Saint-André : trois pères de famille vendent du zamal pour arrondir leur fin de mois

1 min de lecture
12

Trois hommes ont été condamnés par le tribunal correctionnel hier pour trafic de zamal. Ces pères de famille âgés d’une quarantaine d’années ont expliqué en vendre depuis plusieurs mois pour arrondir leur fin de mois difficile.

En juin 2018, l’un d’entre eux, Henry qui est au RSA, est arrêté en pleine rue en train d’effectuer une transaction avec un client. Lors d’une perquisition à son domicile, la police découvre 16 kg de zamal et 1750 euros en liquide. Henry va alors donner l’identité de son fournisseur, Rodolphe, et d’une personne impliquée, David.

Henry et Rodolphe écopent de 18 mois de prison, dont neuf assortis d’un sursis mise à l’épreuve ainsi que 2000 euros d’amende. David, qui nie son implication dans le trafic, a quant à lui été condamné à 24 mois de prison avec sursis et 2000 euros d’amende.


12
Poster un Commentaire

avatar
7 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
11 Auteurs du commentaire
mondonEgapRedManbourdin anneanne Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox