Sacrifices tamouls à St André : la mairie sévira en cas de déchets sur voie publique

dans Actualités/Infos Réunion

Le Maire de la commune de Saint-André informe les administrés que dans le cadre des cérémonies tamoules et sacrifices d’animaux prévus du 02 au 04 janvier 2018, une benne sera mise gratuitement à votre disposition en partenariat avec la CIREST :

 sur le site de la Pépinière communale sis au 1019 chemin Patelin RDM les Bas de 7h00 à 18h00 du 29 décembre 2017 au 03 janvier 2018
L’accès se fera par l'entrée du parc automobile.

 Sur le site du temple de Bois Rouge du 29 décembre 2017 au 08 janvier 2018.

Attention ! Il est interdit de jeter ou d’abandonner vos déchets dans la nature où sur la voie publique. Vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 1 500 €, ainsi que la confiscation de votre véhicule.

Pour toute information joindre le service Environnement au 0262 58 83 95 ou le 06952 67 98 35.

37
Poster un Commentaire

avatar
15 Comment threads
22 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
17 Comment authors
occupe déjá des êtres humains. mêmes mauvais.karterikali boisrouge la suceuseDjavathisoumandranySacrifice Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Sarah
Invité
Sarah

Des centaines de petites bêtes qui bon finir dans une benne à ordure. Mais à quoi consiste donc ces sacrifices si ce n’est pour manger la viande ?

le bars
Invité
le bars

mais si bien sur ils mangent les béliers qu’ils ont tué après le sacrifice ce n’est pas tuer pour tuer c’est une tradition ancestrale ils partagent mm au temple le repas avec tous ceux qui viennent.

Mathis
Invité
Mathis

Tu n’as rien compris a cette culture Sarah, ils vont pas jeter les animaux après les avoirs sacrifiée, juste une benne pour les autres dechets

Djavathisoumandrany
Invité
Djavathisoumandrany

On parle de la peau des animaux on va pas manger la peau kan meme la viande on la fait cui le 4 janvien et on partage avc tout monde

kali boisrouge la suceuse
Invité
kali boisrouge la suceuse

Pour « celui qui tue des animaux dans des simulacres de sacrifice », sa destination prochaine est l’enfer Visasana (à moins qu’il regrette son crime et se purifie). La tradition hindoue (dans la Bhagavata Purana, Skanda V, chapitre 26) admet une série innombrable d’enfers (transitoires) pour les hommes qui ne respectent pas les animaux, se nourrissent de leur chair, les enferment ; il y a : l’enfer « des hurlements » : Raurava et Maha-raurava (pour « celui qui, n’ayant rien perçu au-delà du corps, a tué maintes créatures pour faire subsister sa famille ») ; l’enfer Khumbi-paka (pour «… Lire la suite »

kali boisrouge la suceuse
Invité
kali boisrouge la suceuse

Voici que disent les textes saints hindous : « Les personnes coupables qui sont ignorantes des principes religieux, mais se considérant comme totalement pieuses, sans remords, commettent des violences contre les animaux innocents pleinement confiants en leur personne. Dans leur vie prochaine, ces personnes coupables seront mangées par ces créatures qu’ils ont tuées dans ce monde. » — Bhāgavata Purāṇa 11.5.1424. « Une personne bien au courant des principes religieux ne doit jamais offrir quelque chose comme de la viande, des œufs ou du poisson dans les cérémonies de Shrāddha, et même si l’on est Ksatriya (guerrier), on ne doit… Lire la suite »

kali boisrouge la suceuse
Invité
kali boisrouge la suceuse

Mère Kâlî demande ses dévots authentiques la compassion infinie qu’elle incarne : la Déesse Noire veut le végétarisme chez ses adorateurs : elle tient la tête d’un orgueil décapité et non d’un animal innocent. En Inde, c’est ce que l’on dit. Des sages éminents de l’hindouisme, comme Adi Shankara, confirment ce refus de nuire à la vie, argumentant qu’il n’y a aucune religiosité ni dévotion dans le fait de voler le « souffle de vie » (prāṇa) d’un être incarné (jiva), même si on le réalise face à une « idole » (murti) ; Prāṇatrāṇa, « fait de sauver la… Lire la suite »

kali boisrouge la suceuse
Invité
kali boisrouge la suceuse

Dans la section Dashavatara-stotra de son Gita Govinda, le célèbre poète vishnouïte Jayadeva Goswami (XIIIe siècle ap J.-C.) inclut Gautama Bouddha parmi les dix avatars principaux de Vishnou, et lui écrit une louange comme suit :

