Roland Lambert, Président de l’AURC “La Nouvelle Route du Littoral, une respiration écologique pour La Réunion”

dans Courriers des lecteurs

Dans une récente tribune, la meneuse du groupe contre la route digue de la Nouvelle Route du Littoral entre La Grande Chaloupe et La Possession s’est fendu d’une tribune assassine contre le président de Région au prétexte de la marche pour le climat. Cette riveraine politisée de la carrière des Lataniers ose affirmer crânement que la Nouvelle Route du Littoral est contre le climat et la biodiversité. Les bras m’en tombent !

 

En effet, au niveau environnemental, c’est l’actuelle route du littoral qui est une catastrophe écologique. Celle-ci produit des nuisances importantes : rejet direct des effluents (huiles, carburants, gomme pneumatique) dans l’océan, dégradation de la flore et de l’avifaune particulière de la falaise avec les filets de protection et invasion du piège à cailloux entre la falaise et les 2*2 voies par les Espèces Exotiques Envahissantes. Ce qui n’est pas le cas de la NRL( avec des voies réservées au bus faut-il le rappeler) où les eaux de ruissellement sont traitées.

L’économie de l’île est paralysée au moindre basculement et encore plus lors de fermetures de cette route. Que d’heures perdues dans les embouteillages, de Sainte-Suzanne à Saint-Paul avec un ruban continu de véhicules à l’arrêt qui émettent des gaz à effet de serre principale cause du réchauffement climatique justement dénoncé par ce groupe de riverains.

De plus, pour ce qui concerne l’approvisionnement en matériaux (remblais, enrochements), les autorités respectent strictement les normes environnementales en vigueur et sont soumises aux autorisations de l’État et en particulier de la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL). 
Rappelons enfin qu’un comité de suivi composé d’experts est constitué et travaille dans une démarche écologique pour un chantier de la Nouvelle Route du Littoral respectueux de son environnement.

Il est temps de rétablir la vérité, la Nouvelle Route du Littoral est une route écologique n’en déplaisent aux détracteurs de ce projet qui veulent mettre l’arriage à La Réunion. Il y aura moins d’émission de gaz à effet de serre grâce à cet axe routier névralgique pour notre île.

 

Roland Lambert,

Président de l’AURC (Association des Usagers de la Route en Corniche)

4
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
Colbert RobertSitarranekok bengallol Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
lol
Invité
lol

Roland LAMBERT celui qui écrit papa avec 3 p.

kok bengal
Invité
kok bengal

oté soit boug là lé payé soit boug là fini boire !, li trèn di la nrl i usera plus les pneus plus les carburants, et que le gaz brulé n’ira plus dans la nature , com si la mer c’est pas la nature! oté arèt boir gramoun, et si ou boire pas! vaut mieux ou commence .

Sitarrane
Invité
Sitarrane

Oui ce mr Lambert na raison,mi pense que ou connais rien renseigne a ou bien,tout ce que lu dit les exactes…mi pense que ou doit plutot un kok benkal ds la tete…

Colbert Robert
Invité
Colbert Robert

Bonjour, les têtes pensantes ont décidé la construction de cette nouvelle route du littoral, c’est un fait; si la SETCOR n’avait pas acheté à l’époque la ligne de transport ( sud ouest – nord ), nous aurions toujours notre petit train ! Je me rappelle que c’était bien ! Cela aurait absorbé pas mal d’embouteillage aussi ! Mais savez-vous qu’en 2025 il en est prévu un mouvement de plaques techtoniques justement au niveau de cette nouvelle route .Il faut souhaiter que cela se passera bien pour nous tous !