort sur les autorités et à écouter les réunionnais il y a plus de touristes que de réunionnais sur l ile

    • Peut-être oubliez-vous que de “bons créoles” bloquent Gillot, pour empêcher les gens
      venant de métropole (créoles ou zoreils) de venir à la Réunion.. Pour eux, l’étranger, c’est
      pratiquement le “diable” — sauf, bien sûr, si c’est LEUR famille !

  2. Triste ! Les pouvoirs publics ne savent plus quoi inventer pour empêcher les déplacements … ils demandent des motifs parfois exagérés mais c’est nécessaires pour éradiquer Covid-19 …. sinon ? contamination !

    • moi je vois des touristes marchè dans la rue de paris a st denis faire des photos de musées et autre,et ce matin j’ai vu un groupe de 5 touristes malgache dans cette meme rue avec leur sac a dos et chapeaux prendre aussi des photos alors faudrait nous expliquer lâ

  3. Réunionnais vivant à la Réunion, je suis étonné de voir autant de touristes et de voitures de location en ce moment même (réunionnais ou pas ne vivant pas habituellement à la Réunion). Jusqu’à maintenant, je crois qu’il y a eu de la discrimination quant aux traitements des personnes arrivant sur l’île (c’est peut-être la raison pour laquelle les demandes passeront par la Préfecture à présent).
    Pour moi une grand-mère devrait être considérée comme parent proche, c’est comme une deuxième maman tant sa place est considérable dans l’enfance et ensuite. C’est inhumain ! Un peu de bon sens suffirait pourtant à nos décideurs pour admettre que le décès d’un grand-parent est un motif imperieux.

  4. Triste ! C’est pour cela que certains créoles disent des propos désobligeant envers les zoreil, nous ne sommes pas raciste mais nous avons marrent .!!!

  5. En attendant hôtel et autres lieux pleins à craquer de touristes… Quel as été le motif impérieux ? Besoin imminent de vacances? Les élus nous tournent en bourrique.. impossible de ne plus prendre de touristes, et l’économie alors ! … Je suis désolé pour ce monsieur… Ou vas le monde..

  6. Les élus ils défendent leur beefsteak et ils vous disent que c’est une affaire d’état et c’est à elle de prendre ses responsabilités , moi Mr Le maire de ma commune je tranche et je hache à ma guise et je soutiens ma population pour les prochaines élections le reste basta ! Chers citoyens votez en masse pour que je puisse garder mon écharpe et je vous accompagnerez ! HEUREUX LES SIMPLES D’EXPRIT LE ROYAUME DU MAIRE VOUS REMERCIE ”

  7. Il a raison quand il dit: “Je trouve que c’est de la discrimination de refuser l’accès à leur île aux ultramarins car si on habitait tous en métropole, j’aurais pu être là pour l’enterrement de ma grand-mère”

  8. c triste..une grand mère est comme une deuxième maman..ya tellement enfants qui renient leurs parents..et là refus…toutes les voitures de location qu on voit dans le sud. grand brûlé c des résidents ……..bien sûr….

  9. Il y a 22 jours ma nièce infirmière en Métropole devait venir voir sa maman hospitalisée son voyage refusé
    par contre une collègue zoreil a pu voyager pour des vacances sans
    famille ici
    Est ce normal ???
    Mon sang ne fait qu’un tour!

    s

  10. Il y a 22 jours ma nièce infirmière en Métropole devait venir voir sa maman hospitalisée son voyage refusé
    par contre une collègue zoreil a pu voyager pour des vacances sans
    famille ici
    Est ce normal ???
    Mon sang ne fait qu’un tour!

    s

  11. Ce qui est inadmissible c’est qu’actuellement un habitant des alpes maritimes (département le plus touché actuellement) puisse se déplacer librement vers un autre département et que nous français de seconde zone nous ne pouvons pas. Cela s’appelle de la discrimination.
    Mais en état d’urgence sanitaire les décideurs font ce qu’ils veulent. Ne pas pouvoir se rendre aux obsèques d’un membre de sa famille est vraiment dur à vivre. Alors les décideurs un peu d’humanité envers les français de seconde zone que nous sommes.

  12. Je suis attristée pour vous d’autant plus que je connais une personne qui a pu se rendre à la Réunion sans aucun motif valable. Je m indigne devant tant d’irresponsabilité, mais nous sommes si petits face aux lois….

  13. Oui, ras le bol c’est bien le mot…je suis zoreil…je ne suis pas ici de mon plein gré mais j’ai suivi mon conjoint réunionnais qui avait le mal du pays…aujourd’hui je me retrouve dans l’impossibilité totale de voir ma famille et je me sens extrêmement seule.
    Une personne peut voyager sans aucun justificatif de Lille à Bayonne, par contre nous, parce qu’on est sur une île et non sur le continent, ne pouvons pas faire cela. Pourtant il n’y a aucune escale entre la Réunion et l’hexagone…alors pourquoi autant de discrimination entre français ??

  14. une grand-mère ou un grand-père,est un grand parent d’après le dictionnaire,donc est considéré nos parents,mais le préfet est aveuglé par le virus,il ne voit plus la réalité des choses.

  15. une grand-mère ou un grand-père,est un grand parent d’après le dictionnaire,donc est considéré nos parents,mais le préfet est aveuglé par le virus,il ne voit plus la réalité des choses.

  16. tout ce bande couillons la peux pas arrêté avec zoreil.
    moi le sûre dans zot famille n’a au moins un.et pi zoreil c la France et sans la France co sa zot n’aurais.
    plus d’allocations.
    plus chômage.
    alors ferme un peu zot boyo avec zoreil.

  17. tout ce bande couillons la peux pas arrêté avec zoreil.
    moi le sûre dans zot famille n’a au moins un.et pi zoreil c la France et sans la France co sa zot n’aurais.
    plus d’allocations.
    plus chômage.
    alors ferme un peu zot boyo avec zoreil.

  18. Kikou aller fait bour a par tout trou ou nena espece donere .autant.nou na besoin la france li aussi la besoin nou a zot aussi y touche z allocation la bas espece bourrique

Free Dom
WordPress Video Lightbox