« Ô Késhava ! Ô Seigneur de l’univers ! Ô Seigneur Vishnou, qui a pris la forme de Bouddha ! Toute la splendeur vous appartient ! Ô Bouddha au cœur compatissant, vous dénoncez l’abattage des pauvres animaux exécutés lors de rituels. »

NON-VIOLENCE POUR TOUS : LE DEVOIR A DEFENDRE

kali boisrouge la suceuse
Invité
kali boisrouge la suceuse

Yajnavalka, grand maître védique, nous dit, dans son Yajnavalkya smriti : “il y a trois crimes horribles commis lors du massacre d’animaux pour le plaisir de manger leur chair.” Ces crimes sont prana-harana, pida et virya-kshepa. Prana-harana est le crime de prendre la vie d’un animal alors qu’elle est innocente et n’a rien fait pour mériter qu’on lui enlève sa vie. Pida est le crime d’infliger une grande douleur à un animal en le tuant, et virya-kshepa est le crime d’enlever sa force. La Non-violence doit vaincre et les rituels cruels, sanglants, disparaître sur notre île, pour le triomphe du… Lire la suite »

kali boisrouge la suceuse
Invité
kali boisrouge la suceuse

Quel crime ont fait ces animaux innocents pour être condamnés à mort ? Déesse Kali est Mère universelle, compatissante, et pas sanguinaire ! Kali protège les animaux, ses enfants (nous sommes tous ses enfants), et protège des démons sanguinaires. Elle est le Temps qui dévore, mais aussi celle qui libère des souffrances et de la mort. Kali est la Mort de la mort, et non une excuse pour tuer ! Ces rituels sanglants sont des inventions qui trahissent complètement l’enseignement hindou et l’Ahimsa, Non-violence. Cette vidéo sur You Tube explique bien que le Végétarisme et la Non-violence est ce que… Lire la suite »

kali boisrouge la suceuse
Invité
kali boisrouge la suceuse

Bhishma dit dans le Mahâbhârata (13,115) : « Y a-t-il besoin de dire que ces créatures innocentes et en bonne santé sont faites pour l’amour de la vie, alors qu’elles sont recherchées pour être tuées par de misérables pécheurs vivant dans les boucheries ? Pour cette raison, ô monarque, ô Yudhishthir, sache que le refus de la viande est le plus grand refuge de la religion, du ciel, et du bonheur. S’abstenir de blesser est le plus grand des principes. Il est, là encore, la plus grande des pénitences. Il est également la plus grande des vérités parmi toutes les… Lire la suite »

kali boisrouge la suceuse
Invité
kali boisrouge la suceuse

Jambeshwar Bhagavan a déclaré :

jîva upper jor karije, antikal hoysi bharu,

« si tu exprimes ta force en molestant les animaux, la fin de ta vie sera douloureuse ».

re binhi gunhe jîv kyon maro,

« pourquoi est-ce que tu tues les animaux qui sont innocents ? ».

kay na pali jîv dayo,

« pourquoi n’es-tu pas amical envers les animaux ? ».

