Revalorisation du RSA, de la pension de retraite, et de l’allocation adulte handicapé au 1er juillet

2 min de lecture
9

À partir du 1er juillet 2022, les minima sociaux vont être prochainement augmentés, et certaines d’entre elles seront revalorisées comme le RSA ou de l’allocation adulte handicapé qui sont concernés.

Cela concerne 3,85 millions d’allocataires du revenu de solidarité active et 1,2 million de personnes handicapées. Le montant, lui, reste à préciser. Objectif, compenser en partie l’inflation. Ce sera la deuxième hausse de l’année. Le 1er avril déjà, les prestations sociales avaient augmenté de 1,9%.

Les prestations sociales seront revalorisées. Les retraités bénéficieront au 1er juillet d’une revalorisation anticipée de leur pension de retraite. Les bénéficiaires de prestations sociales bénéficieront aussi au 1er juillet 2022 d’une revalorisation anticipée de leur prestation.

Plus largement, pour faire face à la hausse du prix de l’énergie et pour pouvoir continuer à baisser les impôts, la réponse doit aussi être structurelle, en rendant la France plus productive, plus écologique et plus sociale.

C’est à cette condition que la France pourra maintenir un haut degré de protection sociale et de pouvoir d’achat des ménages, tout en assurant la soutenabilité de ses finances publiques.

Pour ce faire, la stratégie du Gouvernement est d’encourager le travail : pour protéger l’emploi en France, le dispositif d’activité partielle de longue durée (APLD) sera prolongé, et la politique en faveur de l’emploi (en particulier le plan 1 jeune 1 solution, le plan d’investissement dans les compétences, le soutien à l’apprentissage) qui a produit des résultats très visibles depuis 5 ans sera poursuivie.

9 Commentaires

  1. merci macron
    vive la république vive la France.
    cela m’encourage dans mon choix de ne plus travaillé, je me porte beaucoup mieu depuis

  2. ah et la retraite !on en parle pas !le RSA la ils vont augmenter ! surtout les femmes qui a 50 enfants et disent femmes seules !il faut faire des contrôles caf!a chaque maison !le trou de la état est la!

  3. Ce n’est pas une bonne logique. Moi j’ai travaillé 32 ans pour finir en invalidité catégorie 2 avec une petite retraite ke tout ne dépassant pas 1000 euros et d’autres jamais travaillé à tout pour lui .moi je n’ai pas demandé à être malade après 32 ans de travail aujourd’hui je paye tout à côté .où est le bon sens

  4. vous avez voulu macron alors patience 5 ans c est pas trop long ce bon a rien va encore vous mettre a plat 3 ansde plus a travailler et lui et sa clique vont mettre le pays en ruine

Répondre à louba Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Carburants, remise à la pompe du gouvernement prolongée au-delà du 31 juillet

Article suivant

La redevance audiovisuelle supprimée dès cette année 2022

Free Dom