Saint-André : 113M€ pour la rénovation du centre-ville

dans Collectivités/Saint André

C’est une pierre qui pèse 113M€ que le Maire Jean-Paul Virapoullé entouré de son équipe municipale et des habitants ont posée ce 28 Août 2019 sur la place Jeanne d’Arc. C’est à cet endroit « du rassemblement et de l’unité des Saint-Andréens, où l’histoire de la ville a commencé » selon Prospère Eve, que démarre le Nouveau Programme de renouvellement urbain (NPRU) du Centre-ville pour la période 2019 à 2029. Après les études, les recherches de financement et les procédures de concertation des habitants et des commerçants, l’acte d’engagement de ce NPRU (25M€) a été signé le 26 Février 2019 à la Préfecture par le Président de l’ANRU Olivier Klein; le Préfet d’alors, Amaury de Saint-Quentin et le Maire de Saint-André. Jean-Paul Virapoullé a rappelé que « L’ANRU1 avait permis de modifier et d’améliorer profondément le quartier de La Cressonnière entre 2007 à 2017. Ces 10 prochaines années, au tour du Centre-ville de bénéficier de cette opération de grande envergure ».

Première étape : l’opération dite « Carré Eglise », comprenant l’aménagement de la Place Jeanne d’Arc. Création de kiosque pour les fleuristes, de kiosque culturel, de mobiliers urbains, aménagement de la place et revégétalisation sont au programme. Suivront ensuite la réhabilitation de l’école des Frères et du marché couvert qui sera consacré aux produits bio, la création de nouveaux escaliers aux abords de l’église. La rénovation de la salle Jeanne d’Arc et la venelle des Amoureux clôtureront cette première opération. Le NPRU comprennent aussi la rénovation de 1000 logements par les bailleurs sociaux, l’aménagement de l’avenue de Bourbon, de la Coulée verte, et la création d’une nouvelle place de marché, de nouveaux commerces, d’un nouveau pôle d’échange. L’adjointe au maire Viviane Payet Ben Hamida a mis l’accent sur la prise en compte du volet patrimonial et culturel du projet, sans oublier la forte implication des habitants et des commerçants lors des réunions de concertation et d’élaboration de ce « projet commun et partagé ». Le conseiller municipal délégué à la planification urbaine, Alain Sinaretty pour sa part, a indiqué que « Les chantiers et les réalisations durant cette période profiteront aux entreprises locales, aux habitants mais aussi aux demandeurs d’emplois. Plus de 70 000 heures d’insertion sont prévues dans le cadre de ce programme du Centre ville d’avenir de Saint-André ».

Les partenaires de l’opération

La rénovation du Centre-ville élaboré par la Commune de Saint-André dans le cadre du NPRU bénéficie aussi du programme national Action Coeur de Ville. Plusieurs partenaires sont associés à son financement (113M€) et sa réalisation : Action Logement, l’Etat, l’Agence nationale de l’habitat, la SHLMR, la Caisse des dépôts, la SIDR, l’Europe, la Région Réunion, le Département de la Réunion, la Cirest.

Poster un Commentaire

avatar