jeev vinashe lahe karne,

« pourquoi tu tues des animaux par égoïsme ? »

kali boisrouge la suceuse
Invité
kali boisrouge la suceuse

Tu es moins que Moi ! », « tu n’est que cela ! », « oui, rien ! » S’assurent tous les bouchers face à leurs victimes Humaines ou animales… – Le végétarien Pythagore connaissait la source des crimes : Une société, qui ne déracine pas L’élan violent contre un seul être, est démoniaque : Son plaisir se transforme en collectif trépas ! Profanant l’appel du Dieu Vishnou, Dieu monarque : « Sois Exemplaire : une Trace lumineuse « N’aveuglant personne, et inspirant aux esprits « De s’effacer dans une dévotion radieuse « Pour l’infinie Compassion dont Dieu est épris…… Lire la suite »

kali boisrouge la suceuse
Invité
kali boisrouge la suceuse

u Tamil Nadu, les rituels sanglants sont en effet interdits ; et pour cause, le vrai sacrifice est le Don, la Compassion et la Non-violence, non répandre du sang innocent, voler la vie… (ou alors faire comme la déesse Chinnamasta : se décapiter soi-même, métaphore que le vrai sacrifice est de détruire son égoïsme, pas de détruire les autres vies !) HALTE A LA VIOLENCE ! LA NON-VIOLENCE EST SACREE ! deux poème du saint hindou Kabir à méditer : « Chacun éprouve de la même façon la douleur. Les ignorants ne le savent pas. Si vous envoyez une chèvre,… Lire la suite »

kali boisrouge la suceuse
Invité
kali boisrouge la suceuse

Vous perpétrez les traditions humaines. Ce qui ne correspond pas à la volonté du Créateur. Comme les Juifs ou les Musulmans. Pourtant l’Éternel dit : “Egorger un boeuf est comme tuer un homme ; sacrifier une brebis, comme abattre un chien ; présenter une offrande, comme répandre le sang d’un pourceau ; faire un parfum d’encens, comme bénir une idole. Puisqu’ils ont choisi leurs voies et que leur âme prend plaisir à leurs ABOMINATIONS, moi aussi je choisirai leur ruine, et je ferai venir sur eux ce qu’ils redoutent ; parce que j’a appelé et nul n’a répondu, j’ai parlé… Lire la suite »

kali boisrouge la suceuse
Invité
kali boisrouge la suceuse

Les végétaux n’ont qu’un seul sens : le sens du toucher.

Mais les animaux supérieurs ont cinq sens, comme les humains : ces animaux ont donc la même sensibilité que les hommes !

Il n’est donc pas crédible de comparer un végétal à l’égal d’un animal. Un animal supérieur désire vivre autant qu’un humain !

Imposons le végétarisme au lieu d’imposer la mort aux animaux, nos frères.

kali boisrouge la suceuse
Invité
kali boisrouge la suceuse

« माहिंस्यात्सर्वभूतानि, mâhimsyât sarvabhûtâni : qu’on ne nuise à aucun être vivant » (Véda)

Les rituels sanglants nuisent aux animaux. Les Tamouls en Inde ont interdit les rituels sanglants car ils sont contraire à la non-violence védique, non-violence qui est le meilleur des devoirs universels ; en sanskrit : अहिंसा परमॊ धर्मः AHIMSA PARAMO DHARMA : LA NON-VIOLENCE EST LE PREMIER DES DEVOIRS, dit-on plusieurs fois dans la Mahabharata.

La Compassion védique n’est pas dans le fait de donner des blessures à un animal faible, mais de l’épargner et d’être amical avec toutes les créatures.

kali boisrouge la suceuse
Invité
kali boisrouge la suceuse

Le Véda précise bien que nulle créature ne doit être abattue (et les Brâhmanes en Inde ne s’y trompent pas, puisqu’ils sont d’ardents végétariens ! La sorcellerie et la magie noire sanglante n’est pas pour eux) : « Anago hatya vai bhîma kritye. Mâ no gâmashvam purusham vadhîh. C’est certainement un grand péché de tuer des innocents. Ne tuez pas nos vaches, des chevaux et des personnes. » — Atharva-Veda 10.1.29 « Aghnyâ yajamânasya pashûnpahi. Les animaux sont Aghnya – à ne pas tuer. Protéger les animaux.(…) Protégez les bipèdes et les quadrupèdes. » — Yajur-Veda 1.1, Yajur-Veda 6.11 et… Lire la suite »

