Rivière St-Louis : Anasthasie RÉBOUL fête ses 100 ans

2 min de lecture

Anasthasie RÉBOUL, née BIENAIMÉ a reçu la visite  des élues de la ville, Mesdames Joëlle JOVET, Corine ROCHEFEUILLE et Dominique RIVIÈRE-AMAZINGOI, le 13 novembre dans son quartier du Ouaki où elle vit depuis un siècle maintenant.

Après avoir passé ses jeunes années dans une petite case en paille, elle file à présent des jours paisibles dans la maison qu’elle a construite autrefois avec son époux.

« Notre grand-mère a eu une vie difficile. Mais c’était une femme d’autorité qui imposait le respect », confie Prisca, sa petite-fille qui partage aujourd’hui son quotidien.

Maman de 2 enfants, Madame Réboul est passée par plusieurs petits boulots pour nourrir sa famille. Elle a été brodeuse, elle lavait à la main le linge d’autres familles. Elle savait également confectionner des chapeaux ou des casquettes qu’elle revendait à ses amis du quartier.

Une vie de labeur qui a fait de cette mamie de 4 petits-enfants et 10 arrière-petits-enfants, un vrai roc avec une santé de fer.

« Elle a toujours été une femme solide. Et elle ne mâchait pas ses mots. « Mémé lé franche et directe» s’accordent à dire Teddy et Fabrice, ses petits-fils qui posent sur elle un regard empreint de tendresse et d’admiration.

Si elle reste silencieuse et parfois aussi songeuse, Anasthasie Réboul, partage encore quelques fois des anecdotes avec ses proches sur ses années difficiles qui ont marqué sa vie.

« Un bon cari brèdes et un petit verre de vin », des plaisirs simples après une vie de labeur…serait-ce là le secret de la longévité.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Drame sur l’île Maurice : un jeune de 28 ans meurt noyé

Article suivant

Combani : deux hommes agressés vendredi soir, l’un d’entre eux évacué vers la Réunion aujourd’hui

Free Dom