Saint-André : une femme battue se réfugie dans une école primaire, le compagnon violent jugé

1 min de lecture
2

Il y a quelques jours, une mère de famille s’est réfugiée dans l’école primaire de son fils, suite à un épisode de violence. Elle a été étranglée et et menacée de mort par son compagnon. C’est la directrice de l’établissement, qui a décidé d’appeler les forces de l’ordre.

Le compagnon violent âgé d’une vingtaine d’années nie les faits qui lui sont reprochés devant les magistrats. Pourtant, la victime porte des marques sur son corps. Le tribunal décide de condamné l’homme à 12 mois de prison ferme.


2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
DjangoMwa Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox