“S.D.F” Non assistance à personnes en danger

dans Courriers des lecteurs

Ils sont de plus en plus jeunes et le nombre de femmes augmente, on ne les voit pas souvent, car elles se cachent pour ne pas se faire violer.

Certains se retrouvent à l’hôpital avec des pneumonies, à cause du vent, d’autres pour des intoxications alimentaire ou des blessures infectées.

La nuit, parfois, on leur arrache leur veste ou leur porte monnaie.

D’autres se font tabasser en plein jour, sans raison, certains s’en sortent, pour d’autres, c’est la fin…

Et que fait on pour eux? Des associations essayent de les aider du mieux possible, mais pourquoi ne trouvent ils pas de logement auprès des services sociaux, alors que beaucoup en font la demande? En ce qui concerne les logements sociaux, il semblerait qu’on ne prévoit pas de studios en plus pour eux, ils ne sont pas prioritaires…

Un journaliste avait fait un article sur les milliers de logements sociaux et privés vides à la Réunion. Pourquoi ne sont ils pas utilisés? et bien, soit le loyer est trop cher, soir il est insalubre.

L’état pourrait intervenir, en aidant les petits propriétaires pour les travaux et obliger les plus nantis et les logements sociaux à remettre aux normes.

De plus, dans le privé, les S.D.F, n’ont pas droit aux aides pour une caution et le premier mois de loyer. Certaines grandes communes considèrent qu’ils ne sont pas prioritaires , car ils sont nés ailleurs!!!!

Certains se plaignent qu’on loge en urgence des réfugiés. C’est vrai, mais seul le Préfet a le pouvoir de réquisitionner des locaux ou des logements.

Le peu de sri-lankais qui sont restés avaient des cicatrices de torture et de maltraitance, tous les autres sont repartis avec des menottes aux poignets et certains ont eu droit à des coups en rentrant et ils mettront deux ans avant de pouvoir rembourser l’argent qu’on leur avait prêtés.
Un comique a dit que si l’état ne faisait rien pour les S.D.F, c’est pour que les travailleurs pauvres baissent la tète pour ne pas finir comme eux…

Je crois qu’il a raison, on ne veut pas s’occuper d’eux, alors qu’on pourrait faire des petites structures d’accueil et se servir des salles non utilisées. C’est la volonté politique de nos élus qui n’est pas au rendez vous.

Dominique, des hauts de l’ouest.

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
MICHOUR974 Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
R974
Invité
R974

ça va devenir de pire et de plus encore plus pire , le gouvernement , dirigeant se sont des glandeurs gaveurs , et ça ne va pas durer longtemps , le gillet jaune c ‘est le début déclencheur , et quand ça pétera , on ne meurt qu’une fois, et puis royaume du christ ou du diable éternel.

MICHOU
Invité
MICHOU

tout à fait exact et se loger est pareil pour beaucoup, devenu impossible, loyers exorbitants, beaucoup trop par agences donc il faut payer 3 fois le prix pour pouvoir y accéder avec des professionnels désagréables souvent, sans aucun respect.
Des préférences communautaires, toujours la même et surtout des logements saisonniers à profusion