kali boisrouge la suceuse
Invité
kali boisrouge la suceuse

Beaucoup de textes du Véda semblent décrire les sacrifices d’êtres vivants dans un contexte sacrificiel, comme celui du cheval (Ashvamedha) dans le Yajur-Véda (TS 7.1-5, VSM 22–25) et le Rig-Véda (RV 1.162-163) ou celui d’homme mâle (Purushamedha) dans le Yajur-Veda (VS 30–31). Mais en fait c’est une interprétation des Védas par les Parias et les Occidentaux, pas celle des Brâhmanes. Ainsi, un universitaire devenu sannyasin, Swami Satya Prakash Saraswati, considère que le terme de Medha, « offrande », a un autre sens dans ce contexte, qui est celui d’« acte accompli » ; par exemple, le mot signifiant Gau («… Lire la suite »

kali boisrouge la suceuse
Invité
kali boisrouge la suceuse

Vous oubliez que le Seigneur Vishnou s’est incarné dans l’Avatar Bouddha pour supprimer les rituels sanglants et rétablir la Non-violence (Ahimsâ). Pourquoi refuser la décision la Non-violence du Seigneur Vishnou en son Avatar Bouddha ?

Vos rituels sanglants excluent de partager les offrandes avec les végétariens qui respectent le Dharma. Les rituels sanglants sont des pratiques en Inde de Parias, Parias justement Parias parce que ne respectant pas la Non-violence ou Ahimsa.

Jamais un Brâhmane en Inde s’amuserait à violenter un animal, rituellement ou non.

karteri
Invité
karteri

Pour « celui qui tue des animaux dans des simulacres de sacrifice », sa destination prochaine est l’enfer Visasana (à moins qu’il regrette son crime et se purifie). La tradition hindoue (dans la Bhagavata Purana, Skanda V, chapitre 26) admet une série innombrable d’enfers (transitoires) pour les hommes qui ne respectent pas les animaux, se nourrissent de leur chair, les enferment ; il y a : l’enfer « des hurlements » : Raurava et Maha-raurava (pour « celui qui, n’ayant rien perçu au-delà du corps, a tué maintes créatures pour faire subsister sa famille ») ; l’enfer Khumbi-paka (pour «… Lire la suite »

David Sebastien
Invité
David Sebastien

Dommage que freedom attise le problème avec ce genre de photos… il y a d’autres manières d’imager cet article .. bref ..

titou
Invité
titou

marmaye fo invite Sarah à une cérémonie

hum
Invité
hum

Té la i refais encore de ces cérémonies un spectacle, i passe aux journaux, i sa surement passe à la TV K… et tout apres bana i sa koze un tas, i sa rode pou appel Mr Macron pou barre la mer…

Bande “touristes” i connait une merd’ de la REUNION de ses traditions, de nout’ savoir vivre ensemb’ que ailleurs na peut-être point !!!

Ludo
Invité
Ludo

Respect un peu les traditions et religions des autres….juste à regarder la photo publier i voi tout de suite freedom rode fait leve un polemik!
Avant de critiquer une religions comme dans certain commentaire prend connaissance avant! la critique doit etre fonder…

marraine mariamen
Invité
marraine mariamen

Sarah il vaut mieux pas venir à ce genre de cérémonie tu vas être possédé comme tous le monde.
En effet, a ce genre de cérémonie demoniaque, beaucoup entre en trans et cris comme des folles dans la rue comme dans le temple

lakshimi devi
Invité
lakshimi devi

le préfet na aucun pouvoir, band la peur bete kali y hante à zot

pandiali
Invité
pandiali

Pour « celui qui tue des animaux dans des simulacres de sacrifice », sa destination prochaine est l’enfer Visasana (à moins qu’il regrette son crime et se purifie). La tradition hindoue (dans la Bhagavata Purana, Skanda V, chapitre 26) admet une série innombrable d’enfers (transitoires) pour les hommes qui ne respectent pas les animaux, se nourrissent de leur chair, les enferment ; il y a : l’enfer « des hurlements » : Raurava et Maha-raurava (pour « celui qui, n’ayant rien perçu au-delà du corps, a tué maintes créatures pour faire subsister sa famille ») ; l’enfer Khumbi-paka (pour «… Lire la suite »

