Saint-André : des PV… en fonction de l’humeur du jour

4 min de lecture
9

Attention, si comme de nombreux clients de la banque qui se trouve à l’entrée Sud de la rue de la Gare, il vous arrive de vous garer deux minutes dans la rue des Métiers pour aller retirer de l’argent au distributeur, prenez quand même le temps de voir si un véhicule de police ne rode pas dans les parages.

Il y a des jours vous pouvez vous garer sans ne rien craindre. Mais il y en aura d’autres où vous êtes verbalisés 135 € pour 2 mn de stationnement. Crédit Photos : Yves Mont-Rouge)

Car dans cette rue dans laquelle de nombreux automobilistes sont bien contraints de se garer – puisqu’il n’existe aucun parking dans les environs – les agents de la police nationale (et même municipale) peuvent passer à tout moment et verbaliser. En fait, il y a des jours où vous pouvez stationner votre véhicule durant des heures, il ne se passera rien. En revanche, il se peut qu’en laissant votre voiture 2 minutes seulement, juste le temps de retirer 20 euros dans le distributeur, vous revenez et vous vous retrouvez avec un joli petit papier photocopié collé sur votre pare-brise. Et, quelques jours plus tard, vous recevez du centre de Rennes, une contravention de 135 € minimum à payer dans un délai bien précis au cas contraire ladite somme sera majorée.

Jour de chance ou de malchance pour l’automobiliste ? Tout dépendra de l’humeur des policiers !

135 € pour 2 minutes de stationnement. Oui, je sais, c’est rageant et injuste ! Tout simplement parce que vous n’avez pas eu de chance, parce que les policiers sont passés ce jour là. Mais il y a des jours, vous pouvez laisser votre voiture garée sur le trottoir ou sur le bord de la route carrément et vous n’aurez aucun souci parce que les policiers ne sont pas passés. Enfin de compte, ils passent en fonction de l’humeur du jour, quand ils n’ont pas grand-chose à faire et qu’ils ont envie d’aller battre un “ti carré” dans la ville pour traquer ces dangereux bandits d’automobilistes qui doivent certainement représenter une grave menace pour l’ordre public et la sécurité des citoyens.

Ils auraient pu profiter de leur temps libre pour courir après les vrais voleurs, ou pour veiller sur nos enfants qui se font régulièrement tabasser devant les lycées de la ville. Mais heureusement que nous, contribuables, avons les “Frères gladiateurs” pour veiller sur nos marmailles. Nos policiers ont beaucoup mieux à faire en pistant les voitures mal garées rue des Métiers où faut-il le rappeler, il n’existe aucune signalisation d’interdiction de stationnement ou autres, aucune réglementation clairement affichée, aucun marquage au sol.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Website Protected by Spam Master


Free Dom
WordPress Video Lightbox