pandiali
Invité
pandiali

Pour « celui qui tue des animaux dans des simulacres de sacrifice », sa destination prochaine est l’enfer Visasana (à moins qu’il regrette son crime et se purifie). La tradition hindoue (dans la Bhagavata Purana, Skanda V, chapitre 26) admet une série innombrable d’enfers (transitoires) pour les hommes qui ne respectent pas les animaux, se nourrissent de leur chair, les enferment ; il y a : l’enfer « des hurlements » : Raurava et Maha-raurava (pour « celui qui, n’ayant rien perçu au-delà du corps, a tué maintes créatures pour faire subsister sa famille ») ; l’enfer Khumbi-paka (pour «… Lire la suite »

pandiali
Invité
pandiali

Voici que disent les textes saints hindous : « Les personnes coupables qui sont ignorantes des principes religieux, mais se considérant comme totalement pieuses, sans remords, commettent des violences contre les animaux innocents pleinement confiants en leur personne. Dans leur vie prochaine, ces personnes coupables seront mangées par ces créatures qu’ils ont tuées dans ce monde. » — Bhāgavata Purāṇa 11.5.1424. « Une personne bien au courant des principes religieux ne doit jamais offrir quelque chose comme de la viande, des œufs ou du poisson dans les cérémonies de Shrāddha, et même si l’on est Ksatriya (guerrier), on ne doit… Lire la suite »

devi karteri la suceuse
Invité
devi karteri la suceuse

« माहिंस्यात्सर्वभूतानि, mâhimsyât sarvabhûtâni : qu’on ne nuise à aucun être vivant » (Véda) Les rituels sanglants nuisent aux animaux. Les Tamouls en Inde ont interdit les rituels sanglants car ils sont contraire à la non-violence védique, non-violence qui est le meilleur des devoirs universels ; en sanskrit : अहिंसा परमॊ धर्मः AHIMSA PARAMO DHARMA : LA NON-VIOLENCE EST LE PREMIER DES DEVOIRS, dit-on plusieurs fois dans la Mahabharata. La Compassion védique n’est pas dans le fait de donner des blessures à un animal faible, mais de l’épargner et d’être amical avec toutes les créatures. JAY GAU MATA ! VICTOIRE… Lire la suite »

kali bois rouge la suceuse
Invité
kali bois rouge la suceuse

Pratiques sanglantes de sorciers. Les rituels sanglants en Inde furent, dès la plus haute antiquité, combattus par les brahmanes et leurs disciples, car l’on retrouve dans plusieurs textes sacrés hindous les versets suivants, ironisant sur la logique des pratiques d’abattages se voulant pieuses : « Le sang des animaux tués par toi Forme une mare de sang à tes pieds. Si de la sorte on atteint les destinées supérieures, Qu’est-ce donc qui conduit aux enfers ? » RAMPRASAD SEN (grand dévot de Kali au Bengale), dans son poème A LA MERE DIVINE : “Tu as amené d’innocentes chevrettes au sacrifice./… Lire la suite »

madoureivirinle suceur
Invité
madoureivirinle suceur

votre sacrifice est entache de malediction de la part de vegan. kali limpur sera pas content

capon que zot il est fm
Invité
capon que zot il est fm

la réunion fini arrive loin (i veut dire ..) allez à zot.

Sacrifice
Invité
Sacrifice

Moi je pense que ce genre de photos ne devraient pas se retrouver dans les médias. C’est une tradition propre à la réunion, à notre histoire, d’autres personnes ne peuvent le comprendre. C’edt ce qui fait que ça crée autant de polémique puisqu’ aujourd’hui de toute façon tout est sujet à polémique. Donc ne nous montrons pas trop, nos traditions font parties de nos valeurs, soyons un peu égoïste (puisque c’est ainsi) et nous continuerons à vivre ensemble tranquillement.
Et voyez ces illustrations ne sont pas les meilleures pour un titre médiatique.

karteri
Invité
karteri

tu as honte de moi

occupe déjá des êtres humains. mêmes mauvais.
Invité
occupe déjá des êtres humains. mêmes mauvais.

non. mais tu es entouré de traîtres.